AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur LECLA l'affreux. :gangster: :chris: :gnih:


Un topic des RPs libres a été mis en place ici ! Allez j'ter un oeil. :hin:
Nous attendons avec impatience nos bébés prédéfinis, ils sont coolish vous verrez ! :ivil: :raff:



C'est la dèche chez les Muffled Necks essayez de renflouer un peu leurs rangs. :chica: :ivil:


Partagez | 
 

 and the rest is rust and stardust

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 12/06/2015
≈ IMPACTS : 9

≈ AVATAR : BAPTISTE RADUFE
≈ ÂGE : 22
≈ MÉTIER : a venir
≈ DES ARMES ? : les mots (et puis un webley mk IV volé à un officier en 1917)
≈ GANG : use de leurs services par moments



MessageSujet: and the rest is rust and stardust   Ven 12 Juin - 5:59



why does your mouth always taste like coffee and smoke and running? it’s time to start forgiving yourself.

≈ Thème du personnage ≈

Nom ≈ Wiltsey. Nom craché par les officiers dans leurs uniformes impeccables, les gallons qui brillent sous la lumière des fusées. Prénom(s) ≈ Cecil, prénom à la signification peu optimiste. Prénom qui plaisait à ses parents, prénom de son grand-père. Âge ≈ vingt-trois ans, en théorie. Quatre années ont été perdues dans la boue des tranchées. Origine(s) ≈ sa mère est d'origine irlandaise, et son père est anglais, ce qui fait de lui, somme toute, un anglais. Date de naissance ≈ 2 mars 1897, enfant de l'impitoyable saison d'hiver. Lieu de naissance ≈ Birmingham, première bouffée d'oxygène et de vapeur, lueur douce des nuages gris. Religion ≈ officiellement catholique. Ses parents sont catholiques et il a été élevé ainsi. Reste qu'il se considère réellement comme athée. Certains remarqueront qu'il ne porte pas de croix sur lui. La religion est l'opium du peuple. Classe sociale ≈ pauvre, on survit tant bien que mal. C'est ce qu'il fait depuis de trop nombreuses années. Survivre. Statut marital ≈ célibataire, il n'a en fait jamais envisagé le mariage, faute d'avoir rencontré une âme qui lui donnerait envie de passer le reste de ses jours à ses côtés. Orientation sexuelle ≈ personne. Les plaisirs du corps, ça ne l'intéresse pas. une relation romantique, passe encore. Du moment qu'elle n'implique pas de déboutonner sa chemise. Métier ≈ cheminot, avec la crasse qui s'accumule sur la peau, les bruits de sifflets qui résonnent à ses tympans même la nuit. Il avait prévu de poursuivre ses études avant que la guerre n'éclate, pour ensuite revenir dans un pays où la survie demeure sa seule priorité. Traits de caractère ≈ révolté; patient; nonchalant; intuitif; anxieux; ingénieux; stratège; méfiant; méthodique; tatillon Groupe ≈ la main gantée. Avatar ≈ Baptise Radufe. Crédits ≈ swan, EYLIKA.


Cecil Wiltsey


Un ≈ L'arme qu'il porte sur lui, un revolver Webley Mk IV, il l'a volé à un officier durant la guerre. Après tout, les officiers ne sont pas ceux qui sont sacrifiés bêtement, à quoi leur servirait ces armes supplémentaires? Il ne s'est pas séparé de son revolver depuis. Deux ≈ Il fume beaucoup. Petit bâton de tabac qui apaise. Sa manière à lui de passer à travers une longue journée. Fumée qui lui brûle les narines et son argent. Trois ≈ Son corps n'est pas un mémoire de la guerre, mais il conserve quelques souvenirs, dont une importante sur le flanc droit, en plus de vilaines blessures mal cicatrisées sur les bras et les jambes. Quatre ≈ Cecil a toujours apprécié la lecture. Si à l'époque il passait de longues heures à la bibliothèque, aujourd'hui sa vie d'ouvrier ne lui permet plus. Une petite pile de livres l'attend en dessous de son lit, pour les nuits où il n'arrive pas à s'endormir et qu'il a besoin de d'autres mots dans sa tête que les siens. Cinq ≈ Cecil continue de se rendre à l'église chaque semaine, mais il le fait plutôt par obligation sociale. Depuis une rencontre hasardeuse à l'époque des tranchées. Depuis la fin de la guerre, depuis une lecture nocturne. Cecil a de la difficulté à trouver quelque chose qui l'interpelle dans la religion. Sa chaîne à laquelle pendait une croix est cachée au fond d'un tiroir, sous une pile de lettres. Six ≈ Cecil est un communiste convaincu, et n'hésite pas à marcher sur la place publique, drapeau rouge en main. Né dans une famille d'ouvriers à qui la vie n'a pas laissé de chance, il fut tout d'abord sceptique la première fois qu'il a entendu les principes communistes, puis a fini par y adhérer totalement, certain que c'est la solution aux problèmes qui rongent l'Angleterre. Sept ≈ Avant la guerre, Cecil prévoyait de poursuivre des études en littérature, la lecture et l'écriture ayant toujours été présentes dans sa vie. Lors de la Grande Guerre, il portait un carnet sur lui en permanence. Lorsqu'il a de la difficulté à s'endormir, terrifié par le son de la ville, que ses oreilles transforment trop souvent en bruits de champ de bataille, il écrit. Huit ≈ Cecil est issu d'une famille de cinq enfants, il est le cadet, cependant l'unique fils. Ses parents ne se préoccupaient pas de la question de l'héritage, ayant à peine assez d'argent pour survivre, ils n'avaient pas mis une seule pièce de côté. Cecil s'entend plus ou moins bien avec ses soeurs. Il y a toujours une tension entre lui et elles, puisqu'il a été favorisé par ses parents, poussé à continuer ses études, ses soeurs se résignant à travailler dès qu'elles le pouvaient. Neuf ≈ Il ne fait partie d'aucun gang, cependant il consomme de l'alcool à l'occasion et ne manque pas de faire affaire avec les Muffled Necks pour s'en procurer. Ça ne lui importe pas qu'ils soient juifs, Cecil s'est détaché de toute forme de religion. Il ne s'implique pas plus que ça, craignant une altercation qui finisse mal. Dix ≈ Cecil croit que les femmes ont raison de se battre pour leurs droits. Peut-être est-ce du au fait qu'il a grandi entouré de femmes, ou alors peut-être ses lectures politiques en sont la cause. Bien qu'il ne supporte pas activement le mouvement féministe, il n'y montre aucune opposition. Puis le temps n'est pas infini, et il passe le sien à réparer les chemins de fer ou à fouler le sol des rues pour d'autres convictions.



SYZYGY, Gene, 18 ans

T'es arrivé ici comment ? ≈ grâce à la brocante qu'est bazzart. Tu penses quoi de ce joyeux bordel ? ≈ j'aime très bocoup. Un truc à nous dire ? Une petite cassdédi ? ≈ kk jvous love. (j'ai mis trop peu [aucun] de smiley bordel je vais passer pour une personne méchante et froide) ( :kill:  :but:  :chica:  :was:  :you:  :diego: ) (wait vous avez un smiley communiste?? jvous love x1000) :myrtle:  :myrtle:  :myrtle:  Le mot magique pour passer ≈ ce n'est pas personnel, c’est uniquement les affaires. :smoke:


≈ L'ENFER C'EST LES AUTRES ≈



Dernière édition par Cecil Wiltsey le Lun 15 Juin - 8:44, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t239-and-the-rest-is-rust-and-stardust http://hellisempty.forumactif.org/t254-we-imagine-what-we-deserve-cecil
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 12/06/2015
≈ IMPACTS : 9

≈ AVATAR : BAPTISTE RADUFE
≈ ÂGE : 22
≈ MÉTIER : a venir
≈ DES ARMES ? : les mots (et puis un webley mk IV volé à un officier en 1917)
≈ GANG : use de leurs services par moments



MessageSujet: Re: and the rest is rust and stardust   Ven 12 Juin - 6:04



you are the rata-tat-tat
of machine gun fire and the slow churn of waters beneath your soul



Histoire


Ses doigts glissent sur le papier, la lumière d'une bougie éclairant à peine le livre posé sur son petit bureau. Un nuage de fumée se faufile entre ses lèvres. Il est conscient qu'il travaille demain. Comme il le fait tous les jours. Se lever tôt pour passer la journée sur la voie ferrée, alors que ses bras s'activent seuls mais qu'il ne peut se permettre de détourner ses pensées de la tâche. Ses parents étaient persuadés qu'il deviendrait quelqu'un. Cecil, deuxième enfant des Wiltsey et fils unique, ses parents étaient ravis. Pas qu'ils aient besoin d'un héritier. Mais à leurs yeux, ce petit garçon aux cheveux de paille était leur sauveur. Il s'instruirait et userait de sa tête pour s'en sortir, pour déterrer les Wiltsey de la pauvreté, les sortir de leur misère. Si seulement il n'avait pas eu à devenir un pion sur l'échiquier des grands de la politique. 1914, la guerre éclate. Cecil a à peine l'âge de s'enrôler, et n'est même pas marié. Il n'a jamais envisagé le mariage, son nez plongé dans ses livres, son seul secours dans ce monde qui ne pardonne pas. Ces livres qu'il a fini par abandonner dans un coin poussiéreux de la chambre. Façade patriotique, obligation sociale, chèque pour papa et maman, et le voici vêtu de kaki, casque en équilibre sur ses cheveux rasés où brille la lumière des explosions. Le bruit des bombes remplacera les cris des officiers au camp bientôt. Trop tôt. Une bande de jeunes, la vie devant eux, la mort à leurs pieds. Avançant difficilement dans la boue, sous le ciel sombre déchiré par les cris des soldats qui se tordent au sol, le rugissement des canons et le vacarme des balles qui percent l'atmosphère. Ses souvenirs notés dans son cahier détrempé par l'humidité et le temps. Sa plume glissait sans effort lorsque ses bottes ont foulé le sol du train qui les amenait à la base, puis ses entrées s'espaçant au fil du temps, quelques phrases, quelques mots. Puis le silence blanc, comme le visage livide des corps étendus à terre.

Une énième journée dans les dédales de terre, les yeux qui se plongent un bref instant dans le no man's land, qui se figent sur les corps laissés là. Les doigts et l'esprit trop engourdis pour écrire. Il y a longtemps qu'il n'écrivait plus de lettres régulièrement. Il n'avait pas de bonnes nouvelles à donner, il n'avait pas besoin d'inquiéter sa famille. Ils ont probablement d'autres soucis. Il écrit pour lui-même, des fois. Lorsque les pensées tournent dans sa tête, qu'il devient trop conscient de l'horreur qui l'habite, il fait couler l'encre. Un bref repos, avant que les pensées ne recommencent à s'accumuler, à le paralyser. Comme le froid qui régnait. Les doigts sur le bois froid, l'index gelé qui retrouve la gâchette par automatisme. Une douleur soudaine sur son corps, comme si on l'avait brûlé avec un morceau de feu. Son fusil tombe de ses mains, puis son corps, étendu dans la boue. Sa vision se brouille, mais il distingue un homme dans le même uniforme que lui, arborant un brassard avec une croix rouge, qui était penché sur lui. Ses yeux s'ouvrent plus tard sur la même vue: une croix rouge. L'air paraissait différent. Si les cris des soldats étaient encore distincts, ceux des fusils qui crachent leur balle et les obus qui explosent en feux d'artifice meurtriers se sont dilués. Il est étendu sur un lit, dans un décor d'église. Une douleur le transperce de part en part, il retient difficilement un cri. Une infirmière s'affaire entre les blessés, transportants des bandages de tissus souillés pour les rincer dans de grandes bassines. La vision de l'hôpital était tout aussi déchirante que celle du champ de bataille. Des hommes qui souffrent et donnent leur vie pour leur pays. Une vive voix coupe le fil de ses pensées, comme un coup de canon retentissant sur les murs. Son voisin de gauche, qui cherchait apparemment à faire connaissance. Il avait une voix tellement expressive, Cecil ne cherchait même pas à comprendre ce qu'il disait. Ce gars aux cheveux incroyablement dociles pour quelqu'un qui a passé des mois dans les tranchées puis dans un hôpital, qui semblait avoir choisi Cecil comme cible. Malgré une blessure importante, il trouvait toujours moyen de discourir de longs moments. Puis, lorsque l'infirmière était loin, sa voix se faisait un murmure délicat, juste pour les oreilles de Cecil. Sa voix qui récitait du Marx, puis des propos plus personnels, de Lawrence, d'un prolétaire à un autre. Au début, ce n'était que des berceuses pour Cecil. Un petit son signifiant son approbation de temps à autres, sans réellement écouter, avant de sombrer dans un sommeil agité. Sommeil où il était de nouveau confronté au bruit sourd du front, à l'inconfort de l'uniforme mouillé et sale qui colle à la peau. La peur au ventre, le départ précipité des autres, l'angoisse. Pourquoi pas moi? Et si j'étais le prochain? Aussi vivide dans ses rêves que dans la réalité. Cecil ne voulait plus s'endormir. La voix de Lawrence emplie de passion, comme un petit feu qui brûle les joues de Cecil, un murmure si doux par moment, qu'il emporte la nuit avec lui. Un murmure qui lui répond, d'une voix plus aiguë, moins assurée. Lawrence semblait si heureux d'entendre enfin écho à ses pensées, de la part d'un jeune issu du milieu ouvrier, contrairement à lui, de la classe moyenne. Les idées se battaient, dans le théâtre de l'obscurité. Cecil finit par capituler. C'est à son tour de s'embraser, avec cette douleur lancinante qui s'estompe lorsqu'il prend la parole. Douleur qui a finit par s'estomper suffisamment pour lui permettre de retourner au front. Animé d'une énergie nouvelle, qui ne doit rien à la médecine. Cecil se tenait dans les tranchés avec plus d'assurance, toujours aussi reluctant à sortir son fusil. Après tout, l'ennemi n'est-il donc pas dans la même situation que lui? Ce que Cecil voulait, plus que tout, c'était la fin de la guerre. Auparavant, c'était la peur de la mort qui le tétanisait et lui faisait souhaiter de retrouver son Angleterre natale, peur remplacée par le désir de voir un changement opérer dans la société occidentale. Société qu'il a retrouvé au terme de quatre ans de guerre, qui l'auront abîmé. Brûlures et cicatrices qui recouvrent son corps et font frémir sa mère et ses soeurs. Les nuits agitées, transpercées de coups de feu qui ne sont plus tirés. Une nuit comme celle-ci, qu'il passe avec les mots de Marx. Il lui semble entendre un chuchotement familier lorsqu'il les lit.



≈ L'ENFER C'EST LES AUTRES ≈



Dernière édition par Cecil Wiltsey le Lun 15 Juin - 8:47, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t239-and-the-rest-is-rust-and-stardust http://hellisempty.forumactif.org/t254-we-imagine-what-we-deserve-cecil
avatar
Les désespérés à la syphillis

≈ ARRIVÉE : 22/05/2015
≈ IMPACTS : 820

≈ UN AUTRE : Je suis pas schizo
≈ AVATAR : Keira Knightley
≈ ÂGE : 30 ans
≈ MÉTIER : serveuse au Derby Hat
≈ DES ARMES ? : Uniquement un couteau, câché dans ses jupons, dont elle ne sait pas se servir
≈ GANG : Officiellement elle ne bosse pour aucun d'entre eux, officieusement elle vend des infos aux Muffled Necks, sur les italiens.



MessageSujet: Re: and the rest is rust and stardust   Ven 12 Juin - 9:08

HAAAAAAAAN. TA BOUILLE. :loveme: :seks: T'es genre totalement parfait, c'est une bombaaaasse Baptiste :chou:
Bref, bienvenue parmi nous, j'ai hâte de voir ce que tu vas créer comme perso, pour le moment ça promet :perv:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t113-kat-s-property http://hellisempty.forumactif.org/t146-kat-sometimes-i-close-my-eyes-and-i-imagine-the-world-whitout-violence#942
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 05/04/2015
≈ IMPACTS : 689

≈ AVATAR : dane dehaan
≈ ÂGE : vingt-cinq ans, on le prend encore pour un gosse
≈ MÉTIER : peintre raté, contrebandier des silver snakes
≈ DES ARMES ? : un luger, plus pour son crâne que celui des autres
≈ GANG : les serpents venimeux, pas tous cependant



MessageSujet: Re: and the rest is rust and stardust   Ven 12 Juin - 12:14

BAPTISTE + LE PRÉNOM :bril: :bwag: :plz: ce maxi combo :hin: et puis j'ai hâte de voir la suite de ce début prometteur :fall: :*-*:
en tout cas, bienvenue sur LECLA et bon courage pour ta fiche :plz: si tu as des questions le staff est là :smoke:

_________________

NI PUTE NI MOINS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t36-cowards-and-monsters http://hellisempty.forumactif.org/t69-meme-les-supernovas-s-eteignent-a-un-moment
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 05/05/2015
≈ IMPACTS : 275

≈ UN AUTRE : samuel hancock pour vous servir.
≈ AVATAR : david mazouz.
≈ ÂGE : 15 ans.
≈ MÉTIER : pickpocket au service des peaky, petite frappe, raclure, ordure, les surnoms sont divers et variés.
≈ DES ARMES ? : un revolver, quant au modèle il en sait foutrement rien.
≈ GANG : il y pensait pas grand-chose avant d'en intégrer un, depuis il s'y sent bien, poisson dans l'eau il souhaite pas se tirer de sa grande famille de bookmakers. De toute façon, il a signé le contrat, il peut plus faire machine arrière, il est des Peaky jusqu'à sa mort.



MessageSujet: Re: and the rest is rust and stardust   Ven 12 Juin - 14:08

CE PRENOM. :hin: :gnih: :coeur:
Je l'aime tellement, Cecil, c'est trop joli. :*-*: Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche. :chica: :ivil:

_________________


j's'rai content quand tu s'ras mort Vieille Canaille
« the one advantage we have is our ability to cooperate... to help each other out. we recognize ourselves in each other, and are programmed for compassion, for heroism, for love. and those things make us stronger, faster and smarter. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t67-eoin-t-as-brule-tous-mes-tapis-tu-t-es-couche-dans-mon-lit-et-t-as-bu-tout-mon-porto-vieux-chameau http://hellisempty.forumactif.org/t68-eoin-peace-and-love-pauvre-conne
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 14/05/2015
≈ IMPACTS : 110

≈ AVATAR : Thomas Brodie-Sangster
≈ ÂGE : 18 ans
≈ MÉTIER : Coursier pour les serpents italiens
≈ DES ARMES ? : un revolver planqué dans la ceinture. une mite de plomb coincée contre l'oreille. un carnet entre son coeur et sa chemise.
≈ GANG : Silver Snakes



MessageSujet: Re: and the rest is rust and stardust   Ven 12 Juin - 14:21

AAAAAAAAH TU AS UTILISE LE SMILEY COMMUNISTE, C'EST BIEN, BIENVENUE MON ENFANT :diego: :diego: :diego: :hin:

_________________
FALLING SLOWLY, EYES THAT KNOW ME.
I wanted to live deep and suck out all the marrow of life. To put to rout all that was not life; and not, when I had come to die, discover that I had not lived.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t78-raffaele-close-your-eyes-think-of-something-nice http://hellisempty.forumactif.org/t83-raffaele-much-adoe-about-nothing
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 12/06/2015
≈ IMPACTS : 9

≈ AVATAR : BAPTISTE RADUFE
≈ ÂGE : 22
≈ MÉTIER : a venir
≈ DES ARMES ? : les mots (et puis un webley mk IV volé à un officier en 1917)
≈ GANG : use de leurs services par moments



MessageSujet: Re: and the rest is rust and stardust   Sam 13 Juin - 1:36

MERCI À TOUS BANDE DE CHAUDS
vous êtes vraiment trop trop... trop :*-*: (ce fut tellement un plaisir de papoter avec vous sur la CB)
Raff, le smiley communiste c'est mon préféré je crois bien :diego:

(heureuse aussi que la jolie bouille de baptiste vous plaise aussi :hin: )(et pour le prénom, je suis tellement contente j'ai hésité super longtemps :*-*: )

MERCI ENCORE MY LOVES :chica: :chica:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t239-and-the-rest-is-rust-and-stardust http://hellisempty.forumactif.org/t254-we-imagine-what-we-deserve-cecil
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 05/04/2015
≈ IMPACTS : 689

≈ AVATAR : dane dehaan
≈ ÂGE : vingt-cinq ans, on le prend encore pour un gosse
≈ MÉTIER : peintre raté, contrebandier des silver snakes
≈ DES ARMES ? : un luger, plus pour son crâne que celui des autres
≈ GANG : les serpents venimeux, pas tous cependant



MessageSujet: Re: and the rest is rust and stardust   Lun 15 Juin - 11:55



Douce euphorie qu'est la validation



Prêt à te faire castagner ?


un communiste  :bwag:  :plz:  :fall: j'adore cecil, il est trop chou, et puis ton écriture est super fluide, ça a été un plaisir de lire ta fiche :bril: bienvenue dans le game :hin:  :chica:

Bravo coco, finalement t'es pas trop mal barré pour survivre à Birmingham.  :smoke: Avant de pouvoir te la couler douce, va falloir que tu bouges tes miches ! Parce que ouais, y'a pas de salaire sans travail et tout ce foutoir - j'suppose que tu connais. Dans tous les cas, tu vas d'abord aller recenser ta tronche, parce que bon ce serait triste qu'un autre vienne te la chourer. Ensuite, la case nous informer du reste est aussi obligatoire, on veut savoir ton métier, où t'habites, ton rang si tu fais partie d'un gang ou des autorités, bref, tout ça rien que pour le plaisir de bibi.  :chris: Ensuite, tu pourras faire ta fiche de liens, un scénario seulement si t'es sage et pour terminer ; tu pourras RP. Ouais, j'sais qu t'as pris autant plaisir à m'lire que j'en ai pris à écrire.  :perv: En cas d'pépin le staff est là pour toi, va vers les autres et va pas faire ta mijaurée - dans c'te ville de toute manière t'as pas à l'être.  :frfr:


≈ L'ENFER C'EST LES AUTRES ≈


_________________

NI PUTE NI MOINS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t36-cowards-and-monsters http://hellisempty.forumactif.org/t69-meme-les-supernovas-s-eteignent-a-un-moment
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: and the rest is rust and stardust   

Revenir en haut Aller en bas
 

and the rest is rust and stardust

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» and the rest is rust and stardust
» Stardust: le mystère de l'étoile.
» [ Streaming / Demos ] Doom 2 - No Rest For The Living
» stardust mode assault
» Quelques Questions sur L'episode "No Rest For The Living"
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≈ AND ALL THE DEVILS ARE HERE :: ≈ EMBARQUER POUR LES BAS-FONDS :: Remplissez votre casier judiciaire :: Dossiers archivés-