AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur LECLA l'affreux. :gangster: :chris: :gnih:


Un topic des RPs libres a été mis en place ici ! Allez j'ter un oeil. :hin:
Nous attendons avec impatience nos bébés prédéfinis, ils sont coolish vous verrez ! :ivil: :raff:



C'est la dèche chez les Muffled Necks essayez de renflouer un peu leurs rangs. :chica: :ivil:


Partagez | 
 

 BIRMINGHAM ≈ c'était comment ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Le dieu imposteur

≈ ARRIVÉE : 05/04/2015
≈ IMPACTS : 141

≈ AVATAR : timothy dalton.
≈ ÂGE : -
≈ MÉTIER : cadavre pourrissant dans une tombe.
≈ DES ARMES ? : -
≈ GANG : peu importe maintenant.



MessageSujet: BIRMINGHAM ≈ c'était comment ?   Mar 7 Avr - 11:37



Ashes to ashes, dust to dust.



Birmingham 1920


Considérée comme étant l'atelier du monde, la ville de Birmingham a été phare durant la révolution industrielle puisqu'elle en fut grandement touchée, surnommée aussi la ville aux mille métiers les années 20 ne furent pas pourtant un cadeau pour ce lieu qui eut été propice aux embauches. Suite à l'après-guerre et comme tout pays ayant participé à la première guerre mondiale, elle va souffrir d'une pauvreté conséquente faisant monter en flèche la criminalité - sans pour autant pouvoir donner de chiffres. Si le travail est encore plus ou moins présent, il reste néanmoins difficile et se faire de l'argent revient à fouiller dans les poches des passants. Ce n'est pas un lieu sûr, pourtant il est à la fois celui vers lequel on se penche le plus ; faisant partie du coeur de l'Angleterre, elle se veut intéressante de par tous les éléments dont elle use pour perdurer encore - dont les usines.

En matière de population, la ville se démarque à peine de Londres grâce à sa diversité, avant tout bien sûr on y trouvera des Anglais ! Mais aussi des voisins Irlandais et pourquoi pas Écossais ainsi que beaucoup de Chinois qui viennent de leur Asie natale probablement pour une herbe plus verte, pour trafic ou Dieu seul sait quoi d'autres - dans tous les cas, ils ont l'opium et ça, c'est vachement intéressant. Les personnes ayant la peau bronzée voire noire ne sont aussi pas tellement rares, bien que les caucasiens dominent clairement ce petit empire du crime. Peut-être que quelques Français sont visibles ici ou là, toutefois la populace aisée, les visiteurs auront plus tendance à se diriger vers la capitale plutôt qu'ici. Ce qu'il faut retenir c'est que les étrangers sont aussi de la partie avec les Italiens ou pourquoi pas encore, quelques Espagnols ? En effet, la plupart en ayant entendu parler de cet endroit sont venus pour trouver du travail, et m'est d'avis qu'ils ne s'attendaient certainement pas à tomber sur une ambiance aussi lugubre.

image 1 ≈ image 2 ≈ image 3 ≈ image 4 ≈ image 5 ≈


≈ L'ENFER C'EST LES AUTRES ≈

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org
 

BIRMINGHAM ≈ c'était comment ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Alors le jeu, c'était comment ?
» C'etait comment dofus avant ?
» [Blog] Il était une fois la rédaction... [Coup de Gueule]
» Comment poster un screen
» La perte de PA, ça marche comment ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≈ AND ALL THE DEVILS ARE HERE :: ≈ DANS LE COEUR DE LA DEBAUCHE :: Prenez les armes :: Et visez-