AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur LECLA l'affreux. :gangster: :chris: :gnih:


Un topic des RPs libres a été mis en place ici ! Allez j'ter un oeil. :hin:
Nous attendons avec impatience nos bébés prédéfinis, ils sont coolish vous verrez ! :ivil: :raff:



C'est la dèche chez les Muffled Necks essayez de renflouer un peu leurs rangs. :chica: :ivil:


Partagez | 
 

 Alex ∞ Poker, Beer and Sarcasm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 23/05/2015
≈ IMPACTS : 445

≈ AVATAR : Natalie Dormer
≈ ÂGE : 33 ans
≈ MÉTIER : Sergent de police
≈ DES ARMES ? : Un gun, une dague dans la botte
≈ GANG : Le gang contre les gangs : la police



MessageSujet: Alex ∞ Poker, Beer and Sarcasm   Mar 2 Juin - 15:28

Ah le pub ! Sur le pas de la porte, je m'arrête trente seconde pour contempler la scène face à moi. J'observe les hommes : rougeauds, euphoriques ou violents, calmes au point de s'endormir sur leur chaise ou excités comme des puces au point de danser maladroitement entre les tables... Je respire un grand coup, laissant entrer des relents de bière et de cigarette.  Puis j'entre d'un pas assuré en faisant un clin d’œil au barman et en lançant quelques coups de poings dans les épaules de poivrots que je connais. J'ai du mal à réaliser que maintenant le pub est l'un des endroits où je me sens le mieux. J'ai parcouru un sacré chemin intérieur pour en arriver là. Il y a une dizaine d'années, je ne pouvais passer devant un bar sans avoir la nausée en pensant à mon père, toujours fourré là-bas. Il revenait à la maison apportant avec lui l'odeur propre à ces endroit : clope et alcool. Puis il tabassait ma mère. Dans ma tête d'enfant ça a fait une association rapide entre l'état de mon père, le pub, la violence, etc...  Mais finalement, on ne résiste pas longtemps à l'attrait du pub si l'on veut s'intégrer dans mon métier. J'y allais très réticente au début. Tirée par la main par des camarades enjoués. Je ne restais que peu de temps au début. Puis j'ai réalisé qu'on pouvait passer de bons moments là-bas et progressivement j'y ai pris goût. Maintenant, je passe la plupart de mes soirées après le boulot avec des amis ou des collègues autour d'une bonne bière dans les différents pubs de Birmingham. Je suis devenue une habituée. Je connais les serveurs. La plupart du temps avant même que je commande quoi que ce soit on me sert « comme d'hab' » une pinte de Guiness. J'adore la Guiness.
Ce soir, je me rends au Loaded Dice. C'est l'un de mes bars préférés, avec le Derby Hat où je peux voir Kat'. J'aime le Loaded Dice parce qu'il est pile entre le poste de police et chez moi, de ce fait j'ai du mal à ne pas m'y arrêter tous les soirs. Et puis ici on peut jouer. Je ne suis pas une accro au jeu, j'évite de parier trop, j'ai toujours dans un coin de ma tête la solde exacte de mes comptes et je me dis que je préfère mille fois m'acheter de belles robes que d'investir dans des jeux d'argent. Donc je fais gaffe. Je joue surtout pour le challenge. J'adore voir la tête désenchantée des hommes contre qui je joue quand ils commencent à se rendre compte qu'ils m'ont sous-estimée. Ça ça n'a pas de prix.

En ce moment j'ai une hâte toute particulière à me rendre à la table de poker verte au fond de la salle. Tous les soirs je guette un homme, Alexander je crois, avec qui les parties ont... je sais pas, quelque chose en plus. Il n'est pas le genre de joueur ennuyeux qui ne veut pas ouvrir la bouche par peur de trop en révéler. Il n'est pas non plus le genre à trop l'ouvrir pour se vanter ou raconter des inepties. Il est le genre de joueur qui me plaît, avec qui je peux jouer double jeu, celui des cartes et celui des mots.
Et puis bon, oui, il est plutôt mignon, ce qui ne gâche rien évidemment.

Quand je m'approche de la table, je constate avec un certain plaisir qu'il s'y trouve et qu'une partie est déjà entamée face à deux autres hommes. Ces deux là ne m'intéressent pas. D'après la partie en cours, à laquelle j'ai jeté un rapide coup d’œil, ils n'ont vraiment pas l'air de taille à rivaliser face à Alexander et moi. Après un rapide tour au bar où l'on m'a servi mon éternelle pinte de Guiness, je m'installe à la table, face à Alexander, tandis que l'un des deux gaillards nous distribue deux cartes chacun. Je lance un :  « Bonsoir messieurs ! » d'une voix charmante et innocente pour brouiller les deux bonshommes, tout en lançant un regard appuyé à Alexander que je compte bien battre cette fois encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 22/05/2015
≈ IMPACTS : 74

≈ AVATAR : Michael Fassbender
≈ ÂGE : 37 ans
≈ MÉTIER : Médecin, principalement spécialisé en chirurgie
≈ DES ARMES ? : Un scalpel, ça compte ?
≈ GANG : Il travaille pour les Muffled Necks. Il n'a pas d'avis particulier sur eux, tant qu'ils lui permettent de bosser, ça va.



MessageSujet: Re: Alex ∞ Poker, Beer and Sarcasm   Jeu 4 Juin - 19:41


Alexander & Joyce


- Et ça mes enfants, c'était « comment tous vous entuber avec une paire de valets » !

Alexander abattit triomphalement ses cartes, avant de joindre l'extrémité de ses doigts en adressant un grand sourire à ses deux adversaires.

- Putain, Doc' ! gémit l'un d'eux. T'as vraiment pas de cœur !

- Tss tss Jacob, pas de ça avec moi.

Il fit un mouvement circulaire du doigt au-dessus de son verre vide et haussa un sourcil vers l'homme qu'il venait de plumer, tout en récupérant l'argent misé un peu plus tôt. Jacob sembla avoir pigé le message et se retourna pour gueuler « Whisky pour le Doc' ! » à l'intention d'une serveuse qui s'empressa de s'exécuter. Alexander s'alluma une nouvelle clope et souffla un rond de fumée vers le plafond. Ce soir, tout allait bien. Un patient lui avait filé pas mal de cigarettes pour le remercier de lui avoir éviter l'amputation, et il était en train de sacrément plumer Jacob et Peter. A force de pratique, il était plutôt bon au poker et ces deux-là n'étaient clairement pas de taille. Non pas qu'il s'en plaignait, cela faisait du bien de voir l'argent venir vers lui et non l'inverse, même si cela restait une somme modeste – ils s'étaient tous mis d'accord pour ne pas miser gros, ce soir. Vu l'état particulièrement précaire de ses finances, le chirurgien voulait éviter de trop dépenser. Histoire d'éviter les paris où il savait qu'il n'aurait aucune modération, mais ressentant néanmoins le besoin irrépressible de jouer, il avait décidé que le poker serait un compromis acceptable. Évidemment, c'était différent de l'ivresse indescriptible qu'il ressentait avec les jeux de hasard, mais c'était le plus sage et il était fier d'avoir réussi à se maîtriser, au moins pour cette fois. En buvant pas mal, ça passerait pas mal.

Et puis Alexander aimait bien jouer au poker aussi. En général, son allure débraillée rendait les gens peu méfiants à son égard. Il n'était lui-même pas très doué pour décrypter autrui mais il savait parfaitement les embrouiller et avait une excellente mémoire, deux atouts qui associés à une longue pratique lui assurait une bonne longueur d'avance. Contre des joueurs plus expérimentés, il n'était pas de taille, mais contre deux dilettantes comme Jacob et Peter, il n'avait pas trop de mal à rafler régulièrement les mises. D'ailleurs, il était en veine ce soir. Alors qu'il avalait une gorgée de whisky, il considéra un instant l'idée tentante d'aller engager son argent fraîchement gagné à la table de dés.

L'arrivée d'une quatrième participante le sauva d'un potentiel trou dans son porte-monnaie. La femme qui s'installa avec naturel à leur table, une pinte de brune à la main, était une des quelques personnes digne d'intérêt qu'il avait pu croiser ces derniers temps. Il ne savait pas grand-chose d'elle, mis à part son prénom, mais sa présence avait illuminé quelques unes de ses soirées poker. Sa langue acérée avait su faire écho à la sienne, donnant un piment nouveau aux parties. Et l'alcool aidant, Alexander s'était surpris à flirter à demi-mot avec elle. Il faut dire qu'elle était plutôt attirante dans son genre, et si en temps normal il l'aurait probablement ignorée, l'atmosphère, la fièvre du jeu et le whisky dans ses veines avaient eu tendance à lui faire voir les choses sous un autre angle. Il ne bougerait donc pas de la table, maintenant qu'elle était là. Les choses allaient enfin devenir plus amusantes. Non pas que cela le dérangeait beaucoup de piquer tout le fric de ses deux compères, mais il fallait avouer qu'à force, il allait finir par s'ennuyer.

Il répondit à son salut avec un sourire en coin et se cala confortablement sur sa chaise, finissant son verre pendant que Jacob distribuait les cartes, manifestement dubitatif à l'idée qu'une femme puisse venir jouer avec eux. Mais en déduisant, à l'attitude d'Alexander, qu'ils se connaissaient, il n'osa pas faire de commentaires. De son côté, le chirurgien avait hâte d'effacer le petit sourire suffisant des lèvres de Joyce – tout comme elle devait mourir d'envie de lui mettre une raclée. Le regard qu'elle lui adressait était très clair. Tant mieux, il n'attendait que ça.

Il récupéra ses cartes, les parcourant rapidement du regard avec une petite moue, puis lança négligemment deux shillings devant lui pour débuter la mise.

- Commençons doucement, y en a qui ont besoin de s'échauffer, glissa-t-il avec un petit sourire en coin.

_________________
Shhhhhhh. Do you hear that ? Yep. That's the sound of « nobody cares ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 23/05/2015
≈ IMPACTS : 445

≈ AVATAR : Natalie Dormer
≈ ÂGE : 33 ans
≈ MÉTIER : Sergent de police
≈ DES ARMES ? : Un gun, une dague dans la botte
≈ GANG : Le gang contre les gangs : la police



MessageSujet: Re: Alex ∞ Poker, Beer and Sarcasm   Sam 6 Juin - 11:26

L'un des deux compères du médecin distribue les cartes. Quand chacun a les siennes en face de lui, je jette un rapide coup d’œil autour de la table. Celui qui a distribué a la pire des réactions : il fait une moue désapprobatrice. Je ne sais pas s'il pensait ne pas être observé, ou si c'est une sorte de bluffe (même si j'en doute fort vu l'air niais qu'il porte sur son visage démontrant une intelligence assez limitée...), en tout cas celui-là, ça ne fait plus aucun doute, je n'en ferai qu'une bouchée. Le second joueur ne montre rien mais considérant son empressement à commencer à jouer, on peut rapidement déduire qu'il a un bon jeu et qu'il n'est pas familier avec le concept de bluffe lui non plus. Il a l'air tellement fier de lui qu'Alexander doit le rappeler à l'ordre :

- Commençons doucement, y en a qui ont besoin de s'échauffer.

Puis il lance d'un geste nonchalant deux shillings. La pique me fait sourire de plus belle. Ça y est, la partie peut commencer. Et mon adversaire a l'air en forme aujourd'hui ! Le bonhomme qui a l'air d'avoir un bon jeu suit les mots du docteur à la lettre et mise la même somme. Il n'a vraiment rien compris celui-là... Je joue à mon tour en montant la mise à quatre shillings. Avec mon valet de trèfle et mon dix de cœur, je peux me le permettre. Puis avec une moue déçue je fait remarquer à Alexander :

- Eh bien, tu ne m'as jamais habituée à cette nature frileuse Alexander. Tu préférerais qu'on mise des capsules de bières peut-être ?

Avec un sourire narquois je m'assoies au fond de ma chaise et bois une gorgé de Guiness, tandis que le dernier homme se couche et en profite pour retourner les trois cartes sur le tapis vert.
Roi de carreau.
Six de carreau.
Neuf de pique.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 22/05/2015
≈ IMPACTS : 74

≈ AVATAR : Michael Fassbender
≈ ÂGE : 37 ans
≈ MÉTIER : Médecin, principalement spécialisé en chirurgie
≈ DES ARMES ? : Un scalpel, ça compte ?
≈ GANG : Il travaille pour les Muffled Necks. Il n'a pas d'avis particulier sur eux, tant qu'ils lui permettent de bosser, ça va.



MessageSujet: Re: Alex ∞ Poker, Beer and Sarcasm   Ven 19 Juin - 23:42


Alexander & Joyce


Tout en sirotant son verre de whisky, Alexander observait du coin de l'oeil ses adversaires. Peter avait un jeu pourri, ou alors il s'essayait à une tentative de bluff – connaissant le bonhomme, il en doutait fortement. Jacod semblait s'enhardir de son côté, avant de suivre la mise. Alexander haussa un sourcil en direction de Joyce, attendant qu'elle fasse de même, et afficha un sourire en coin quand elle combla ses espérances. La pique qui accompagna les pièces lui indiqua qu'elle était aussi prête à reprendre leurs joutes verbales, ce qui élargit son sourire. La soirée prenait décidément une tournure plus intéressante.

- J'essaye juste de me mettre à ton niveau. Au pire, on pourra toujours miser nos vêtements. Ca ne serait pas pour me déplaire, compléta-t-il avec un coup d'oeil entendu.

Difficile de dire si elle suivait pour danser sur le même tempo que lui, ou parce qu'elle avait réellement un bon jeu. Elle était bien plus difficile à déchiffrer que les deux autres balourds à la table – sans doute bien plus intelligente aussi, sans vouloir insulter Jacob et Peter. Ce dernier avait vraiment un mauvais jeu, puisqu'il finit par se coucher. Alexander jeta un coup d'oeil aux cartes fraîchement retournées. Dans sa main, un valet et un as de carreau. Avec un peu de veine, il allait réussir à en tirer quelque chose.

Il jeta quelques pièces supplémentaires sur la table.

- Qui m'aime me suivre.

Jacob, concentré sur ses cartes, suivit sans relever la remarque d'Alexander, ce qui lui fit lever les yeux au ciel. Il tira sur sa cigarette, alors que la quatrième carte, un dix de trèfle, était retourné. Voilà qui n'arrangeait pas ses affaires.



Spoiler:
 

_________________
Shhhhhhh. Do you hear that ? Yep. That's the sound of « nobody cares ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 23/05/2015
≈ IMPACTS : 445

≈ AVATAR : Natalie Dormer
≈ ÂGE : 33 ans
≈ MÉTIER : Sergent de police
≈ DES ARMES ? : Un gun, une dague dans la botte
≈ GANG : Le gang contre les gangs : la police



MessageSujet: Re: Alex ∞ Poker, Beer and Sarcasm   Mar 23 Juin - 14:56

Il ne reste plus que trois joueurs en lice dans cette première partie à laquelle je participe et quarte cartes ont été retournées. Je calcule rapidement mes chances et les situations qui peuvent me poser problème. Il y a deux cartes de la même couleur sur la table, si un troisième carreau est retourné il y aura des chances qu'un des joueurs ait une couleur... Cependant, grâce à la dernière carte j'ai une paire de dix qui me permet de respirer un peu. J'ai beau aimer le bluff c'est tout de même plus rassurant d'avoir un minimum de jeu. Et puis j'ai peur qu'un jour mon tic soit percé à jour. On a tous un tic, un geste, une manie lorsqu'on bluff. Certains joueurs très entraînés arrivent à les supprimer de leur jeu, mais moi je ne joue pas assez régulièrement pour parvenir à m'en défaire. Au moins je sais en quoi il consiste, c'est déjà ça. J'ai le regard qui part sur la droite ou qui se fixe sur la table. Le problème c'est que je de par sa nature de tic, ce n'est pas un geste conscient, et j'ai peur de m'en rendre compte trop tard un jour, à un moment où il sera devenu trop évident pour mes adversaires... Pour l'instant donc je ne bluff pas, je peux miser tranquillement avec cette jolie paire et planter mes yeux dans ceux de mon seul réel adversaire qui, s'il continue à faire des allusions sur un strip-poker, va me faire perdre toute concentration. Quand il a fait la première remarque j'ai déjà eu l'impression que tous mes sens étaient en alerte. Peut-être le résultat d'un mélange entre la bière que je viens de siffler et le fait que cet homme m'attire sûrement plus que ce que je veux bien admettre. Bref. Il n'est pas question que je me laisse avoir si facilement.
Alexander lance le tour suivant en misant la même somme qu'au premier tour. J'en tire plusieurs conclusions : soit il n'a rien et attend de voir ce que nous allons faire pour s'adapter, soit il attend la couleur, soit il a un bon jeu mais fait mine de rien pour bien nous avoir au dernier tour. Malicieusement il lance alors une phrase qui déboussole notre troisième compère :

- Qui m'aime me suive.

Le bonhomme qui a l'air de vraiment tout prendre au pied de la lettre regarde Alexander avec un air perplexe qui nous fait pouffer de rire, le quatrième homme et moi, tandis que le brun soutient le regard du balourd avec cette moue provocatrice que je trouve charmante malgré moi... Décidément cette partie me plaît. Finalement suite à une intense réflexion, le crétin se couche, ayant tiré la conclusion j'imagine que comme il n'aime pas particulièrement son partenaire de jeu, il doit se coucher... Je me demande comment un tel imbécile a pu se croire apte à jouer au poker. Toujours est-il que tout se goupille très bien puisque les deux compères s'étant couchés, ils décident de retourner au bar tout les deux, nous laissant seuls Alexander et moi. Je pousse un soupire de soulagement explicite en lui lançant un clin d’œil et pose ensuite délicatement sur le tapis vert la même somme que lui. Puis j'ajoute avec un sourire innocent un shilling de plus.

- Tu comptais vraiment t'en sortir comme ça ?

Maintenant soit il s'aligne et on continue, soit il se couche et je remporte la mise. Je vois bien qu'il est face à un dilemme. Alors pour l'aider à réfléchir je croise les jambe de façon suggestive et me penche sur la table pour poser une main sur le paquet de cartes, prête à en retourner une dès qu'il aura fait son choix. Je vois bien qu'il a du mal à ne pas baisser le regard sur mon splendide décolleté et que c'est tout ce dont il a besoin pour se concentrer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 22/05/2015
≈ IMPACTS : 74

≈ AVATAR : Michael Fassbender
≈ ÂGE : 37 ans
≈ MÉTIER : Médecin, principalement spécialisé en chirurgie
≈ DES ARMES ? : Un scalpel, ça compte ?
≈ GANG : Il travaille pour les Muffled Necks. Il n'a pas d'avis particulier sur eux, tant qu'ils lui permettent de bosser, ça va.



MessageSujet: Re: Alex ∞ Poker, Beer and Sarcasm   Mer 24 Juin - 20:18


Alexander & Joyce


Jacob finit par se coucher, à la grande satisfaction d'Alexander qui ne fut pas mécontent de rester seul avec Joyce. Sans qu'il ne sache vraiment pourquoi, d'ailleurs ; probablement dû à l'alcool ingéré. Ce qu'il n'arrangea pas en retenant l'un des deux compères alors qu'ils les abandonnaient pour filer vers le bar :

- Hola hola ! Vous oubliez pas quelque chose ?

Sa demande fut rapidement exaucée et le verre vide à nouveau rempli de whisky. Alexander en but une gorgée, bien que conscient que continuer à picoler n'était peut-être pas très avisé. Mais comme d'habitude, une fois qu'il avait commencé, il avait du mal à s'arrêter. Il revint vers Joyce, qui venait de relancer la mise. Le médecin fit un effort de concentration, dans une tentative pour la percer à jour et essayer de savoir si son jeu était réellement bon, si elle bluffait, et s'il avait assez de chance pour espérer une couleur. Pas certain. Alors qu'il l'observait, elle se pencha en avant, et le monde disparut au profil du ravissant décolleté qui vint s’intercaler dans son champ de vision. Ça, c'était vraiment fourbe comme tentative de déconcentration, parce qu'en plus ça marchait rudement bien. Il était à présent bien en peine de se concentrer sur autre chose si ce n'est quelques pensées pas très catholiques – enfin juives, dans son cas.

Ça ne lui ressemblait pas, de se laisser distraire ainsi par des atouts féminins, aussi ravissants soient-ils. Alexander était plutôt indifférent envers la gente féminine la plupart du temps, et était loin d'être un dragueur. Certes, quand il picolait, la tendance s'inversait et il n'hésitait pas à flirter. Mais cette nana le mettait dans un drôle d'état, sans qu'il sache vraiment pourquoi. Il n'avait même pas bu tant que ça, finalement. Peut-être sa langue acérée et son esprit affûté. Sans compter les avantages qu'elle mettait en avant pour le déconcentrer – avec succès, d'ailleurs.

Il lui fallut un gros effort de volonté pour la regarder dans les yeux. Il lui offrit un sourire plein de sous-entendus.

- J'ai hâte de rafler la mise.

Elle retourna la dernière carte. Un neuf de carreau. Alexander n'était plus très sûr d'avoir réussi à être impassible, surtout vu le spectacle qu'il avait sous les yeux. Il relança presque par réflexe.

_________________
Shhhhhhh. Do you hear that ? Yep. That's the sound of « nobody cares ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 23/05/2015
≈ IMPACTS : 445

≈ AVATAR : Natalie Dormer
≈ ÂGE : 33 ans
≈ MÉTIER : Sergent de police
≈ DES ARMES ? : Un gun, une dague dans la botte
≈ GANG : Le gang contre les gangs : la police



MessageSujet: Re: Alex ∞ Poker, Beer and Sarcasm   Ven 26 Juin - 13:36


Mmh pourquoi faut-il qu'il soit aussi attirant ? Surtout avec cet air provocateur et plein de sous-entendus lorsqu'il parle de rafler la mise. Si je n'avais pas autant d'orgueil et plus d'alcool dans le sang je le laisserais la gagner cette « mise » dont on sait tout les deux qu'il ne s'agit pas tout à fait de l'argent posé sur la table. Mais perdre n'est pas à l'ordre du jour pour l'instant... Quoiqu'en découvrant la carte que je retourne je perds un peu de ma belle assurance... Bon. La couleur es donc envisageable à carreau. Je ne l'ai pas. Encore une fois plusieurs configurations me viennent à l'esprit : soit ni l'un ni l'autre n'avons la couleur et c'est à celui qui bluffera le mieux pour faire coucher l'autre et on risque d'y perdre des plumes... soit il a la couleur et je dois essayer de lui faire croire que moi aussi... Je réalise donc que je suis mal barrée dans tous les cas. D'autant plus en le voyant relancer spontanément. Aïe. C'est mauvais signe. Je déteste devoir me coucher. Je vais devoir bluffer donc. Et pas qu'un peu. Il va falloir sortir l'artillerie lourde. Bon comment procéder ? J'opte rapidement pour la bonne vieille méthode de la psychologie inversée.

- Eh bien quel empressement à miser mon cher Alexander... on dirait que tu as du jeu !

Je m'exprime lentement avec un air anxieux tout en misant innocemment deux shilling de plus que lui. La contradiction même. Rien de mieux que d'installer l'ambiguïté pour perturber, même inconsciemment l'adversaire. Je pense que maintenant il va devoir y réfléchir à deux fois s'il veut s'aligner parce que ça commence tout de même à faire une belle somme à miser. Je me jette alors, un peu plus détendue dans le fond de mon fauteuil, ma seconde bière aux lèvres. Je vois bien qu'il se demande ce que je fabrique et qu'il essaie de me percer à jour. Pour ça faudra repasser beau gosse, me dis-je. Affichant un air confiant et prétextant la chaleur du bar, je défait le dernier bouton de ma chemise qui me sépare de l'indécence. Le pauvre, il va finir par ne plus savoir où donner de la tête... Ça fait longtemps que je ne m'était pas autant investie pour draguer un si bel homme. Je ne sais pas ce qui me prend ce soir. Je me surprends à imaginer une suite des événements assez... euh... torride.
Je secoue la tête pour me sortir l'idée de l'esprit avant d'être complètement déconcentrée. Cependant le mal est fait. Je m'en rends compte lorsque je réalise que je fixe le coin droit de la table depuis au moins trente secondes et que ça fait au moins le double que je n'ai pas regardé Alexander. Mon inconscient sait que je bluffe et mon corps a réagit tout seul... La seule chose que j'espère c'est que ça n'a pas été trop flagrant. Je me rembrunis et scrute intensément mes cartes toujours incapable de lancer un regard à mon adversaire de peur d'être trahie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 22/05/2015
≈ IMPACTS : 74

≈ AVATAR : Michael Fassbender
≈ ÂGE : 37 ans
≈ MÉTIER : Médecin, principalement spécialisé en chirurgie
≈ DES ARMES ? : Un scalpel, ça compte ?
≈ GANG : Il travaille pour les Muffled Necks. Il n'a pas d'avis particulier sur eux, tant qu'ils lui permettent de bosser, ça va.



MessageSujet: Re: Alex ∞ Poker, Beer and Sarcasm   Mer 1 Juil - 19:54


Poker, beer and sarcasm


Alexander ne savait plus très bien où il en était, entre le décolleté de Joyce et l'alcool, son cerveau avait du mal à joindre les deux bouts. La remarque de la jeune femme le fit quelque peu revenir à la réalité, alors qu'il se rendait compte qu'il était passé à côté de son bluff et qu'elle devait probablement lire en lui comme dans un livre ouvert. La réciproque n'était pas vraie : il était incapable de se concentrer et ne savait absolument pas si elle était en mesure de le battre ou non.

Il fit un effort pour penser de façon rationnelle. Il le fallait : la somme mise en jeu n'était pas très importante, mais il était si fauché que la perdre reviendrait à mendier auprès des autres membres du gang pour manger, et ce pendant plusieurs jours. S'il pouvait éviter, il ne s'en porterait que mieux. Il s'efforça donc de mettre de l'ordre dans ses pensées, tâche d'autant plus difficile que Joyce venait de dégrafer un bouton supplémentaire de son chemisier. Les pensées d'Alexander dérivèrent du poker vers d'autres activités plus… amusantes les concernant tous les deux. D'habitude, il ne serait pas rentré dans son jeu, mais il décida de continuer sur la lancée des sous-entendus. Ils ne déplaisaient pas à Joyce, vu sa réaction.

Ah oui, le poker donc. Il commençait à y porter un intérêt de plus en plus limité, mais pour éviter de crever la dalle, il lui fallait remporter la manche. Il avait un très bon jeu, et estimait que vu les cartes sur la table, Joyce avait peu de chance d'en avoir un meilleur que lui. Elle bluffait probablement, bien qu'il se basa plus sur une probabilité statistique que sur son attitude, qu'il n'arrivait pas à lire, trop déconcentré pour ça. Il s’aligna sur elle niveau mise et décida d'arrêter là, avant de devoir mettre sa chemise en jeu. Il n'en était plus très loin, maintenant. Il releva la tête vers elle, le même demi-sourire rivé aux lèvres.

- Je crois qu'il est temps de se dévoiler, n'est-ce pas ?

_________________
Shhhhhhh. Do you hear that ? Yep. That's the sound of « nobody cares ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Alex ∞ Poker, Beer and Sarcasm   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alex ∞ Poker, Beer and Sarcasm

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Bear-beer panda feu/cc/dom/po [164]
» Règles du Ramponneau (Poker Texas Hold'em) sans limite
» Revok ( Alex )
» Ice-Beer
» Bonne Fête Alex!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≈ AND ALL THE DEVILS ARE HERE :: ≈ BIRMINGHAM POUR LES POURRIS :: A l'Est :: The loaded dice-