AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur LECLA l'affreux. :gangster: :chris: :gnih:


Un topic des RPs libres a été mis en place ici ! Allez j'ter un oeil. :hin:
Nous attendons avec impatience nos bébés prédéfinis, ils sont coolish vous verrez ! :ivil: :raff:



C'est la dèche chez les Muffled Necks essayez de renflouer un peu leurs rangs. :chica: :ivil:


Partagez | 
 

 Dancing on their graves. - Thane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 14/05/2015
≈ IMPACTS : 110

≈ AVATAR : Thomas Brodie-Sangster
≈ ÂGE : 18 ans
≈ MÉTIER : Coursier pour les serpents italiens
≈ DES ARMES ? : un revolver planqué dans la ceinture. une mite de plomb coincée contre l'oreille. un carnet entre son coeur et sa chemise.
≈ GANG : Silver Snakes



MessageSujet: Dancing on their graves. - Thane   Sam 30 Mai - 16:53

being lonely, being wary, being sad. That's just a matter of point of view.
La clope s’épuise trop vite, et déjà, au pied d’l’immeuble, j’sens les minutes qui me glissent dessus. J’tire sur ce baton magique qui vient s’insinuer dans mes poumons, un livre à la main, l’autre sur la clope. Je la cale entre mes lèvres pour attraper distraitement la mine de plomb coincée entre mon oreille et commence à annoter deux trois idées sur le livre. Les gens détestent souvent qu’on touche aux livres, qu’on essaye de les rendre un peu plus personnel. J’suis pas d’accord. Comme ça, c’est vraiment le mien. Comme ça c’est vraiment c’que j’pense au moment où j’le pense. C’est pas une histoire d’amour. C’est un truc français, un roman énorme. Le tome un des misérables. C’est pas passionnant, y’a des trucs intéressants. J’note pas forcément des trucs intéressant. C’est surtout moi, comment j’aurais écrit telle ou telle chose. J’invente autrement. Je réfléchis juste. Histoire d’occuper le temps. Parce qu’il a dit qu’il serait pas en retard, mais j’y crois pas vraiment. J’laisse la lecture me submerger, en espérant que ce sera assez en fait. J’laisse la lecture faire son job, et je note, assidument, je réécris, je réinvente, c’est enchantant. Mais j’sias plus vraiment j’fais ça.
Je relève la tête, du livre et attend, tandis que la nuit tombe. Je finis par m’asseoir sur les marches du perron qui mèneà mon immeuble, derrière. P’t’être que j’avais juste mal compris l’horraire. Qu’il avait pas dit vingt-et-une heure mais vingt-deux. J’en sais rien. C’est trop bizarre. Je regarde vers le ciel, j’compte les étoiles, j’réfléchis pas trop et j’ferme les yeux.
Jusqu’à c’que j’sente une présence devant moi. Je rouvre les yeux, et mon regard doux vient se poser dans le sien. Il a les yeux clairs en temps normal. Dans le noir ils apparaissent si sombres, ça m’fait peur. Ca m’fait vraiment peur. Ce mec dégage une aura assez effrayante, mais je n’aurais pas envie de lui dire. J’sais pas c’qu’il était avant d’arriver en ville. Ni ce qu’il est vraiment. J’m’en fiche. Il connaissait mon père. Y’a qu’ça qui compte, en fin d’compte. Je le regarde d’en bas, et j’lâche, vaguement :
« T’veux t’asseoir ? »
Ok, c’est pas un banc quatre étoiles, c’est même juste une marche et je fais bien c’que j’peux, mais c’est mieux que rien. Toujours se satisfaire du nécessaire. Et là le nécessaire c’est d’avoir le cul assis quelque part. Et avant qu’il ait le temps d’répondre, j’sors une nouvelle clope, puis une autre, que j’lui tends avec un œil amusé :
« T’en veux une ? »
J’sais même pas pourquoi on devait se voir ce soir. J’sais plus exactement si il fume. En vrai j’sais pas grand-chose de c’type, j’sais juste qu’il connaissait mon père, et qu’il m’en parle, des fois. Qu’ça fait du bien … qu’ça aide à gérer le manque. Pas le deuil. Le manque. Mon père est disparu, pas mort. Et ça il l’a capté.
 



_________________
FALLING SLOWLY, EYES THAT KNOW ME.
I wanted to live deep and suck out all the marrow of life. To put to rout all that was not life; and not, when I had come to die, discover that I had not lived.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t78-raffaele-close-your-eyes-think-of-something-nice http://hellisempty.forumactif.org/t83-raffaele-much-adoe-about-nothing
 

Dancing on their graves. - Thane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Fumer provoque des maladies graves
» Vin et champagne à l'approche des fêtes!
» LA METEO ????
» [Vente] Partie de collection
» [Décors] Essai d'un asteroïde!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≈ AND ALL THE DEVILS ARE HERE :: ≈ BIRMINGHAM POUR LES POURRIS :: A l'Est :: Les habitations-