AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur LECLA l'affreux. :gangster: :chris: :gnih:


Un topic des RPs libres a été mis en place ici ! Allez j'ter un oeil. :hin:
Nous attendons avec impatience nos bébés prédéfinis, ils sont coolish vous verrez ! :ivil: :raff:



C'est la dèche chez les Muffled Necks essayez de renflouer un peu leurs rangs. :chica: :ivil:


Partagez | 
 

 myrtle - we have a world to win

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 30/05/2015
≈ IMPACTS : 23

≈ AVATAR : eva green
≈ ÂGE : 36 ans
≈ MÉTIER : inspectrice
≈ DES ARMES ? : M1917 Revolver - un souvenir d'un Amerloque
≈ GANG : non - les gangs pourrissent la ville, leurs jeux de pouvoir sont néfastes, dangereux, élitistes.



MessageSujet: myrtle - we have a world to win   Sam 30 Mai - 11:37



-What's your name darling ?
- Inspector.

≈ Thème du personnage ≈

Nom ≈ Ackerman, un nom de paysans, mais cela fait bien longtemps que les Ackerman n'ont pas vu l'ombre d'un champ. Myrtle a retrouvé le nom de ses ancêtres il y a deux ans de cela, après son divorce. Prénom(s) ≈ Myrtle, un nom assez courant au sein des femmes de sa génération. Un nom doux comme une plante, suave comme un fruit, qui lui colle si mal à la peau. Âge ≈ trente-six ans, mais elle répond rarement à cette indiscrétion. Et si son visage marqué par le travail laisse transparaître son âge, une certaine énergie, une certaine lueur dans les yeux, lui permettent parfois de se faire passer pour beaucoup moins. Origine(s) ≈ Anglaises et irlandaises. Date de naissance ≈ 3 février. Lieu de naissance ≈ Birmingham. Religion ≈ protestantisme. Oui, elle cumule. Femme, inspectrice, divorcée, aux origines irlandaises, il fallait en plus qu'elle soit élevée dans le protestantisme. Vous imaginez bien qu'elle ne le crie pas sur tous les toits, et n'éprouve aucun scrupule à se faire passer pour ce qu'elle n'est pas.Classe sociale ≈ pauvre dans le coeur, moyenne dans les faits depuis qu'elle est parvenue à ce statut d'inspectrice. Statut marital ≈ divorcée depuis deux ans. Orientation sexuelle ≈ hétérosexuelle. Métier ≈ Inspectrice. A la fin de la guerre, on a bien essayé de lui faire comprendre qu'elle pourrait se ré-orienter, goûter de nouveau au plaisir délicieux d'une vie oisive au sein de son foyer, ou se diriger vers des métiers plus féminins, mais elle n'en avait que faire. Beaucoup trop de gens comptent sur sa position fièrement arrachée à une police si masculine. Elle se contente donc de la Women Police, sans se gêner pour surgir sur des affaires qui ne sont pas les siennes. Traits de caractère ≈ déterminée, obstinée, fière, séduisante, rancunière, fidèle, agréable, susceptible, secrète, efficace, impatiente, libertaire. Groupe ≈ l'oeil du juste Avatar ≈ Eva Green Crédits ≈ eden memories


Myrtle Ackerman


Un ≈ Le père de Myrtle considère que l'alcool est le plus proche ami de l'homme. Sa fille en a hérité un goût immodéré pour le scotch, qu'elle sirote chez elle, ou à son travail lorsqu'elle se sent d'humeur provocante. Deux ≈ Myrtle aurait du avoir une petite soeur, mais la maladie l'a emportée alors qu'elle n'était âgée que de trois ans. Depuis, elle a toujours eu l'impression de devoir en faire plus, de devoir vivre pour eux. Trois ≈ Myrtle n'est pas seulement femme, inspectrice, protestante, divorcée, elle est aussi communiste. Le secret le mieux protégé de toute son existence. Quatre ≈ Myrtle déteste travailler sous couverture. Sa vie entière est déjà un imbriglio complexe de vérités, de semi-vérités et de mensonges plus ou moins nets, elle a suffisamment à faire comme cela. Les quelques fois où elle a dû, ou voulu, se faire passer pour une autre, furent finalement de retentissants échecs. Cinq ≈ Elle n'est jamais visible à moins qu'elle ne soit parfaitement pomponnée. Il ne s'agit pas seulement de coquetterie, mais de légitimité. Elle ne peut espérer délivrer des ordres convaincants si elle n'impose pas un certain respect. L'habit fait parfois le moine.Six ≈ Myrtle a fermé les yeux ici et là, graissé une ou deux pattes, substitué un dossier pour un autre. Pour autant, elle ne l'a jamais fait pour l'argent. La seule motivation qui prévaut est son allégeance politique au nouveau parti communiste. Sept ≈ Myrtle refuse de vieillir, son âge l'inquiète énormément, toute nouvelle ride lui donne envie d'envoyer valser son miroir. Vieillir, contrairement aux hommes qui montent en grade, c'est pour elle perdre ses attraits, perdre son énergie, et risquer de se voir évincer. Huit ≈ Si elle dédie sa carrière à lutter contre les gangs qui pourrissent la ville (et gênent les activités révolutionnaires), il y en a tout de même avec qui elle s'entend mieux que d'autres. Son affection particulière pour les armes lui a permis de contracter quelques contacts au sein des Smoky Shamrocks.Neuf ≈ Elle voue une haine tenace aux journalistes, engeance du diable qui se mêle de ce qui ne les regarde pas, qui ont toujours une vue biaisée sur la situation, et qui dénaturent un métier qui aurait pu être d'une telle utilité publique. Dix ≈ Elle ne l'avoue que rarement, mais Myrtle a développé un certain mépris pour les artistes et gens de cet acabit. La société à l'heure actuelle à autre chose à faire que s'embarrasser de peintres ou de gens de cirque. Onze ≈ Myrtle rêve d'apprendre à conduire un des nouveaux avions qui zèbrent parfois le ciel.



Yo, moi c'est Coline.

T'es arrivé ici comment ? ≈ grâce à bazzart. Tu penses quoi de ce joyeux bordel ? ≈ je connais pas la série dont est apparemment tiré le forum, mais je suis si fan des personnages qui s'y baladent que j'ai pas pu résister un seul instant ! Bravo à vous  :uni:  Un truc à nous dire ? Une petite cassdédi ? ≈ gare à vous, ça va barder  :red:  Le mot magique pour passer ≈ce n'est pas personnel, c’est uniquement les affaires  :smoke:


≈ L'ENFER C'EST LES AUTRES ≈



Dernière édition par Myrtle Ackerman le Sam 30 Mai - 14:19, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t199-myrtle-we-have-a-world-to-win http://hellisempty.forumactif.org/t204-myrtle-it-s-inspector-to-you
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 30/05/2015
≈ IMPACTS : 23

≈ AVATAR : eva green
≈ ÂGE : 36 ans
≈ MÉTIER : inspectrice
≈ DES ARMES ? : M1917 Revolver - un souvenir d'un Amerloque
≈ GANG : non - les gangs pourrissent la ville, leurs jeux de pouvoir sont néfastes, dangereux, élitistes.



MessageSujet: Re: myrtle - we have a world to win   Sam 30 Mai - 11:38



la liberté, c'est toujours la liberté de celui qui pense autrement



Histoire


« Oui, je le veux. » Myrtle regarde le visage de l'homme avec qui elle va passer le reste de sa vie. Ce visage doux et simple, le front marqué de plusieurs rides. Elle le respecte infiniment, et chérit son bonheur. Il y a encore cinq ans de cela, jamais elle n'aurait pensé pouvoir trouver un homme comme lui. Elle, la fille d'ouvriers, elle sur qui de vilaines rumeurs courraient quand à ses fréquentations, voilà que cet homme bon avait surgi dans sa vie. Il était instituteur, croyait en l'éducation pour tous et en la liberté. Il l'aimait, surtout, toute entière. Il avait une position, il était intelligent, et il était amoureux. Myrtle allait rendre grâce à Dieu toute sa vie pour cette rencontre inespérée. Dans ses bras elle sentait, pour la première fois depuis si longtemps, que la vie pouvait être belle. Elle avait vingt-six ans. Dans l'assemblée réunie pour l'occasion, son père essuyait son front suant, il aurait tout donné pour une goutte d'alcool. Sa mère se tordait les mains, les yeux humides. Enfin, sa fille était mariée. Elle ne passerait plus de nuits dans l'anxiété, se demandant ce qu'il adviendrait d'elle. Enfin, elle pouvait s'imaginer les Noël entourés de petits-enfants. La vie reprenait un cours normal. Les deux dernières années avaient été si difficiles. Elle se souvenait avec effroi de l'officier de police qui avait toqué à leur porte l'année dernière, à une heure indue de la nuit, pour les informer que leur fille était au commissariat de police, qu'elle s'était trouvée sur les lieux d'un conflit. Et quels lieux ! Leur fille aurait passé la soirée dans un bar russe et communiste. Aujourd'hui, Myrtle, virginale dans sa robe blanche, semblait lavée de toutes ces affreuses histoires. Aujourd'hui, la vie reprenait son cours.

« Mais enfin ma fille, réfléchis un peu, la guerre va durer quoi ? Quelques mois encore, tout au plus ? Tu auras l'air bien maligne quand ton mari reviendra et qu'il te trouvera en costume de policier. Tu crois que c'est ça qu'un homme attend de sa femme, alors qu'il revient fourbu du champ de batailles ? Allez, arrête cette plaisanterie. » Myrtle se contenta d'un sourire de convenance. Il y a bien longtemps qu'elle avait appris à ne plus défier frontalement sa mère. Cela ne servait à rien, et elle ne comprendrait pas. Le vent tournait. Les choses changeaient. Les bars miteux où elle avait failli perdre sa jeunesse il y a encore quelques années de cela étaient aujourd'hui devenus de véritables foyers de réflexion. Des manifestes s'imprimaient, des débats enflammés se lançaient, la révolution se fomentait. Et Myrtle en serait. Elle avait vu son père noyer sa détresse dans l'alcool, elle contemplait sa mère se casser le dos au travail, et courir sur le chemin du retour pour être certaine d'avoir le temps de préparer la soupe du paternel avant qu'il n'arrive. Elle voyait ici et là d'imposantes voitures circuler, et le regard méprisant des plus riches se poser sur les quartiers sales qu'ils croisaient. Pourtant, ailleurs, un autre monde devenait possible. Myrtle avait dévoré les ouvrages russes, transportés illégalement dans leur pays, traduit maladroitement par des réfugiés clandestins. Et il ne tenait qu'aux plus déterminés d'empêcher l'Angleterre de devenir le pays capitaliste qui les broierait tous. Comment pouvaient-ils ne pas s'en rendre compte ? Les inégalités devenaient de plus en plus croissantes. La guerre serait sans fin, les ressources de l'Angleterre étaient mises à mal, tous les hommes étaient invités à se battre côte à côte, et pourtant, à Birmingham, les inégalités étaient plus frappantes que jamais. Oh, les prolétaires féminines avaient bien pris la place ici et là de leurs compères masculins. Mais les postes des classes aisés ne bougeaient pas d'un iota. Il fallait que cela change. Et fomenter la révolution dans des bars sans licence n'était pas une garantie suffisante. Il fallait que certains d'entre eux se hissent là-haut, là d'où les choses pouvaient changer. Il fallait qu'elle devienne un allié haut-placé. Elle avait intégré l'école de police en cachette, ne sachant pas bien à quoi cela allait la mener, n'étant pas la recrue la plus brillante depuis qu'elle était mariée. Mais la guerre lui offrait une nouvelle opportunité, de se lancer corps et âme dans cette voie royale. Elle aurait aimé en parler avec son mari, peut-être. Après tout, il avait toujours été de bon conseil. Seulement, il n'était pas là. C'était donc quelque chose dont elle s'occuperait seule. A trente ans, profitant de la désorganisation des services de police, de son habileté aux armes et de sa force de persuasion, Myrtle se tailla sa part dans le gâteau des privilégiés et décrocha un poste de sergent au commissariat.

« Myrtle, je sais que tu n'as besoin de personne, et encore moins d'un homme. Mais crois-moi, mon revolver m'a sauvé de bien des tracas. Si tu l'avais, s'il continuait à servir au lieu de pourrir au fond d'une malle en Amérique, tu me rendrais presque une faveur. » Il lui sourit, de cette mimique dont il a le secret, qui la fait fondre à chaque fois. Il se rapproche d'elle, pose l'arme en question sur la table de nuit, et l'enlace, la faisant tomber à la renverse sur le lit de l'hôtel. Elle rit, de ce rire léger et frais qu'on ne lui a pas entendu depuis si longtemps. Son mari est loin, si loin. La dernière lettre qu'il lui a envoyée était pleine de reproches. Il félicitait sa force de vie, mais l'enjoignait de quitter la police, qui ne ferait que leur créer des problèmes. Il ne comprenait pas. Il ne comprenait plus Birmingham, il en était trop éloigné, et il ne la comprenait plus elle, sa propre femme. Il était si loin. Myrtle rendit son sourire à Garrett, l'Américain qui avait débarqué dans sa vie il y a un an de cela. Qui avait fait voler en éclat toutes ses résolutions, toute sa droiture, tous ses préjugés. Elle ne lui avait jamais demandé qui il était, d'où il venait exactement. Pourquoi il était là, au lieu d'être en France, au lieu de se battre. Elle n'avait pas voulu savoir ce qu'il pensait de la politique. Tout ce qu'elle souhaitait, c'était de pouvoir contempler à loisir son sourire magnifique, et de tomber dans ses bras après ses lourdes journées de travail. Il allait repartir, pourtant, comme il était venu. Myrtle se refusait de jouer la femme abandonnée, la dulcinée éplorée. Alors ils avaient pris le parti d'en rire, de profiter des derniers instants jusqu'au bout, et ils se dévoraient l'un l'autre comme seuls des amants savent le faire, dans la frénésie de l'adieu. Souvenir de cette aventure flamboyante, il lui avait laissé son pistolet, dont elle n'allait plus jamais se séparer. Et une note, qu'il avait glissé dans ses affaires. « Inspectrice, beauté, jamais je n'oublierai ni le grain de ta peau ni le feu de tes yeux » La note pourtant, Myrtle ne l'avait pas trouvée. Pas directement. C'était son mari qui lui avait brandi, le soir même de son retour. La situation se passait de mots. Elle qui cherchait en vain comment conserver son indépendance une fois la guerre finie, lui qui souhaitait se débarrasser de cette femme devenue trop masculine, ils avaient trouvé leur prétexte. Myrtle l'avait trompé, le divorce serait prononcé. Lettre d'amour dans une poche, revolver dans l'autre, Myrtle avait loué un appartement dans Birmingham, et avait repris son premier nom de famille.

« Myrtle Ackerman. On est donc encore dignes de toi ? » L'homme s'adresse à elle avec un fort accent russe. Elle l'enverrait bien balader, mais elle le connaît trop bien, il faut qu'elle se force à la jouer plus finement. Il est le seul à oser la confronter tout haut, mais son ton venimeux et ironique traduit les pensées de bien des types assistant à la scène, à en juger par leur regard interrogateur. « Vas-y Yegor, je t'écoute. Crache ton venin avant même de m'avoir entendue. » Il fronce le nez, donne un petit coup de menton vers l'avant, signe qu'il la laisse parler mais qu'il n'en pense pas moins. Les conversations autour d'eux sont devenues murmures où se sont tues. Myrtle s'était pas vraiment préparée à faire un discours. « Vous savez très bien pourquoi j'ai commencé dans la Police, c'est lui qui m'en a donné l'idée le premier » Et elle pointe Piotr du doigt, le patron du bar, qui opine de la tête pour confirmer ce que tout le monde sait déjà. Pour leur rappeler, au passage, qu'elle connaît tout le monde par son prénom, qu'elle les connaît depuis sa jeunesse et que jamais ils n'ont eu à remettre en cause ses allégeances. « Vous connaissez mon père, qui vous a payé plus de coups qu'il n'en a bu lui-même, et c'est pas peu dire » Quelques rires se font entendre, elle retient un soupir de soulagement de deviner que la situation n'est pas si tendue qu'elle l'avait crue au premier abord. « Vous connaissez peu ma mère, parce qu'elle s'est toujours tenue éloignée de vous, parce qu'elle a toujours cru que mon père n'avait rien à voir avec les rouges. Parce que c'est une ouvrière broyée par sa situation, qui n'a jamais réfléchi à comment s'en extirper. Et vous savez que j'ai décidé de le faire pour elle, aussi. Vous savez que j'ai tué un seul homme, une fois, un traître qui paradait ici, un Russe blanc qui avait tenté de se faire passer pour l'un des nôtres. Et vous savez que si la Police fait une descente ici au mauvais moment, plusieurs d'entre vous finiront en tôle pour ceci ou cela. Ils trouveront des excuses. Vous leur faîtes peur ! » Et avant que qui que ce soit n'ait le temps de répliquer, elle précise : « Et c'est tant mieux ! C'est par la peur qu'on les tient ! Mais la peur ne suffit pas ! Il nous faut une certaine marge d'action ! Et cette liberté, je vous la garantis ! Oui, j'ai été nommée inspectrice aujourd'hui. Oui, d'une section qui semble n'avoir rien à faire avec vous. Je suis femme, et je ne vais pas m'arracher les ovaires pour intégrer les services chargés de vous surveiller. Mais peu importe ! Vous, vous exercez la peur, et moi je veille à ce que cette peur que vous leur inspirez ne vous fasse pas mettre à l'ombre pour rien. Les gangs qui vous tondent la laine sur le dos, on va les descendre. Comme on peut, petit à petit. Mais ça vous laisse une certaine marge de manoeuvre. Je n'ai jamais changé d'avis ! Alors si vous ne voulez pas profiter de la tournée que je paye, c'est tant pis pour vous, moi je reste là, car c'est par ici que le monde change, et c'est là que je suis chez moi ! » Elle inspire un grand coup. L'idée d'une tournée générale pour célébrer sa promotion a apaisé les esprits faciles. Quelques applaudissement se sont même faits entendre. Quand à Yegor, un demi-sourire se dessine sur ses lèvres. Leurs regards se croisent. La tension politique qui a failli éclater a disparu, tout ce qui reste est l'esquisse d'une envie d'aller s'enfermer dans une chambre d'hôtel. Mais la journée a été longue. Myrtle paye sa tournée, et file par une porte dérobée. Demain, une longue journée l'attend.



≈ L'ENFER C'EST LES AUTRES ≈



Dernière édition par Myrtle Ackerman le Sam 30 Mai - 14:17, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t199-myrtle-we-have-a-world-to-win http://hellisempty.forumactif.org/t204-myrtle-it-s-inspector-to-you
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 05/05/2015
≈ IMPACTS : 275

≈ UN AUTRE : samuel hancock pour vous servir.
≈ AVATAR : david mazouz.
≈ ÂGE : 15 ans.
≈ MÉTIER : pickpocket au service des peaky, petite frappe, raclure, ordure, les surnoms sont divers et variés.
≈ DES ARMES ? : un revolver, quant au modèle il en sait foutrement rien.
≈ GANG : il y pensait pas grand-chose avant d'en intégrer un, depuis il s'y sent bien, poisson dans l'eau il souhaite pas se tirer de sa grande famille de bookmakers. De toute façon, il a signé le contrat, il peut plus faire machine arrière, il est des Peaky jusqu'à sa mort.



MessageSujet: Re: myrtle - we have a world to win   Sam 30 Mai - 12:26

GRAOUH, une deuxième donzelle de la police, avec Eva en plus.  :omg:  :plz:  :koeur: Tu m'arrêtes quand tu veux babe.  :perv:  :gnih: Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche.  :siffly:  :nyu:  :charm: Pis Ackerman, je groupise sur ton nom d'famille. :fall: :amen:

_________________


j's'rai content quand tu s'ras mort Vieille Canaille
« the one advantage we have is our ability to cooperate... to help each other out. we recognize ourselves in each other, and are programmed for compassion, for heroism, for love. and those things make us stronger, faster and smarter. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t67-eoin-t-as-brule-tous-mes-tapis-tu-t-es-couche-dans-mon-lit-et-t-as-bu-tout-mon-porto-vieux-chameau http://hellisempty.forumactif.org/t68-eoin-peace-and-love-pauvre-conne
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 30/05/2015
≈ IMPACTS : 23

≈ AVATAR : eva green
≈ ÂGE : 36 ans
≈ MÉTIER : inspectrice
≈ DES ARMES ? : M1917 Revolver - un souvenir d'un Amerloque
≈ GANG : non - les gangs pourrissent la ville, leurs jeux de pouvoir sont néfastes, dangereux, élitistes.



MessageSujet: Re: myrtle - we have a world to win   Sam 30 Mai - 12:32

han cool y en a une autre, on va avoir une vraie milice de queens :red: merci beaucoup pour le bienvenue et tout et tout ! mais t'es du trop petit gibier pour finir entre mes pattes toi, tsss.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t199-myrtle-we-have-a-world-to-win http://hellisempty.forumactif.org/t204-myrtle-it-s-inspector-to-you
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 05/04/2015
≈ IMPACTS : 689

≈ AVATAR : dane dehaan
≈ ÂGE : vingt-cinq ans, on le prend encore pour un gosse
≈ MÉTIER : peintre raté, contrebandier des silver snakes
≈ DES ARMES ? : un luger, plus pour son crâne que celui des autres
≈ GANG : les serpents venimeux, pas tous cependant



MessageSujet: Re: myrtle - we have a world to win   Sam 30 Mai - 13:14

EVA EN FLIC OMG :fall: :fall: :fall: :fall: :fall: let me die :plz:
quels choix olalah :chou: bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche :bwag: :bril:

_________________

NI PUTE NI MOINS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t36-cowards-and-monsters http://hellisempty.forumactif.org/t69-meme-les-supernovas-s-eteignent-a-un-moment
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 23/05/2015
≈ IMPACTS : 445

≈ AVATAR : Natalie Dormer
≈ ÂGE : 33 ans
≈ MÉTIER : Sergent de police
≈ DES ARMES ? : Un gun, une dague dans la botte
≈ GANG : Le gang contre les gangs : la police



MessageSujet: Re: myrtle - we have a world to win   Sam 30 Mai - 13:19

QGZROPNOERQBPOVRIBVROIVNROVRIN

COPIIIIINE :red: :plz: :bril: :ih:

Et puis Eva Green quoi ... LA.CLASSE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 30/05/2015
≈ IMPACTS : 23

≈ AVATAR : eva green
≈ ÂGE : 36 ans
≈ MÉTIER : inspectrice
≈ DES ARMES ? : M1917 Revolver - un souvenir d'un Amerloque
≈ GANG : non - les gangs pourrissent la ville, leurs jeux de pouvoir sont néfastes, dangereux, élitistes.



MessageSujet: Re: myrtle - we have a world to win   Sam 30 Mai - 13:22

merciiii vous deux :plz:

Joyce, elles ont même une coupe de cheveux pareil dis, trop bff ces deux-là :frfr:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t199-myrtle-we-have-a-world-to-win http://hellisempty.forumactif.org/t204-myrtle-it-s-inspector-to-you
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 14/05/2015
≈ IMPACTS : 110

≈ AVATAR : Thomas Brodie-Sangster
≈ ÂGE : 18 ans
≈ MÉTIER : Coursier pour les serpents italiens
≈ DES ARMES ? : un revolver planqué dans la ceinture. une mite de plomb coincée contre l'oreille. un carnet entre son coeur et sa chemise.
≈ GANG : Silver Snakes



MessageSujet: Re: myrtle - we have a world to win   Sam 30 Mai - 14:39

DAMNED EVA
EVA
E
VA
c'est mon fantasme ultime cette nana :rip: BIENVENUE PARMI NOUS HEHE **

_________________
FALLING SLOWLY, EYES THAT KNOW ME.
I wanted to live deep and suck out all the marrow of life. To put to rout all that was not life; and not, when I had come to die, discover that I had not lived.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t78-raffaele-close-your-eyes-think-of-something-nice http://hellisempty.forumactif.org/t83-raffaele-much-adoe-about-nothing
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 30/05/2015
≈ IMPACTS : 23

≈ AVATAR : eva green
≈ ÂGE : 36 ans
≈ MÉTIER : inspectrice
≈ DES ARMES ? : M1917 Revolver - un souvenir d'un Amerloque
≈ GANG : non - les gangs pourrissent la ville, leurs jeux de pouvoir sont néfastes, dangereux, élitistes.



MessageSujet: Re: myrtle - we have a world to win   Sam 30 Mai - 15:10

MERCI PETIT MIGNON :bwag:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t199-myrtle-we-have-a-world-to-win http://hellisempty.forumactif.org/t204-myrtle-it-s-inspector-to-you
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 14/05/2015
≈ IMPACTS : 110

≈ AVATAR : Thomas Brodie-Sangster
≈ ÂGE : 18 ans
≈ MÉTIER : Coursier pour les serpents italiens
≈ DES ARMES ? : un revolver planqué dans la ceinture. une mite de plomb coincée contre l'oreille. un carnet entre son coeur et sa chemise.
≈ GANG : Silver Snakes



MessageSujet: Re: myrtle - we have a world to win   Sam 30 Mai - 18:49



Douce euphorie qu'est la validation



Prêt à te faire castagner ?


la plus belle inspectrice, je suis déjà fan :bril: et sa position au sein du parti communiste est vraiment intéressante, hâte de voir ce que ça va donner :hin: :hin:  :chica:

Bravo coco, finalement t'es pas trop mal barré pour survivre à Birmingham.  :smoke: Avant de pouvoir te la couler douce, va falloir que tu bouges tes miches ! Parce que ouais, y'a pas de salaire sans travail et tout ce foutoir - j'suppose que tu connais. Dans tous les cas, tu vas d'abord aller recenser ta tronche, parce que bon ce serait triste qu'un autre vienne te la chourer. Ensuite, la case nous informer du reste est aussi obligatoire, on veut savoir ton métier, où t'habites, ton rang si tu fais partie d'un gang ou des autorités, bref, tout ça rien que pour le plaisir de bibi.  :chris: Ensuite, tu pourras faire ta fiche de liens, un scénario seulement si t'es sage et pour terminer ; tu pourras RP. Ouais, j'sais qu t'as pris autant plaisir à m'lire que j'en ai pris à écrire.  :perv: En cas d'pépin le staff est là pour toi, va vers les autres et va pas faire ta mijaurée - dans c'te ville de toute manière t'as pas à l'être.  :frfr:

PS : ton groupe fait que t'as un QG secret, va voir dans le coin du poste de police. :ivil:


≈ L'ENFER C'EST LES AUTRES ≈


_________________
FALLING SLOWLY, EYES THAT KNOW ME.
I wanted to live deep and suck out all the marrow of life. To put to rout all that was not life; and not, when I had come to die, discover that I had not lived.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t78-raffaele-close-your-eyes-think-of-something-nice http://hellisempty.forumactif.org/t83-raffaele-much-adoe-about-nothing
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: myrtle - we have a world to win   

Revenir en haut Aller en bas
 

myrtle - we have a world to win

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Alex Kidd in Miracle World.
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Super Mario World.
» World Eaters
» Yu-gi-oh! World Championship 2009
» SMALL WORLD
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≈ AND ALL THE DEVILS ARE HERE :: ≈ EMBARQUER POUR LES BAS-FONDS :: Remplissez votre casier judiciaire :: Dossiers archivés-