AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur LECLA l'affreux. :gangster: :chris: :gnih:


Un topic des RPs libres a été mis en place ici ! Allez j'ter un oeil. :hin:
Nous attendons avec impatience nos bébés prédéfinis, ils sont coolish vous verrez ! :ivil: :raff:



C'est la dèche chez les Muffled Necks essayez de renflouer un peu leurs rangs. :chica: :ivil:


Partagez | 
 

 bang bang, i shot you down, bang bang, you hit the ground - Irvin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 28/05/2015
≈ IMPACTS : 18

≈ AVATAR : Florent Dorin
≈ ÂGE : 32 ans.
≈ MÉTIER : Machiniste au cabaret, mécano et réparateur des Smoky Shamrocks, as de la gâchette.
≈ DES ARMES ? : Un Lüger qui ne le quitte jamais, et un fusil Mosin-Nagant qui est un peu son joujou. Il a aussi un fusil automatique modèle 1917, mais il s'en sert très rarement étant donné la difficulté à trouver des balles 8mm Lebel.
≈ GANG : Smoky Shamrocks.



MessageSujet: bang bang, i shot you down, bang bang, you hit the ground - Irvin   Jeu 28 Mai - 21:24



kiss kiss bang bang

≈ Thème du personnage ≈

Nom ≈ Brody. Prénom(s) ≈ Irvin. Un vieux prénom celte qui voudrait dire ‘beau’. Quand Ethel lui a appris ça après avoir trouvé un vieux livre sur les prénoms celtes, il n’a pas pu s’empêcher de rire. Il est beau tiens le Irvin ouais, avec sa gueule cassée… Âge ≈ 32 ans, avec l’impression d’en avoir déjà 300 ans. C’est long 300 ans dans une tête bien pleine. Origine(s) ≈ Tout ce qu’il y a de plus irlandais, c’est un Brody que diable ! Date de naissance ≈ 19 Mars 1888.Il a vu se finir un siècle et un autre commencer, et ce qu’il a vu ne présage rien de bon pour la suite. Lieu de naissance ≈ Belfast, en Irlande, comme la plupart des membres de la famille Brody. Un pays qu’il ne regrette qu’à moitié, mais après tout, Irvin ne semble être tout à fait chez lui nulle part. Religion ≈ Sa famille tend vers le protestantisme et Irvin continue d’aller à l’église pour leur faire plaisir. En réalité, Dieu le laisse particulièrement indifférent depuis qu’il l’a abandonné dans une tranchée à la merci d’un obus. Classe sociale ≈ La famille Brody est à l’origine bien bourgeoise, et Irvin lui-même a grandi dans ce milieu. Néanmoins, depuis son retour de la guerre, il vivote de son travail pour les Shamrock et d’autres petits boulots, ce qui ne lui assure pas exactement un statut de nanti. Sa famille lui a déjà proposé de l’aider, mais il a toujours refusé. Non pas qu’il ne les aime pas, mais il aurait horreur de se voir faire la charité. Statut marital ≈ Marié à Ethel Brody, née O’Caellaigh. Ils se sont mariés sur un coup de tête juste avant la guerre, et miraculeusement, elle est encore là. Il ne sait pas trop comment ça se fait qu’elle n’ait pas encore fait ses valises, mais il ne va certainement pas s’en plaindre. Orientation sexuelle ≈ Hétérosexuel. Métier ≈ Officiellement, Irvin travaille comme machiniste dans les coulisses du cabaret de Jacob. Le maestro qui active les rideaux, les trappes, aménage la scène avant l’arrivée du public, l’homme à tout faire en quelque sorte, c’est lui. On ne le voit pratiquement jamais, ce qui l’arrange bien. Officieusement, c’est l’un des réparateurs et  mécaniciens des Smoky Shamrocks : véritable génie de la mécanique, aucune arme, aussi esquintée soit-elle, ne reste inutile bien longtemps entre ses doigts magiques. Si vous avez une arme qui vient des Shamrocks, il est plus que vraisemblable que Irvin soit le magicien qui l’ait créée ou réparée. Et ne vous fiez pas à sa jambe foutue ou son oreille qui n’entend plus : c’est un as de la gâchette qui ne rate jamais sa cible et peut très bien servir sur le terrain de temps en temps. Traits de caractère ≈ Réservé – sympathique – silencieux – déroutant – énigmatique – brisé – hanté – routinier – résigné – pessimiste – agité – paumé – changeant – imprévisible –minutieux – explosif. Groupe ≈ La gueule du Diable. Avatar ≈ Florent Dorin Crédits ≈ elf et tumblr


Irvin Brody


Un ≈ Juste à la fin de la guerre, en 1918, dans les tranchées, Irvin a bien failli se prendre un obus en pleine poire. "Heureusement" l'obus est tombé à côté, mais l'explosion et les débris l'ont quand même laissé salement amoché, forçant son rapatriement quelques semaines avant l'armistice. Sa cuisse a failli être sectionnée en deux par un éclat ; les médecins ont pu sauver sa jambe mais il n'en retoruvera jamais l'usage complet. De même, son tympan droit a été complètement bousillé, et depuis, il n'entend plus aussi bien qu'avant et entend en permanence un bruit d'ultrason extrêmement désagréable qui le rend dingue. Deux ≈ Irvin a peut-être une jambe douloureuse qui le fait boîter et le force à utiliser une canne dès qu'il veut tenir debout plus de quinze minutes, mais après deux années il s'y est habitué et a trouvé des alternatives pour continuer à vivre le plus indépendamment possible. Il est remarquablement agile pour un cripple et a appris à utiliser son autre jambe et ses bras pour compenser. Trois ≈ Il a une forte tendance à parler tout seul, ou plutôt, à marmonner dans sa barbe même quand il y a des gens autour de lui. Quand il est absorbé dans une tâche, il s'oublie très facilement. Quatre ≈ Il n'a guère eu l'occasion ou l'envie de lire depuis son retour de la guerre, mais dans le temps, c'était un grand lecteur de littérature gothique. Frankenstein a marqué son imagination, de même de l'Etrange Cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde, ou encore les nouvelles d'Allan Poe. Il a toujours eu un faible pour les personnages torturés et déchirés entre deux idéaux. Cinq ≈ Il n'entend plus que d'une oreille, mais Irvin dispose d'une excellente vue. A l'époque où il chassait dans le domaine familial, on le surnommait Oeil-de-faucon malicieusement pour sa capacité à repérer les proies les mieux dissimulées... et ne jamais les rater. Il a toujours été très doué avec les armes et même dans le régiment, c'est ce pour quoi on connaissait son nom. Les prusses ne faisaient pas long feu s'il avait une arme entre les mains, même à longue distance. Six ≈ Excellent chasseur, Irvin adorait aussi la fauconnerie. Il ne pratique plus, mais possède encore une buse grise qu'il a appelée Leo. Sept ≈ Il fume comme un pompier, et c'est un fin connaisseur de whiskys. D'ailleurs, la dégustation est l'un des loisirs qu'il partage avec son étonnante épouse Ethel - et l'un des rares moments de tranquillité qu'ils peuvent s'octroyer. Huit ≈ Avant la guerre, Irvin était plutôt du genre séducteur. Depuis son mariage et la guerre, il ne semble plus prendre beaucoup d'intérêt dans la gente féminine et n'a de toute façon plus aucune confiance en son sex-appeal. Ca désespère un peu Ethel qui aimerait retrouver un peu plus l'homme confiant et un brin séducteur qu'elle a épousé en hâte avant le début des conflits. Neuf ≈ Grand collectionneur d'armes, son plus grand regret est d'avoir dû vendre une bonne partie de sa collection après la guerre pour joindre les deux bouts. Il a quand même conservé son Mosin-Nagant qui était son fusil fétiche. Maintenant qu'il passe son temps à réparer des armes, il lui arrive de récupérer les pièces abandonnées par leurs propriétaires et leur refaire une seconde jeunesse, et avec la permission d'Angus, de les garder. Une collection 2.0 en quelque sorte. Dix ≈ Il adore le cinéma et ne loupe pas une seule projection qui passe en ville. Il rêve d'avoir un jour son propre projecteur et encourage Ethel dans ses désirs de réalisation.



Zabolac, 21 ans.

T'es arrivé ici comment ? ≈ Je vous ai vus sur PRD, et une admin m’a corrompue pour que je m’inscrive aujourd’hui. Tu penses quoi de ce joyeux bordel ? ≈ Il est beau, je l’aime. Il va pas m’aider à être à jour mais je l’aime. Un truc à nous dire ? Une petite cassdédi ? ≈ Babeblilou. Le mot magique pour passer ≈ ce n'est pas personnel, c’est uniquement les affaires.


≈ L'ENFER C'EST LES AUTRES ≈



Dernière édition par Irvin Brody le Sam 6 Juin - 15:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 28/05/2015
≈ IMPACTS : 18

≈ AVATAR : Florent Dorin
≈ ÂGE : 32 ans.
≈ MÉTIER : Machiniste au cabaret, mécano et réparateur des Smoky Shamrocks, as de la gâchette.
≈ DES ARMES ? : Un Lüger qui ne le quitte jamais, et un fusil Mosin-Nagant qui est un peu son joujou. Il a aussi un fusil automatique modèle 1917, mais il s'en sert très rarement étant donné la difficulté à trouver des balles 8mm Lebel.
≈ GANG : Smoky Shamrocks.



MessageSujet: Re: bang bang, i shot you down, bang bang, you hit the ground - Irvin   Jeu 28 Mai - 21:25



une petite citation ici aussi



Histoire


Assis à son établi dans son minuscule appartement de Burberry Street, Irvin était si bien concentré qu’il n’entendit même pas Ethel rentrer du travail. La porte se referma sans qu’il n’y fasse attention, et ce n’est que lorsque la jeune femme passa ses bras autour de son cou que le bricoleur consentit à relever ses lunettes de soudeur qu’il portait en permanence et reprendre pied avec la réalité. Il sentit les lèvres d’Ethel se poser sur sa joue mal rasée et esquissa un sourire en se laissant aller contre le dossier de sa chaise.

« Ce ne serait pas la troisième fois ce mois-ci que tu révises ton Mosin-Nagant ? Ca devient du fétichisme, mon cher. » se moqua-t-elle.
« C’est ça, fiche-toi de moi. J’ai quand même fait des progrès depuis Belfast, non ? »
« Ah ça. A l’époque tu y passais tes journées, maintenant Angus et Jacob t’en empêchent ! »

Irvin ne répondit pas, un sourire flottant au coin de ses lèvres alors que ses yeux se perdaient dans le vague, les mains ayant enfin cessé de triturer le fusil qui lui était si cher. Ethel avait raison, s’il n’avait pas autant de travail au cabaret et pour les Smoky Shamrocks, il y passerait encore plus de temps. C’était son trésor ; et surtout une des rares reliques d’un temps passé et révolu. Comme beaucoup, Irvin était passé par la guerre. Comme toute une génération, il y avait perdu ses repères, ses convictions, il s’y était un peu perdu lui-même. Ce Mosin-Nagant et Ethel étaient deux des rares choses qui le raccrochaient encore à une réalité familière et rassurante. Une réalité pleine de possibilités et d’espoirs, alors que la sienne en 1920 semblait tellement sombre et sans issue.

Son enfance, Irvin l’avait passée à Belfast, dans la grande maison familiale de la branche cadette des Brody. Einri, tout comme son frère aîné Cillian, avait fait fortune grâce à l’usine de textiles de la famille, dont il avait hérité des parts au décès de son père. Les deux frères s’étaient toujours bien entendus et c’était tout naturellement qu’ils avaient pris la succession ensemble, avec Cillian comme leader. Einri n’avait jamais eu l’étoffe d’un chef de clan et s’était fort bien contenté de sa position de numéro deux ; d’autant plus après son mariage avec la ravissante Moira, qui lui offrit pas moins de trois bambins : Deirdre, Asling, et enfin Irvin, le seul garçon de la descendance. La succession assurée, Einri et Moria ne se soucièrent plus de produire d’autres enfants : Deirdre, Asling et Irvin étaient des enfants bien assez vivants et remuants pour les occuper à temps plein.

Irvin était le plus jeune, et il faut bien avouer qu’il passa ses premières années suspendu aux jupes de ses sœurs. Gamin gauche et timide, materné par une mère aimante et par des sœurs qui s’amusaient tout de même à bousculer un peu ce môme chétif, qui sans elles, se serait sûrement fait bouffer par les premiers gamins du quartier venu. Heureusement, cette timidité maladive ne dura guère : à dix ans, grâce aux encouragements répétés de ses sœurs, en particulier de Deirdre qui avait hérité du caractère enflammé de sa mère, Irvin avait enfin trouvé sa place dans cette famille si particulière qu’étaient les Brody. Enjoué, malin comme un singe, petit rat de bibliothèque qui ne pouvait s’empêcher de répéter à tout le monde tout ce qu’il apprenait, il faisait le bonheur de ses précepteurs et le désespoir de sa nourrice qui devait toujours lui courir après pour le rattraper dans le parc familial et éviter qu’il n’aille plonger dans une mare par inadvertance. Seul son père Einri semblait à même de calmer un peu cet hyperactif : Irvin n’en avait jamais été très proche, mais son autorité et sa sévérité l’avaient toujours beaucoup impressionné. Aujourd’hui encore, il regrettait de s’être laissé si facilement rebuter par la réserve de son père, et de ne pas avoir fait plus d’efforts pour mieux le connaître. Même si la réciproque était vraie aussi.
La gestion d’une usine de textile n’avait jamais grandement intéressé Irvin, qui se passionnait pour les nouvelles technologies, les armes et la chasse. Il avait fait son droit pour faire plaisir au patriarche, mais sa véritable passion était le bricolage : homme à tout faire de la famille, c’était lui qu’on voyait toujours en train de retaper quelque chose dans la maison, débattant pendant des heures avec le majordome pour décider comment réparer la plomberie. Pendant ses études à Trinity College Dublin, ses camarades de chambrée pouvaient toujours compter sur lui pour réparer tout ce qui pouvait être cassé, qu’il s’agisse de montres, de pendules, de machines à écrire… Ses notes n’étaient pas des plus convaincantes, mais sa débrouillardise n’était plus à démontrer !

Âgé de vingt-trois ans à la fin de ses études, il regagna le domaine familial à Belfast, et commença à travailler dans l’usine de textiles familiale notamment avec son cousin Angus. C’était l’année 1911, et la Home Rule était encore en débat au Parlement : un des rares débats politiques qui intéressaient Irvin, dont le cœur penchait pour les Indépendantistes. Irlandais dans l’âme, se sentant des affinités avec les Ecossais qui se battaient déjà eux aussi pour se débarrasser d’une domination anglaise insupportable, Irvin aurait pu devenir, dans une autre, un militant politique impliqué et un défenseur de la liberté, du droit de chaque nation à sa propre souveraineté. Mais le destin est blagueur, et le destin a décidé de l’envoyer défendre son pays dans une guerre sans fin plutôt qu’au Parlement. Irvin était là, avec ses camarades pro-Home Rule, lorsque la loi a été approuvée par Westminister. Il ne serait pas là pour voir le désastre qu’elle allait engendrer.

Dans les groupes militants pour la Home Rule, et même pour l’indépendance complète de l’Irlande (mais progresive, pour Irvin et ses camarades la Home Rule n’était qu’un premier pas), le jeune Brody rencontra un bon nombre d’amis qui devinrent une seconde famille – mais surtout, il y fit la connaissance d’Ethel. Une des militantes les plus farouches de la Home Rule, une des filles les plus drôles et intelligentes qu’Irvin ait rencontrées, aussi. Irvin avait toujours eu un intérêt prononcé pour les femmes, depuis son adolescence, et bien qu’il soit relativement petit pour un homme, il avait toujours su tirer profit de son charme et de sa tchatche pour séduire les unes et les autres, de façon plus ou moins durable. Ethel n’avait pas fait exception à la règle. En revanche, c’était la première qui avait réussi à lui retourner la tête de cette façon. Elle était mordante, pragmatique, cynique à l’occasion ; et la cerise sur le gâteau, elle avait hérité de son père garde-chasse une passion pour les armes et le tir. On aurait voulu convaincre Irvin de croire à l’âme sœur qu’on ne s’y serait pas pris autrement.

Puis 1914 était venue frapper à la porte de l’Europe. Un attentat, des nations à couteaux tirés, et la guerre avait éclaté, prenant tout le monde de court. La mobilisation, une génération entière qui part au front. Irvin n’avait pas fait exception à la règle. Un mois avant son départ, lui et Ethel s’étaient mariés en hâte, avec leurs familles proches et quelques amis pour tout public. Une décision hâtive, prise dans un moment de panique et peut-être de désespoir – comme une promesse de se retrouver, et qu’importe ce qu’il se passera après. Peut-être que c’était une des pires décisions qu’ils avaient prises de leurs vies. A ce moment-là, la question ne se posait pas. Irvin avait besoin de quelque chose, de quelqu’un à qui se raccrocher – et Ethel, nouvelle et solitaire à Belfast, avait besoin de croire que son ami, amant, frère, un peu tout ça à la fois, lui reviendrait et qu’elle n’allait pas se tuer à l’usine pour un gouvernement égoïste qui transformait sa jeunesse en chair à canon. Le mariage était le seul moyen pour eux d’entretenir l’illusion qu’ils contrôlaient leurs vies, et leur avenir.

Les tranchées avaient eu raison de la santé d’Irvin, et de son insouciance aussi. Engagé dans l’artillerie, puis muté dans l’infanterie lorsque les effectifs se firent trop serrés, il débarqua dans les fameux fossés français dès 1915 et y resta pratiquement jusqu’à la fin de la guerre. Trois interminables années dans la boue, la crasse, les rats et la mort, à mitrailler à l’aveugle les lignes ennemies qui devaient compter comme eux des clampins paumés qui n’avaient plus aucune idée ce qu’ils foutaient là. Par un miracle inexpliqué, Irvin parvint à échapper à la maladie et survécut comme il put jusqu’au début de l’année 1918, zigzaguant ente les tirs de mortiers et les attaques aériennes, quand il ne s’ennuyait pas à mourir et endurait le froid, la faim, et l’humidité poisseuse qui lui donnait envie de s’arracher la peau pour s’en débarrasser. Nombreux furent ses camarades ou amis tombés au combat ou emportés par le typhus, la dysenterie, et il ne savait qu’elles autres saletés encore. Il ignorait si ses lettres arrivaient jusqu’à Ethel, et les lettres d’Ethel ne lui arrivaient que de temps en temps et par miracle. Son souvenir seul, ainsi que la maison de Belfast, l’empêchaient de perdre complètement la boule. Jusqu’en janvier 1918, dans les tranchées de la Somme : unique fois où Irvin et ses compatriotes ne virent pas arriver l’obus de mortier et se le prirent en pleine poire. Il n’avait pas réussi à compter les morts avant de perdre connaissance. Il savait juste que sa jambe était horriblement douloureuse, et songea que c’était une façon bien stupide de mourir, avant de sombrer tout à fait.

Il s’était réveillé quelques jours plus tard dans un hôpital de ville. Un bruit strident et agaçant lui vrillait l’oreille, et on lui apprit que son tympan avait été grandement endommagé par l’explosion. Sa jambe lui faisait encore mal, et on lui apprit qu’il ne pourrait certainement plus jamais marcher normalement. Irvin était un blessé de guerre, plein de cicatrices, une jambe invalide, sursautant au moindre bruit ou au moindre mouvement brusque, amaigri d’une dizaine de kilos. Deux mois plus tard, on le renvoyait en Irlande. Son retour fut-il le déclencheur qui convainquit Moira de suivre l’idée d’Angus, et de partir à Birmingham ? Irvin n’avait jamais eu de réponse, mais après des mois de bataille et de débat, Angus Brody, nouveau patriarche de la famille, avait remporté la victoire. Einri était mort pendant la guerre, un cancer à ce qu’Irvin avait compris, et Moira prenait les décisions pour la branche cadette de la famille. Le retour de son fils la convainquit de la nécessité d’un nouveau départ, et peu après l’arrivée de la branche principale en Angleterre, ce fut autour de Moira, ses deux filles, son fils et sa belle-fille de s’installer à Birmingham.

Angus et Jacob, les têtes pensantes, les chefs du gang, les fous ou les génies qui tiraient les ficelles et sur lesquels tous les Bordy se reposaient. Lorsqu’ils avaient créé les Smoky Shamrocks, la pilule avait été difficile à avaler pour certains – mais tout le monde s’était rallié à leur idée. Irvin le premier, lui qui n’avait guère d’autre possibilité en vue. Angus lui avait immédiatement proposé de travailler directement avec lui : il réparerait ou fabriquerait les armes que lui et Jacob voulaient revendre. En d’autres termes, Angus était le cerveau, Irvin était la main armée. Car non seulement Irvin n’avait rien perdu de son génie de bricoleur, mais il n’avait rien perdu non plus de son talent de tireur. Et la vie de gang nécessitait parfois de se salir un peu les mains.

Irvin et Ethel s’étaient installés sur Burberry Street, dans un petit appartement près du Red Hand où Irvin travaillait comme machiniste – une couverture comme une autre qui lui permettait de gagner sa vie pendant qu’Ethel avait trouvé un travail comme infirmière, mettant à profit ce qu’elle avait appris pendant son volontariat pendant la guerre. Les choses n’étaient jamais faciles, leurs retrouvailles elles-mêmes ne l’avaient pas été – Ethel avait retrouvé un Irvin métamorphosé, et Irvin se demandait au bout de combien de temps elle allait le quitter, elle si indépendante et décidée. Pourtant, malgré la gêne, malgré les hésitations, ils s’étaient serrés les coudes. Mariés sur un coup de tête, obligés de s’adapter à une situation qui leur échappait, ils avançaient clopin-clopant, bon gré mal gré. Aucun des deux ne savait où ils en étaient exactement, mais l’affection qu’ils se portaient mutuellement était une petite lumière réconfortante dans leur existence encore brinquebalante. Restait à voir combien de temps ils allaient tenir, et surtout, si les Smoky Shamrocks et Birmingham allaient tenir leurs promesses d’une nouvelle vie, loin des bombes et de la guerre…



≈ L'ENFER C'EST LES AUTRES ≈



Dernière édition par Irvin Brody le Sam 6 Juin - 14:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 05/05/2015
≈ IMPACTS : 275

≈ UN AUTRE : samuel hancock pour vous servir.
≈ AVATAR : david mazouz.
≈ ÂGE : 15 ans.
≈ MÉTIER : pickpocket au service des peaky, petite frappe, raclure, ordure, les surnoms sont divers et variés.
≈ DES ARMES ? : un revolver, quant au modèle il en sait foutrement rien.
≈ GANG : il y pensait pas grand-chose avant d'en intégrer un, depuis il s'y sent bien, poisson dans l'eau il souhaite pas se tirer de sa grande famille de bookmakers. De toute façon, il a signé le contrat, il peut plus faire machine arrière, il est des Peaky jusqu'à sa mort.



MessageSujet: Re: bang bang, i shot you down, bang bang, you hit the ground - Irvin   Jeu 28 Mai - 21:29

IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIH. VOUZICI QUELLE SURPRISE.  :perv:  :mih:  :hin:  :laugh:  :ouh:  :gnih:  :koeur:  :plz:  :fire:  :omg:  :vnr:  :uou:  :katie:  :red:  :mdl:  :eoin:  :fall:  :frfr:  :charm:  :seks:  :sombrero:  :siffly:







T'ES LA PLUS BONNE DE L'UNIVERS DE JUSQU'A LA LUUUUUUUUUUUUNE.  :sombrero:  :siffly:  :nyu:  :amen: VAZY EN FLORENT. VAZY EN IRLANDAIS. VAZY TOI TOUT COURT TMTC.  :kitty:  :smoke:  :hehe: JE JSAOILJSKAPOSMLAKSLAKS.  :rip:  :crev:

#jereviensplustardpourlesmodalités
#sorrynotsorry
#rip

_________________


j's'rai content quand tu s'ras mort Vieille Canaille
« the one advantage we have is our ability to cooperate... to help each other out. we recognize ourselves in each other, and are programmed for compassion, for heroism, for love. and those things make us stronger, faster and smarter. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t67-eoin-t-as-brule-tous-mes-tapis-tu-t-es-couche-dans-mon-lit-et-t-as-bu-tout-mon-porto-vieux-chameau http://hellisempty.forumactif.org/t68-eoin-peace-and-love-pauvre-conne
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 28/05/2015
≈ IMPACTS : 18

≈ AVATAR : Florent Dorin
≈ ÂGE : 32 ans.
≈ MÉTIER : Machiniste au cabaret, mécano et réparateur des Smoky Shamrocks, as de la gâchette.
≈ DES ARMES ? : Un Lüger qui ne le quitte jamais, et un fusil Mosin-Nagant qui est un peu son joujou. Il a aussi un fusil automatique modèle 1917, mais il s'en sert très rarement étant donné la difficulté à trouver des balles 8mm Lebel.
≈ GANG : Smoky Shamrocks.



MessageSujet: Re: bang bang, i shot you down, bang bang, you hit the ground - Irvin   Jeu 28 Mai - 22:10

TOI ALORS. ESPECE DE VILE TENTATRICE. Ma MAJ t'en veut beaucoup, j'espère que tu le sais ça :boude:

Mais quand même, merci de m'avoir soufflé l'idée de ce beau perso What a Face (et les avatars qui poutrent trop Arrow)

Sur ce j'y retourne, Jeijei va bouder si je le délaisse trop longtemps :mdl:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 05/05/2015
≈ IMPACTS : 275

≈ UN AUTRE : samuel hancock pour vous servir.
≈ AVATAR : david mazouz.
≈ ÂGE : 15 ans.
≈ MÉTIER : pickpocket au service des peaky, petite frappe, raclure, ordure, les surnoms sont divers et variés.
≈ DES ARMES ? : un revolver, quant au modèle il en sait foutrement rien.
≈ GANG : il y pensait pas grand-chose avant d'en intégrer un, depuis il s'y sent bien, poisson dans l'eau il souhaite pas se tirer de sa grande famille de bookmakers. De toute façon, il a signé le contrat, il peut plus faire machine arrière, il est des Peaky jusqu'à sa mort.



MessageSujet: Re: bang bang, i shot you down, bang bang, you hit the ground - Irvin   Jeu 28 Mai - 22:46

Mais non, tu regretteras pas le voyage quand j'squatterais dans tes pattes, tu verras. :coeur: :hin: :aw: PUIS HEH, j'en oublie la politesse du coup ; BIENV'NUE LA GUEUSE ET BONNE CHANCE POUR TA FICHE QUI, JE LE SAIS, VA ENVOYER DU KIKI. :ivil: :frfr: :charm: :stache: :ih:

_________________


j's'rai content quand tu s'ras mort Vieille Canaille
« the one advantage we have is our ability to cooperate... to help each other out. we recognize ourselves in each other, and are programmed for compassion, for heroism, for love. and those things make us stronger, faster and smarter. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t67-eoin-t-as-brule-tous-mes-tapis-tu-t-es-couche-dans-mon-lit-et-t-as-bu-tout-mon-porto-vieux-chameau http://hellisempty.forumactif.org/t68-eoin-peace-and-love-pauvre-conne
avatar
Les désespérés à la syphillis

≈ ARRIVÉE : 22/05/2015
≈ IMPACTS : 820

≈ UN AUTRE : Je suis pas schizo
≈ AVATAR : Keira Knightley
≈ ÂGE : 30 ans
≈ MÉTIER : serveuse au Derby Hat
≈ DES ARMES ? : Uniquement un couteau, câché dans ses jupons, dont elle ne sait pas se servir
≈ GANG : Officiellement elle ne bosse pour aucun d'entre eux, officieusement elle vend des infos aux Muffled Necks, sur les italiens.



MessageSujet: Re: bang bang, i shot you down, bang bang, you hit the ground - Irvin   Jeu 28 Mai - 23:49

Bienvenue :chou:
J'aime bien ton pseudo, ton choix de perso et d'avatar ont tout l'air d'envoyer du pâté, genre lourd quoi :uou:
J'ai hâte de lire ça, puis réserve moi un petit lien au chaud :pervers:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t113-kat-s-property http://hellisempty.forumactif.org/t146-kat-sometimes-i-close-my-eyes-and-i-imagine-the-world-whitout-violence#942
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 05/04/2015
≈ IMPACTS : 689

≈ AVATAR : dane dehaan
≈ ÂGE : vingt-cinq ans, on le prend encore pour un gosse
≈ MÉTIER : peintre raté, contrebandier des silver snakes
≈ DES ARMES ? : un luger, plus pour son crâne que celui des autres
≈ GANG : les serpents venimeux, pas tous cependant



MessageSujet: Re: bang bang, i shot you down, bang bang, you hit the ground - Irvin   Ven 29 Mai - 6:34

OMG TOI ICI :amen: :fall: :string: :seks: :bwag: :bwag:
en plus avec florent quoi, l'avatar improbable mais FEUNGERIUGNERGIERUGN :hin: :bril: BIENVENUE ICI BBCHAT ET BON COURAGE POUR TA FICHE :plz: :*-*: je veux la suite d'ailleurs, parce qu'un smoky mécano hihihi ça promet :chica: :chica: :chica:

_________________

NI PUTE NI MOINS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t36-cowards-and-monsters http://hellisempty.forumactif.org/t69-meme-les-supernovas-s-eteignent-a-un-moment
Invité
Invité


MessageSujet: Re: bang bang, i shot you down, bang bang, you hit the ground - Irvin   Ven 29 Mai - 16:41

ça fait longtemps que je n'ai pas vu cette bouille, bienvenue ici !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 16/05/2015
≈ IMPACTS : 100

≈ AVATAR : lupita nyong'o.
≈ ÂGE : trente ans.
≈ MÉTIER : couturière aux doigts de fée et espionne pour les peaky blinders - c'est un caméléon qui se fond dans les ombres.
≈ DES ARMES ? : un colt dont elle se sépare plus depuis qu'elle l'a eu entre les doigts.
≈ GANG : les peaky c'est devenu une extension de sa famille - d'abord par le biais de ses frères, puis elle y est entrée elle aussi. elle leur sera fidèle jusqu'à la tombe, ça fait pas un doute.



MessageSujet: Re: bang bang, i shot you down, bang bang, you hit the ground - Irvin   Ven 29 Mai - 21:34

C'est quoi ce personnage qu'a l'air d'envoyer du lourd là :beuh: bienvenue et bon courage pour ta fiche ! :red:

_________________
it's a new dawn ≈ dragonfly out in the sun, you know what i mean, don't you know ? butterflies all having fun, you know what i mean. sleep in peace when day is done, that's what i mean. and this old world is a new world and a bold world for me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t84-all-stories-are-about-wolves-jolene http://hellisempty.forumactif.org/t197-the-undone-and-the-divine-jolene
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 14/05/2015
≈ IMPACTS : 110

≈ AVATAR : Thomas Brodie-Sangster
≈ ÂGE : 18 ans
≈ MÉTIER : Coursier pour les serpents italiens
≈ DES ARMES ? : un revolver planqué dans la ceinture. une mite de plomb coincée contre l'oreille. un carnet entre son coeur et sa chemise.
≈ GANG : Silver Snakes



MessageSujet: Re: bang bang, i shot you down, bang bang, you hit the ground - Irvin   Sam 30 Mai - 14:42

OH. DAMN. FLO. RENT. PU. TAIN. WOW. JE. *dead*
bienvenue
les bras m'en tombent
je
*décède*

_________________
FALLING SLOWLY, EYES THAT KNOW ME.
I wanted to live deep and suck out all the marrow of life. To put to rout all that was not life; and not, when I had come to die, discover that I had not lived.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t78-raffaele-close-your-eyes-think-of-something-nice http://hellisempty.forumactif.org/t83-raffaele-much-adoe-about-nothing
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 28/05/2015
≈ IMPACTS : 18

≈ AVATAR : Florent Dorin
≈ ÂGE : 32 ans.
≈ MÉTIER : Machiniste au cabaret, mécano et réparateur des Smoky Shamrocks, as de la gâchette.
≈ DES ARMES ? : Un Lüger qui ne le quitte jamais, et un fusil Mosin-Nagant qui est un peu son joujou. Il a aussi un fusil automatique modèle 1917, mais il s'en sert très rarement étant donné la difficulté à trouver des balles 8mm Lebel.
≈ GANG : Smoky Shamrocks.



MessageSujet: Re: bang bang, i shot you down, bang bang, you hit the ground - Irvin   Mar 2 Juin - 18:16

En retard, je suis en retard What a Face

Katherine - Hihi merciii :fire: Promis je te réserve ça bien au chaud et je me dépêche de terminer pour qu'on médite ensemble :koeur:

Chris - OUI MOI AUSSI VOUS AUSSI CA ALORS :katie: :red: :mdl: je me grouille pour la suite, en tout cas réserve-moi un lien au chaud qu'on puisse casser des briques ensemble :red:

Luther - Oui j'aime me compliquer la vie avec des avatars rares :mdl: merciii :chica:

Jolene - Tu peux parler, ton personnage à toi il envoie carrément du pâté de caviar :sombrero: Merci beaucouuuup ! :superman:

Raffaele - *ramasse les bras et court après Raf* HEEE T'AS PERDU CA. Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 23/05/2015
≈ IMPACTS : 445

≈ AVATAR : Natalie Dormer
≈ ÂGE : 33 ans
≈ MÉTIER : Sergent de police
≈ DES ARMES ? : Un gun, une dague dans la botte
≈ GANG : Le gang contre les gangs : la police



MessageSujet: Re: bang bang, i shot you down, bang bang, you hit the ground - Irvin   Mer 3 Juin - 14:57

AMAAAAAGAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAD

LE VISITEUUUUUUUUUUUUUUR

Le métier que tu lui a trouvé lui va teeeellement bien !!
Et le gif et l'avatar et le pseudo et ...

I already love you :*-*: :ih:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 05/04/2015
≈ IMPACTS : 222

≈ UN AUTRE : eoin murdock, l'emmerdeur de service.
≈ AVATAR : cillian murphy.
≈ ÂGE : 35 plaies infectées.
≈ MÉTIER : pilier de bar, alcoolique notoire et outre ces rangs foireux, il est ouvrier dans une usine de construction de bagnoles.
≈ DES ARMES ? : un mk4 reçu il sait même plus comment, ça peut toujours servir.
≈ GANG : il est pas pour, il est pas contre, disons qu'il profite plutôt de leur système - très bien même, surtout du côté des Muffled.



MessageSujet: Re: bang bang, i shot you down, bang bang, you hit the ground - Irvin   Ven 5 Juin - 21:14

Yo la bleusaille. :perv:
Déjà une semaine que t'as commencé ta fiche, ce message est pas à titre de claquage de fouet, mais plutôt de prévention ! Si t'as déjà croqué une semaine, il t'en reste une pour terminer ton petit bébé, si tu as besoin d'un délai il ne faut pas hésiter à nous le demander - nous te donnerons alors 4 jours de plus pour finir tout ça. :ouh: Bonne chance. :stache: :charm:

_________________


et puis y'a Frida qu'est belle comme un soleil
« i know what most of you think of me, that i’m a thug, a smuggler, rebel. that i started all of this, asked for it, a drunk who never did anything with his life and has caused all this trouble for everybody. well, i’m here today to tell you… that you’re right. i am. i am all of those things, and more. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t33-samuel-le-desir-est-notre-seule-motivation-pour-avancer-au-milieu-de-toutes-ces-horreurs http://hellisempty.forumactif.org/t65-samuel-a-nos-vies-de-merde-dans-ce-monde-de-merde-qui-tire-a-sa-fin
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 05/05/2015
≈ IMPACTS : 275

≈ UN AUTRE : samuel hancock pour vous servir.
≈ AVATAR : david mazouz.
≈ ÂGE : 15 ans.
≈ MÉTIER : pickpocket au service des peaky, petite frappe, raclure, ordure, les surnoms sont divers et variés.
≈ DES ARMES ? : un revolver, quant au modèle il en sait foutrement rien.
≈ GANG : il y pensait pas grand-chose avant d'en intégrer un, depuis il s'y sent bien, poisson dans l'eau il souhaite pas se tirer de sa grande famille de bookmakers. De toute façon, il a signé le contrat, il peut plus faire machine arrière, il est des Peaky jusqu'à sa mort.



MessageSujet: Re: bang bang, i shot you down, bang bang, you hit the ground - Irvin   Sam 6 Juin - 23:59



Douce euphorie qu'est la validation



Prêt à te faire castagner ?


JE. VEUX. T'EPOUSER. RIGHT. NOW. BORDEL DE MERDE IRVIN EST TROP COOL. :kyu: BE MY DAD PLZ JTM. :gnih: :plz: :omg: :ih: :bave:

Bravo coco, finalement t'es pas trop mal barré pour survivre à Birmingham.  :smoke: Avant de pouvoir te la couler douce, va falloir que tu bouges tes miches ! Parce que ouais, y'a pas de salaire sans travail et tout ce foutoir - j'suppose que tu connais. Dans tous les cas, tu vas d'abord aller recenser ta tronche, parce que bon ce serait triste qu'un autre vienne te la chourer. Ensuite, la case nous informer du reste est aussi obligatoire, on veut savoir ton métier, où t'habites, ton rang si tu fais partie d'un gang ou des autorités, bref, tout ça rien que pour le plaisir de bibi.  :chris: Ensuite, tu pourras faire ta fiche de liens, un scénario seulement si t'es sage et pour terminer ; tu pourras RP. Ouais, j'sais qu t'as pris autant plaisir à m'lire que j'en ai pris à écrire.  :perv: En cas d'pépin le staff est là pour toi, va vers les autres et va pas faire ta mijaurée - dans c'te ville de toute manière t'as pas à l'être.  :frfr:

PS : ton groupe fait que t'as un QG secret, va voir dans le coin du Red Hand. :ivil:


≈ L'ENFER C'EST LES AUTRES ≈


_________________


j's'rai content quand tu s'ras mort Vieille Canaille
« the one advantage we have is our ability to cooperate... to help each other out. we recognize ourselves in each other, and are programmed for compassion, for heroism, for love. and those things make us stronger, faster and smarter. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t67-eoin-t-as-brule-tous-mes-tapis-tu-t-es-couche-dans-mon-lit-et-t-as-bu-tout-mon-porto-vieux-chameau http://hellisempty.forumactif.org/t68-eoin-peace-and-love-pauvre-conne
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: bang bang, i shot you down, bang bang, you hit the ground - Irvin   

Revenir en haut Aller en bas
 

bang bang, i shot you down, bang bang, you hit the ground - Irvin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» bang bang, i shot you down, bang bang, you hit the ground - Irvin
» guns sur bang de gaelco
» Mode Big Bang :D (Commando)
» [jeu mathieu] Bang ! (nouveau nom de wanted !)
» Moteur screamer, big bang, low bang.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≈ AND ALL THE DEVILS ARE HERE :: ≈ EMBARQUER POUR LES BAS-FONDS :: Remplissez votre casier judiciaire :: Dossiers archivés-