AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur LECLA l'affreux. :gangster: :chris: :gnih:


Un topic des RPs libres a été mis en place ici ! Allez j'ter un oeil. :hin:
Nous attendons avec impatience nos bébés prédéfinis, ils sont coolish vous verrez ! :ivil: :raff:



C'est la dèche chez les Muffled Necks essayez de renflouer un peu leurs rangs. :chica: :ivil:


Partagez | 
 

 LES SILVER SNAKES ≈ famille Genovese

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Le dieu imposteur

≈ ARRIVÉE : 05/04/2015
≈ IMPACTS : 141

≈ AVATAR : timothy dalton.
≈ ÂGE : -
≈ MÉTIER : cadavre pourrissant dans une tombe.
≈ DES ARMES ? : -
≈ GANG : peu importe maintenant.



MessageSujet: LES SILVER SNAKES ≈ famille Genovese   Lun 6 Avr - 22:16



Les Italiens



Les Silver Snakes


A jamais liés avec les plus riches de Birmingham, les Silver Snakes ont toujours été dans le coin. Ils font partie de la culture locale, d'une certaine manière, et si on parle d'eux, ils n'ont presque rien à craindre puisqu'ils paient grassement les flics de la ville. Ils possèdent les restaurants chics de Birmingham, et connaissent les célébrités du moment, pourtant derrière tout cela se dissimule un commerce qui n'est plus à refaire. En effet, ils sont les premiers revendeurs d'opium ici, ce qui leur rapporte des liasses de billets sales, qu'ils peuvent jeter par les fenêtres. Pourtant, les Silver en veulent toujours plus, et ne s'arrêteront jamais, pas avant d'avoir fait la peau au Muffled Necks qu'ils détestent sans compter, en tout cas. Oui, leur souhait à tous est de pouvoir les écorcher avec les lames qu'ils dissimulent dans leur manche, tel les serpents qu'ils sont. Pour plus d'informations, merci de vous référer à l'annexe sur les gangs.

NB ≈ vous devez savoir que ces PVs sont importants, de fait nous n'accepterons pas quelqu'un qui fait des fautes aussi grosses qu'une maison ainsi qu'une mauvaise interprétation du personnage, ne vous mettez pas la pression pour autant néanmoins nous avons des attentes concernant nos bébés.  :plz: Aussi, vous serez parfois sollicités par MP pour des intrigues/events à venir, soyez prêts et surtout veuillez nous tenir au courant de toute décision importante que votre personnage prendra tel qu'un mariage ou whatever, histoire que nous puissions mettre à jour le PV et que nous n'ayons pas de mauvaises surprises. :stache:

AMOS GENOVESE ≈ Pedro Pascal (libre)
CESARE GENOVESE ≈ Raphaël Personnaz (pris)
HANNAH CRAWFORD ≈ Imogen Poots (libre)
PAOLA GENOVESE ≈ Chloë Moretz (pris)


≈ L'ENFER C'EST LES AUTRES ≈



Dernière édition par Admin le Sam 11 Avr - 10:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org
avatar
Le dieu imposteur

≈ ARRIVÉE : 05/04/2015
≈ IMPACTS : 141

≈ AVATAR : timothy dalton.
≈ ÂGE : -
≈ MÉTIER : cadavre pourrissant dans une tombe.
≈ DES ARMES ? : -
≈ GANG : peu importe maintenant.



MessageSujet: Re: LES SILVER SNAKES ≈ famille Genovese   Lun 6 Avr - 23:34



l’ultime jeu serait celui où le concurrent perdant est tué.

Un ≈ Amos est le fils d'Otello Genovese, lui-même héritier de Donato, qui a été le seul frère Genovese à rester à Birmingham et surtout en vie puisque l'autre a voulu étendre leur empire jusqu'à Londres, mais s'est fait rapidement raccourcir. Depuis ce jour, la lignée de Donato s'est toujours montrée fière d'être celle qui a eu la bonne idée de demeurer dans cette ville pourrie jusqu'à la moelle, et cela se fait sentir jusque dans son ton hautain, porté par Amos comme par sa fille. Deux ≈ Il est né pour diriger, son père l'ayant pris rapidement avec lui pour en faire le futur chef des Silver Snakes, et depuis très jeune il est avec lui sur le terrain. Autant dire qu'il en a vu, des gorges tranchées, des scènes faites ni pour un enfant, ni encore pour un adulte. Il faut dire que son paternel n'était pas le plus sensible ni le plus enclin à la diplomatie, et il lui a inculpé ses propres valeurs, ainsi qu'un esprit de famille très développé : leurs ennemis pouvaient blesser n'importe qui, tant que ce n'était pas des Genovese, tout allait bien. Cela fonctionne toujours de la même manière pour Amos, d'ailleurs. Trois ≈ De ce fait, il reprit l'entreprise familiale bien avant que son père meurt, puisque ce dernier vécut très longtemps, mais dans une piètre condition car atteint d'un cancer. Les Genovese l'ont quand même aidé à arriver jusqu'à cinquante-neuf ans, et pour cause le patriarche put avoir une retraite assez paisible puisqu'Amos a placé l'argent des Silver Snakes dans des propriétés, toutes dispersées un peu partout dans la ville et dans ses alentours. Quatre ≈ Il fut nommé chef à l'âge de 24 ans par son paternel, et c'est sous son règne que les Genovese décidèrent de régler leur compte aux Muffled Necks, qui empiétaient un peu trop sur leur territoire. Cette action fut très appréciée chez les Italiens puisque la bataille fut gagnée, et le nouveau dirigeant s'en félicita. Aujourd'hui encore il se dit que ce n'était pas tout à fait une erreur, même s'il a perdu la femme de sa vie à cause de cette idée. Cinq ≈ En effet, trois ans avant son ascension au pouvoir, Amos a pu se marier à la jeune femme qu'il aimait depuis son adolescence, une Anglaise de bonne famille. Leur histoire fut simple mais plaisante des deux côtés, ce qui est plutôt rare chez les Genovese qui ont presque toujours organisé des mariages par intérêt. Elle ne participait pas réellement au trafic, voulant rester loin de cela - ce que son époux comprenait, étrangement. Pourtant elle s'occupait de l'apaiser, et d'apporter un certain équilibre dans sa vie ce qui l'aidait bien plus que d'avoir un nouveau sous-fifre. Six ≈ Au bout d'un an de mariage naquit tout d'abord un fils, malheureusement le sort ne lui fut pas favorable puisqu'à l'âge de cinq ans, alors qu'il avait l'avenir devant lui - un avenir qu'Amos prévoyait ambitieux, il se fit piétiner par une calèche en courant rejoindre son père qui lui avait promis de passer quelques heures avec lui. Sept ≈ Il ne resta des enfants Genovese plus que Paola, qui avait trois ans au moment de l'accident, ainsi que le cœur brisé de l'épouse d'Amos et ce dernier, profondément blessé. Cependant, son devoir le rappela à l'ordre et il continua son trafic, non sans quelquefois consommer cet opium qu'il exporte, et qu'il s'était juré de ne pas toucher. Huit ≈ Il continua de la même façon, maladroitement au début, revenant tout de même sur le devant de la scène, jusqu'au jour où la guerre lui tomba dessus. Il connaissait la guerre des gangs, et cette dernière lui tenait à cœur, mais celle qu'on lui ordonna de faire en l'envoyant en France ne fut pour lui qu'un gâchis d'hommes bons. Heureusement, la bataille de la Somme réunit les frères Genovese, ce qui n'avait pas été vu depuis deux générations. A la fin de cette dernière, lorsqu'ils purent rentrer en Angleterre, Amos proposa à Cesare de revenir dans la famille, d'en faire partie légalement cette fois et de ne pas retourner à Londres. L'intéressé n'accepta pas tout de suite, mais il y a de cela quelques mois on a pu l’apercevoir dans les rues de Birmingham se diriger jusqu'au territoire des Silver Snakes sans être arrêté par ces derniers - et on ne le vit pas repartir. Neuf ≈ Lorsque tous les hommes furent revenus en ville, les gangs ont repris leur propre guerre et ce fut presque logiquement que les Juifs rendirent la monnaie de leur pièce aux Italiens. Dans l'assaut, la femme d'Amos perdit la vie, elle qui ne se rendait d'habitude jamais au quartier général des Silver Snakes. Cela sonna le glas de cet hypocrite patriotisme dont ils avaient tous fait preuve en France, et Amos se promit dès lors de venger sa famille en réduisant à néant les Muffled Necks. Cela fait par ailleurs quelques mois qu'il a engagé une prostituée comme compagne, puisqu'il ne veut en aucun se marier, une manière de faire honneur à sa défunte épouse. Dix ≈ L'affaire Ackerley aurait pu terminer de le troubler entièrement, puisque les mois derniers ont été très riches en émotion, assez pour lui faire perdre la tête. Fort heureusement, Amos demeure digne, et on peut dire qu'il se contrefout pas mal de la mort de ce vieil homme, qui est le cadet de ses soucis. Mieux encore, il voit ce meurtre comme une porte d'accès vers une vengeance qui lui est propre. Qu'on se le dise, il nourrit sans cesse la pensée de se débarrasser enfin de la famille Moses. Et cette dernière ne pourra jamais, ô grand jamais sortir de son crâne avant d'être assouvie.


Amos Genovese


≈ Thème du PV ≈

Nom ≈ Genovese. Prénom(s) ≈ Amos. Âge ≈ 41 ans. Origine(s) ≈ italienne, la famille Genovese vient bien de Gênes, même si Amos et tous les autres connaissent cette ville seulement de nom. Date de naissance ≈ 21 février 1879. Lieu de naissance ≈ Birmingham, Angleterre. Religion ≈ catholique, il se croit même bon chrétien. Statut marital ≈ veuf. Orientation sexuelle ≈ hétérosexuel. Métier ≈ officiellement patron des restaurants The Queenie's Suite et The Martha's Dream et officieusement chef des Silver Snakes. Traits de caractère ≈ influent, lunatique, hautain, rancunier, déterminé, bon orateur, obtus, vigilant, loyal, bourré de principes. Groupe ≈ la gueule du Diable. Avatar ≈ Pedro Pascal. Crédits ≈ applestorm, tumblr.



Cesare Genovese

demi-frère ≈ Amos est l'héritier d'Otello, et Cesare le frère bâtard, celui qui ne porte le nom des Genovese que depuis qu'il est rentré de la guerre, comme une médaille reçue en l'honneur de son bon comportement. Ce fut Amos qui la lui donna, en le reconnaissant comme membre légitime de la famille. En effet, il a toujours eu une grande affection pour son cadet, depuis qu'il a toqué à la porte des Silver Snakes en voulant faire partie du gang. A cette époque, cela ne faisait que deux ans que l'aîné avait le pouvoir, et son père était encore derrière lui, bien vivace, ainsi ce fut lui qui décida que si son fils voulait devenir un Genovese, il devait accomplir quelque chose d'extraordinaire. Amos fut obligé de se ranger derrière lui, et il regarda son potentiel frère décidé de partir à Londres évaluer le terrain pour le gang. Les années passèrent, et c'est le nouveau chef qui recueilli les informations de Cesare, apprenant à le connaître par la même occasion, et de ce fait il commença à le voir comme un allié brillant. Cependant, ce fut la guerre qui les rapprocha considérablement, puisqu'ils se retrouvèrent sur le champ de bataille après avoir été séparés. A ce jour, Amos peut même dire que ces longues années de combat furent moins éprouvantes à ses côtés, et de même du côté de Cesare, qui a pu enfin connaître la joie d'avoir une famille sur qui compter, et qui ne le voit pas comme un téméraire simple d'esprit mais comme ce qu'il est : un fin stratège qui a su devenir irremplaçable avec le temps. Aujourd'hui, les deux frères maintenant totalement réunis dirigent ensemble le gang, Amos comme chef, Cesare comme bras droit, indispensable à la santé mentale de son aîné qui ne semble plus vivre que pour la vengeance, ce qui inquiète le plus jeune, tout en lui donnant l'envie d'aider un peu plus encore cet homme sur qui la malchance s’abat.
Hannah Crawford

concubine ≈ Depuis la mort de sa femme, Amos a fait le serment de ne pas se remarier, cependant son corps a eu raison de lui, et c'est naturellement qu'après coup il a commencé à se rendre chez des prostituées. Au début, il ne voulait jamais revoir la même de peur que cela soit considéré comme un attachement, cependant Hannah lui fit changer d'avis. En effet la jeune femme n'était pas qu'un corps, elle s'exprimait, plutôt bien d'ailleurs puisqu'elle réussissait à l'adoucir avec ses mots, comme l'épouse d'Amos avant elle. Il retourna alors la voir. Et aujourd'hui encore son rôle est de l'apaiser, en échange d'une somme considérable d'argent, et d'une exclusivité totale. Hannah s'est imposée dans son esprit d'abord, puis dans son lit, pour finir par poser ses bagages dans toute la demeure principale ainsi que dans les affaires des Silver Snakes. Si chacun pourrait voir la jeune femme comme un parasite qui en veut seulement à l'argent du chef des Genovese, ou encore une taupe qui recherche différentes informations pour un gang ennemi, ce n'est pas le cas, et Amos le sent bien. Hannah est sincère. Cependant il ne sait sûrement pas que son amour pour lui est un fait indéniable, et qu'elle espère être plus que sa prostituée. Ce n'est pourtant pas les signaux qui manquent : l'anglaise est devenue la parfaite épouse de dirigeant de gang, et elle est prête à tout pour lui faire honneur, croyant même bien faire en s’immisçant dans le business alors que cela ne fait que troubler Amos qui était habitué à ce que sa compagne reste à l'écart. Cela ne l'énerve pourtant pas, bien qu'il démontre le contraire. Peut-être est-il juste nerveux à l'idée de s'attacher à nouveau et de perdre dans les affaires un autre être qui lui est cher.
Paola Genovese

fille ≈ Paola, la seule survivante de la lignée d'Amos. Il la chérit comme un joyau qu'il a peur qu'on lui vole, presque paranoïaque il se dit parfois qu'elle est tout ce qu'il lui reste d'acquis. Pourtant ce n'est pas le cas car depuis la mort de sa mère, la jeune fille a énormément changé, sans pour autant avoir mûrie. Maintenant froide et distante avec les autres qu'elle voit comme inférieur à elle, Paola se braque, s'enferme dans un mutisme que son père n’aperçoit pas tant il est obnubilé par sa vengeance personnelle et ses propres maux qu'il essaie de canaliser. Cela la blesse encore plus, elle qui est encore une adolescente et qui a perdue les deux rocs auxquels elle se raccrochait tant bien que mal. En compagnie de son père cependant, elle continue à faire bonne impression pour ne pas le déranger, bien qu'elle aimerait souvent hurler pour qu'il remarque enfin ce qu'elle cache, sans pour autant le lui montrer - un dialogue de sourds qui les mène au bord du précipice. Il faut dire que l'arrivée d'Hannah n'a pas énormément enchanté la Genovese, et dans son silence elle fait du mal à Amos mais surtout à elle-même, et au lien fort qui les unissait avant la guerre, quand tout semblait bien se passer.
Raffaele Riva

dette d'honneur ≈ Le père de Raffaele, fut un temps, contrebandier pour les Silver Snakes. Mais pas seulement contrebandier, un des meilleurs du gang, un des plus brillants, comme s’il était né pour cela. De la même génération qu’Amos, il a grandie en l’admirant, en l’observant et en essayant de devenir un peu son égal. Est né une amitié entre les deux hommes, unis dans l’adversité, dans la bataille, et Amos a vu grandir Raffaele en même temps que sa propre fille. Il n’a jamais eu le rôle de veiller sur lui, puisque le père du garçonnet était là pour cela. Mais lorsque celui-ci a disparu, à la suite de la bataille de la Somme, il s’est juré, en l’honneur de cet homme sans doute tombé au combat, son ancien ami, de faire ce qui était en son pouvoir pour veiller sur le môme. Lui donner le boulot de coursier, veiller sur lui de loin, faire en sorte qu’il ne manque de rien en quelque sorte. C’est l’honneur d’une vieille amitié.


≈ L'ENFER C'EST LES AUTRES ≈



Dernière édition par Admin le Dim 12 Avr - 0:34, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org
avatar
Le dieu imposteur

≈ ARRIVÉE : 05/04/2015
≈ IMPACTS : 141

≈ AVATAR : timothy dalton.
≈ ÂGE : -
≈ MÉTIER : cadavre pourrissant dans une tombe.
≈ DES ARMES ? : -
≈ GANG : peu importe maintenant.



MessageSujet: Re: LES SILVER SNAKES ≈ famille Genovese   Lun 6 Avr - 23:37



L'HUMANITÉ ! SI NOBLE ! SI PRÊTE À SACRIFIER L'AUTRE !

Un ≈ Cesare est né d'une relation hors mariage, puisque son père a un jour engrossé une jeune femme de 18 ans qu'il avait charmée lors des courses. Heureusement pour elle, le chef de gang, conscient de son geste lui donna l'argent nécessaire pour aller vivre où elle voulait, et c'est dans un village tout près de Birmingham qu'elle posa ses bagages. Il ne la revit pourtant jamais, et Cesare naquit sans père, et sans possibilité d'être reconnu. Quatre ans plus tard sa mère se maria enfin avec un anglais de la classe moyenne, mais si son nouvel époux donna son nom au garçon, ce dernier refusa de le porter quand il fut en âge de comprendre.  Deux ≈ En effet, sa mère ne lui a jamais caché la nature de son paternel, tout en l'embellissant quelque peu puisqu'elle lui disait qu'il était un grand homme, et que sa grandeur l'avait poussé à la richesse et à la reconnaissance éternelle - comprenez par là que le terme dirigeant d'un gang criminel lui était inconnu. Il grandit donc dans l'idée qu'il retrouverait un jour son père et qu'il le couvrirait d'or, sa mère le confortant dans cette pensée en plaçant son fiston sur un piédestal, tel l'enfant d'un roi. Trois ≈ C'est à 18 ans qu'il mit à exécution ses glorieux desseins en retournant à Birmingham, le royaume de son père. Il le retrouva rapidement, non sans y risquer sa vie puisque vouloir parler à un chef de gang est très compliqué. Ce ne fut pourtant pas Otello qui se retrouva devant lui comme le roi, mais son fils légitime, Amos. Il se présenta à lui sans encombre, ayant compris rapidement ce que faisait la famille Genovese - sa famille, sans pour autant en être dégoûté, car il voulait en faire partie depuis sa naissance, un vœu qu'il exposa à celui qui était son demi-frère. Ce dernier songeait déjà à le prendre à l'essai, sachant qu'il était un Genovese, mais leur père s'interposa dans l'échange en lui disant que s'il voulait faire partie du clan, il devait accomplir - comme tous les autres il rajouta, quelque chose de bénéfique pour le gang.  Quatre ≈ Ce fut ainsi que décidé, Cesare se rendit à Londres comme espion à la solde des Silver Snakes, sous les rires de son père qui le vit derechef comme un fou un peu trop téméraire. Cela le blessa, sans pour autant lui faire baisser les bras : mieux, il était encore plus déterminé. Il fut donc le premier depuis deux générations à tenter Londres, comme le frère de son grand-père avant lui, celui qui s'était fait tuer en voulant étendre le business des Italiens jusqu'à la capitale. Cinq ≈ Il s'y prit cependant bien mieux que son prédécesseur. Son sens de la discrétion se développa, ainsi que sa ruse qui devint bientôt légendaire. Commença alors une quinzaine d'années de vie à Londres, où il eut le temps de s'endurcir, de devenir celui qu'il avait toujours espéré être, et de par son travail acharné il réussit à se faire beaucoup d'alliés, et donc récolter de nombreuses informations qu'il donnait à Amos pour l'avenir des Silver Snakes. Les deux frères apprirent ainsi à se connaître, et Cesare put montrer de ce fait à son aîné son utilité, qu'Amos ne démentit jamais. Pendant ce temps, la santé de leur père se détériorait, son cancer se faisant de plus en plus violent, mais il ne changea jamais d'avis : son fils devait prouver ce qu'il valait concrètement, et parce qu'il n'était qu'à moitié un Genovese, il fallait qu'il devienne un véritable membre de la famille en disposant de ses seuls moyens.  Six ≈ Bien des fois Cesare crut devenir fou à l'idée que son père ne l'aimerait jamais, et qu'il lui faudrait toujours lui démontrer qu'il est en mesure de devenir son fils. Mais à côté de ça, la vie à la capitale ne fut pas si éprouvante que cela, en particulier les cinq dernières années. En réalité, elle fut même plutôt amusante. Souvent invité à des soirées mondaines, le fils bâtard a pu connaître bien du beau monde lorsqu'il eut enfin l'appui de ses alliés, tous tombés dans ses filets grâce à un charisme incontestable. Sept ≈ Avec le temps il devint même une figure emblématique et célèbre dans les bas-fonds comme dans les bars branchés. Cependant, même si la capitale lui plaisait, et lui plait toujours d'ailleurs, seule sa potentielle famille semblait compter pour lui, et faire partie de leurs rangs, se retrouver aux côtés d'Amos a toujours été son but principal. Huit ≈ Bien qu'il n'aurait pas espérer une telle chose, il retrouva bien son frère avant l'heure, sur le champ de bataille, puisque l'armée les a envoyés tous les deux dans la même guerre, pour une patrie qui ne les intéressait en aucun cas. La bataille de la Somme, en France, leur a tout de même permis de se rapprocher à nouveau, et d'apprendre à se connaître et de ce fait se sauver la vie. Neuf ≈ Lorsque le massacre fut enfin terminé, Amos proposa à son frère de le devenir réellement, d'adopter le nom des Genovese et de revenir avec lui à Birmingham pour faire face à une deuxième guerre, qui serait un jeu d'enfant si Cesare voulait bien le seconder. Ce dernier en fut touché, mais digne il décida de retourner à Londres - son aîné lui donna tout de même son patronyme. Après tout, sa vie se trouvait à la capitale. Mais quelle vie ? Quoi qu'il puisse en dire, la guerre l'a incontestablement changé, et c'est dans une profonde solitude qu'il s'est retrouvé dans cette grande maison qu'il avait fait sienne quelques années plus tôt, lorsqu'il était passé du néant au tout. Ainsi, il reprit la route, comme il l'avait fait à l'âge de 18 ans, pour Birmingham cette fois. Dix ≈ Cela fait donc quelques mois qu'il est revenu dans le quartier principal des Silver Snakes, et qu'il est un membre incontesté des Genovese. Il a bien vite remarqué que ce n'était pas de tout repos, car même si son père est décédé il y a deux ans et ne peut donc plus le toucher de ses mots, le mal s'est abattu de nombreuses fois sur le clan : d'abord, les pertes liées à la première guerre mondiale, puis enfin l'attaque des Muffled Necks, qui a coûté la vie à quelques hommes particulièrement doués, mais surtout à la femme d'Amos, ce qui a plongé ce dernier dans une profonde tristesse, même s'il tente de toujours avoir la tête haute. L'affaire Ackerley est la dernière en date, et intrigue fortement Cesare, qui veut à tout prix savoir ce qui s'est passé, et quel danger concret plane au-dessus de leur tête.


Cesare Genovese


≈ Thème du PV ≈

Nom ≈ Genovese depuis la mort de son père. Prénom(s) ≈ Cesare. Âge ≈ 33 ans. Origine(s) ≈ italienne du côté paternel, et anglaise du côté de sa mère. Date de naissance ≈ 6 juillet 1887. Lieu de naissance ≈ Nether Whitacre, un petit village près de Birmingham, Angleterre. Religion ≈ baptisé, il ne pratique pourtant aucune religion. Statut marital ≈ célibataire. Orientation sexuelle ≈ bisexuel, il a beaucoup expérimenté à Londres. Métier ≈ officiellement commercial à Londres, pour les deux restaurants chics de son frère, officieusement second des Silver Snakes. Traits de caractère ≈ dynamique, enjôleur, dévoué, mégalomane, adroit, loyal, rusé, expressif, épicurien. Groupe ≈ la gueule du Diable. Avatar ≈ Raphaël Personnaz. Crédits ≈ lady fame, tumblr.



Amos Genovese

demi-frère ≈ Amos est l'héritier d'Otello, et Cesare le frère bâtard, celui qui ne porte le nom des Genovese que depuis qu'il est rentré de la guerre, comme une médaille reçue en l'honneur de son bon comportement. Ce fut Amos qui la lui donna, en le reconnaissant comme membre légitime de la famille. En effet, il a toujours eu une grande affection pour son cadet, depuis qu'il a toqué à la porte des Silver Snakes en voulant faire partie du gang. A cette époque, cela ne faisait que deux ans que l'aîné avait le pouvoir, et son père était encore derrière lui, bien vivace, ainsi ce fut lui qui décida que si son fils voulait devenir un Genovese, il devait accomplir quelque chose d'extraordinaire. Amos fut obligé de se ranger derrière lui, et il regarda son potentiel frère décidé de partir à Londres évaluer le terrain pour le gang. Les années passèrent, et c'est le nouveau chef qui recueilli les informations de Cesare, apprenant à le connaître par la même occasion, et de ce fait il commença à le voir comme un allié brillant. Cependant, ce fut la guerre qui les rapprocha considérablement, puisqu'ils se retrouvèrent sur le champ de bataille après avoir été séparés. A ce jour, Amos peut même dire que ces longues années de combat furent moins éprouvantes à ses côtés, et de même du côté de Cesare, qui a pu enfin connaître la joie d'avoir une famille sur qui compter, et qui ne le voit pas comme un téméraire simple d'esprit mais comme ce qu'il est : un fin stratège qui a su devenir irremplaçable avec le temps. Aujourd'hui, les deux frères maintenant totalement réunis dirigent ensemble le gang, Amos comme chef, Cesare comme bras droit, indispensable à la santé mentale de son aîné qui ne semble plus vivre que pour la vengeance, ce qui inquiète le plus jeune, tout en lui donnant l'envie d'aider un peu plus encore cet homme sur qui la malchance s’abat.
Hannah Crawford

alliée ≈ Hannah est la nouvelle compagne d'Amos, et Cesare est sûrement le seul à la voir d'un bon œil dans tout l'entourage de ce couple assez particulier. Il en sait assez des femmes et surtout de ce sentiment de n'être pas à sa place pour avoir vu rapidement ce qui la tracassait : ne pas être bien intégrée malgré tous ses efforts pour le devenir, et n'être que la prostituée d'Amos à cause d'une promesse qu'elle trouve idiote. Sa situation lui rappelle la sienne, ainsi Cesare s'est décidé : il va l'aider à montrer à Amos qu'il peut se remarier, et que s'attacher à nouveau n'est pas synonyme de souffrance, mieux encore, que cela le pousserait à se reconstruire et donc à aller beaucoup mieux. Après tout, c'est le dirigeant qui dit à tout le monde d'aller de l'avant, pourquoi ne pas appliquer cet adage à son esprit troublé ? De son côté, Hannah n'a pas vraiment compris ce que lui voulait cet homme qui est revenu de Londres il y a peu de temps, de nombreuses idées dans son sillage, mais pour sûre qu'elle lui sera reconnaissante lorsqu'elle comprendra, et qu'elle pourra un jour lui rendre la pareille, ce qu'elle fait déjà, d'une certaine façon en prenant part au business familial - une chose qu'il lui a d'ailleurs proposé de faire, à petite échelle certes, en voyant son potentiel.
Paola Genovese

nièce ≈ Cesare connaît Paola depuis qu'elle est enfant, cependant il ne l'a vu grandir que par à-coups puisqu'il était à Londres les trois quarts du temps, ne revenant chez les Genovese que pour donner des informations au père de la jeune fille. Cette dernière, assez proche de son grand-père, s'est vue se faire inculquer l'idée que son oncle était complètement fou, et c'est hautaine qu'adolescente elle l’accueillit dans la famille, malgré les louanges de son père à l'égard du nouvel arrivant. Encore aujourd'hui, elle oscille entre un profond respect pour Cesare qui a protégé son père durant la guerre, mais un certain sentiment de supériorité qui la pousse à se montrer souvent froide avec lui, plus encore maintenant qu'elle a perdu sa mère. De plus, le drame ayant suivi l'arrivée du frère bâtard, elle n'a pas pu s'empêcher de faire le rapprochement et on pourrait dire qu'elle lui en veut pour cela, puisque trouver un coupable à porté de main est plutôt réjouissant quand on va mal. De son côté, Cesare a bien remarqué ce qui se passait, étant le spectateur des problèmes d'Amos, d'Hannah et à la fois de Paola qui semble tout à fait incomprise, quelque chose à laquelle il essaie de remédier en s'intéressant à elle, même si c'est compliqué pour lui d'entretenir une discussion à ses côtés. Cependant, il prend ses piques plutôt philosophiquement, sachant pertinemment que ce n'est qu'une façade et qu'il vaut mieux en rire qu'en pleurer - de toute manière, c'est elle, la plus touchée.
Christopher Doherty

collègue ≈ Christopher, ou l'étrange peintre qui s'est ramené un jour en compagnie d'Hannah en affirmant qu'il pouvait aider les Silver Snakes en échange d'une rémunération. C'est Cesare qui s'occupa de son cas, Amos étant bien assez occupé comme cela pour faire face à un simple sous-fifre, et à ce jour il félicite encore la jeune Crawford d'avoir déniché le contrebandier, qui s'avère être une passerelle plutôt utile. En effet, ce dernier dissimule de la marchandise dans son atelier miteux, une planque très efficace, et revend à une clientèle précise. Les deux jeunes hommes ont eu parfois le temps de discuter, et ils ont bien vite compris qu'ils avaient un bon point en commun : ils viennent tous deux de Londres, et dans les bas-fonds côtoyaient le même genre d'endroit - l'underground londonien, mais aussi les bars gays, où ils auraient même pu se croiser. Ainsi une idée vint rapidement à Cesare : vendre à ces londoniens friands de nouvelles expériences la drogue que les Silver Snakes vendent déjà à Birmingham. Le jeune peintre pourrait même l'aider sur ce projet, mais Cesare ne lui en a pas encore parlé et il doute que s'il a quitté Londres, ce n'est pas pour y retourner au profit d'un gang, bien qu'il aimerait le faire changer d'avis.
Laoise Brody

séduction loupée ≈ Il aurait voulu l'avoir dans son lit, qu'est-ce qu'il aurait donné d'ailleurs pour ça, le Cesare ! Pourtant, c'est un simple refus qu'il s'est pris en pleine poire. Faut dire qu'elle était là, Laoise, avec ses grands yeux bleus, vêtue, sublimée comme jamais dans ce bar dans un quartier totalement quelconque. Il a commencé à lui causer, elle a répondu, et quand il s'est montré intéressé par ses formes, elle lui a simplement gentiment rigolé au nez. Il savait pas que c'était une Brody, le Genovese, il s'en tapait pas mal de son nom de famille et encore maintenant il sait pas pourquoi il s'est bouffé une telle taule en pleine trogne. Dans tous les cas, il ne peut s'empêcher, lorsqu'elle est dans les parages, de lui adresser une petite parole visant à la faire tomber entre ses bras, et même si ça ne risque pas d'arriver, la blonde s'en amuse comme jamais. Enfin un homme qui fait ça avec classe, ça court pas les rues !


≈ L'ENFER C'EST LES AUTRES ≈



Dernière édition par Admin le Mar 14 Avr - 15:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org
avatar
Le dieu imposteur

≈ ARRIVÉE : 05/04/2015
≈ IMPACTS : 141

≈ AVATAR : timothy dalton.
≈ ÂGE : -
≈ MÉTIER : cadavre pourrissant dans une tombe.
≈ DES ARMES ? : -
≈ GANG : peu importe maintenant.



MessageSujet: Re: LES SILVER SNAKES ≈ famille Genovese   Lun 6 Avr - 23:38



Le diable sait citer les Écritures. Et d'une voix caressante.

Un ≈ Hannah est née dans une famille de boulangers, très à cheval sur la religion, et ses parents se sont appliqués à lui inculquer leurs valeurs dès son plus jeune âge. Elle est allée à l'église de son petit village chaque dimanche pendant des années, toujours dans sa petite robe blanche qu'elle enfilait sagement tandis que sa mère lui coiffait ses beaux cheveux dorés. Petite fille aux allures d'ange, elle se montrait intelligente bien que très moyenne à l'école, qui pour elle ne lui servirait à presque rien dans sa vie. Deux ≈ En effet, Hannah a toujours voulu devenir une actrice, trouvant que c'était là un métier qui laisserait une trace. Pleine d'espoir et plutôt bonne comédienne, elle ne faisait pourtant que rêver, puis-qu’après tout, ce n'était pas à Dunston qu'elle allait briller. C'est ainsi qu'elle commença à nourrir l'envie de déménager dans une grande ville, de voir le monde. Elle avait 15 ans et un avenir banal devant elle : même Dieu ne pouvait rien pour l'adolescente qu'elle était. Trois ≈ Elle se détacha donc rapidement de ses parents, de la paroisse, et ce fut comme cela qu'elle rencontra un garçon. Et il n'était pas comme tous les autres, ce garçon, bien entendu. De trois ans son aîné, il avait les cheveux bruns et l'air charmeur. Un fils de paysan qui rêvait, lui aussi, des Amériques plutôt que de Londres, mais toujours de grandeur et pour Hannah c'était du pareil au même : Elle l'avait enfin trouvé. Quatre ≈ Ils se côtoyèrent en secret pendant un an. Ce fut un temps bien assez suffisant pour que la jeune fille se retrouve enceinte, bien loin des valeurs de ses chers parents, qui ne remarquèrent rien, au départ, pour ensuite tout comprendre, et prier Dieu d’absoudre ses péchés. Après avoir réfléchis, ils en vinrent à la conclusion qu'il fallait pour le bien des deux jeunes gens organiser un mariage, afin de ne pas souiller leurs deux familles. Cinq ≈ Cependant, cette histoire de mariage ne fut pas au goût de l'amour de sa vie, qui n'était décidément pas prêt à avoir un enfant, et une épouse. Après tout il voulait voir le monde - et les cuisses de beaucoup d'autres femmes avant de se caser, et puis c'est ainsi que sont les garçons à cet âge-là, une morale qu'Hannah entendra beaucoup de la bouche de sa mère, tandis que cette chose grandissait dans son ventre, et qu'elle se retrouvait dorénavant toute seule pour l'élever une fois né. Six ≈ A son cinquième mois, sous la pression de ses parents qui essayaient tant bien que mal de la cacher aux yeux du village afin qu'on ne sache pas quel monstre l'habitait, la jeune fille craqua et s'enfuit, volant une liasse de billets à son père à la boulangerie, et le joli sac de sa mère, où elle fourra quelques vêtements avant de prendre un billet pour Birmingham. Elle avait appris que le garçon qui l'avait abandonné y était allé, ou était-ce Londres ? Elle  n'avait pas assez d'argent pour la capitale, étant d'une nature assez logique quant à ses dépenses, ainsi ce fut Birmingham, sans qu'elle sache pourquoi. Était-ce par vengeance, par saturation ou conservait-elle encore une once de ses rêves d'antan ? Même encore aujourd'hui, elle ne le sait pas. Sept ≈ Arrivée à Birmingham, sans connaissance ni adresse, elle se fit repêcher par une jeune femme un peu plus âgée qu'elle, qui lui proposa quelque chose à boire et un abri pour la nuit. Elle remarqua bien vite qu'elle avait un polichinelle dans le tiroir, et de nature généreuse lui dit de suite de partir de cet endroit où s'entassaient des dizaines de filles, et de ne surtout jamais revenir. C'était sans compter l'homme qui déambulait dans la pièce, et qui avait déjà repéré Hannah. Elle mit du temps à comprendre ce qu'il était, et ce qu'on faisait dans cet endroit, mais c'est un sachant qu'elle avait atterri dans un bordel qu'elle essaya de s'enfuir. Malheureusement, on lui avait déjà volé le peu d'argent qu'elle avait dissimulé dans son sac - elle apprit plus tard qu'il fallait toujours le garder sur soi, et c'est démunie qu'elle laissa l'homme en noir lui promettre sa protection. Huit ≈ Il ne remarqua que très tard qu'elle portait un enfant, mais l'envoya tout de même travailler, ce qu'elle fit pour pouvoir manger. Les filles l'aidèrent à leur manière, cependant elle fit rapidement une fausse couche, sous l’œil ravi de son mac : Hannah faisait maintenant partie de son réseau. Et elle lui fit honneur, malgré la douleur, parce que lui ne la laisserait pas, contrairement à ce maudit qui lui avait gâché deux ans de sa vie, et dont elle avait porté les traces pendant six mois, jusqu'à la libération. Pourtant, la perte de son enfant fut plus difficile qu'elle ne le fit croire aux autres, après tout elle s'était attachée à ce petit être malgré tout. Neuf ≈ S'ensuivit alors cinq ans passés dans cet antre qu'elle connut bientôt sur le bout des doigts, sans l'aimer ni le détester - il devint simplement un élément de sa vie dont elle ne pouvait se détacher. Ses talents de comédienne plaisaient, et elle devint l'une des favorites, que son protecteur ne réservait que pour les plus grands de leur monde. La guerre vint cependant troubler le commerce, épargnant le gérant des lieux de par sa blessure profonde à la jambe, mais ébranlant tout de même les bénéfices, car les clients manquaient considérablement à l'appel. Quatre ans, donc, à attendre leur retour, presque avec impatience. Les temps furent durs pour les filles, certaines en profitèrent pour s'enfuir, mais Hannah resta, sans savoir pourquoi, encore une fois. Dix ≈ Puis vint le jour où ils rentrèrent, Amos dans le lot. Il vint un soir quémander ses services, après être venu au bordel pour plusieurs autres femmes, mais ce fut la jeune Crawford qui comprit ce dont le chef de gang avait besoin : une oreille attentive plus qu'une distraction. Ce n'était pas une prostituée qui lui fallait mais son amour perdu, et Hannah était dans le même cas. Ils commencèrent donc à entretenir une relation, dans la petite pièce de la jeune femme d'abord, puis ensuite chez Amos, qui usa de son statut pour faire céder le proxénète, en échange d'une grosse somme d'argent. Bientôt elle ne fut plus qu'à lui, complètement charmée, et aujourd'hui elle prend complètement part à sa vie qu'elle a su comprendre, et accepter - qui est-elle pour juger, après tout ? Amos lui donne toujours de l'argent qu'elle envoie à son proxénète, ce qui leur convient à tous les trois pour le moment, mais cela ne fait aucun doute : la condition de cette femme plus que celle de toutes les autres est amenée à changer.


Hannah Crawford


≈ Thème du PV ≈

Nom ≈ Crawford. Prénom(s) ≈ Hannah Marie. Âge ≈ 27 ans. Origine(s) ≈ anglaise du côté de son père mais sa mère était française. Date de naissance ≈ 19 décembre 1892. Lieu de naissance ≈ Dunston, Angleterre. Religion ≈ catholique non pratiquante. Statut marital ≈ en concubinage avec Amos. il la paie toujours, cependant. Orientation sexuelle ≈ hétérosexuelle. Métier ≈ prostituée. Traits de caractère ≈ patiente, possessive, persuasive, loyale, impulsive, énigmatique, juste, souriante, rêveuse. Groupe ≈ la main gantée. Avatar ≈ Imogen Poots. Crédits ≈ silver feather, tumblr.



Amos Genovese

compagnon ≈ Depuis la mort de sa femme, Amos a fait le serment de ne pas se remarier, cependant son corps a eu raison de lui, et c'est naturellement qu'après coup il a commencé à se rendre chez des prostituées. Au début, il ne voulait jamais revoir la même de peur que cela soit considéré comme un attachement, cependant Hannah lui fit changer d'avis. En effet la jeune femme n'était pas qu'un corps, elle s'exprimait, plutôt bien d'ailleurs puisqu'elle réussissait à l'adoucir avec ses mots, comme l'épouse d'Amos avant elle. Il retourna alors la voir. Et aujourd'hui encore son rôle est de l'apaiser, en échange d'une somme considérable d'argent, et d'une exclusivité totale. Hannah s'est imposée dans son esprit d'abord, puis dans son lit, pour finir par poser ses bagages dans toute la demeure principale ainsi que dans les affaires des Silver Snakes. Si chacun pourrait voir la jeune femme comme un parasite qui en veut seulement à l'argent du chef des Genovese, ou encore une taupe qui recherche différentes informations pour un gang ennemi, ce n'est pas le cas, et Amos le sent bien. Hannah est sincère. Cependant il ne sait sûrement pas que son amour pour lui est un fait indéniable, et qu'elle espère être plus que sa prostituée. Ce n'est pourtant pas les signaux qui manquent : l'anglaise est devenue la parfaite épouse de dirigeant de gang, et elle est prête à tout pour lui faire honneur, croyant même bien faire en s’immisçant dans le business alors que cela ne fait que troubler Amos qui était habitué à ce que sa compagne reste à l'écart. Cela ne l'énerve pourtant pas, bien qu'il démontre le contraire. Peut-être est-il juste nerveux à l'idée de s'attacher à nouveau et de perdre dans les affaires un autre être qui lui est cher.
Cesare Genovese

allié ≈ Hannah est la nouvelle compagne d'Amos, et Cesare est sûrement le seul à la voir d'un bon œil dans tout l'entourage de ce couple assez particulier. Il en sait assez des femmes et surtout de ce sentiment de n'être pas à sa place pour avoir vu rapidement ce qui la tracassait : ne pas être bien intégrée malgré tous ses efforts pour le devenir, et n'être que la prostituée d'Amos à cause d'une promesse qu'elle trouve idiote. Sa situation lui rappelle la sienne, ainsi Cesare s'est décidé : il va l'aider à montrer à Amos qu'il peut se remarier, et que s'attacher à nouveau n'est pas synonyme de souffrance, mieux encore, que cela le pousserait à se reconstruire et donc à aller beaucoup mieux. Après tout, c'est le dirigeant qui dit à tout le monde d'aller de l'avant, pourquoi ne pas appliquer cet adage à son esprit troublé ? De son côté, Hannah n'a pas vraiment compris ce que lui voulait cet homme qui est revenu de Londres il y a peu de temps, de nombreuses idées dans son sillage, mais pour sûre qu'elle lui sera reconnaissante lorsqu'elle comprendra, et qu'elle pourra un jour lui rendre la pareille, ce qu'elle fait déjà, d'une certaine façon en prenant part au business familial - une chose qu'il lui a d'ailleurs proposé de faire, à petite échelle certes, en voyant son potentiel.
Paola Genovese

fille d'une autre ≈ On ne peut pas dire que Paola a accepté le fait que son père trompe sa défunte femme avec une vulgaire prostituée qui s'est crue un peu trop rapidement chez elle. Qu'on se le dise, la demeure des Genovese n'est faite que pour les Genovese, et la fille du dirigeant met un point d'honneur à le rappeler à tout le monde, et surtout à Hannah qui empiète un peu trop sur son espace vitale. Après tout, que veut-elle, celle-là ? L'argent d'Amos, des informations concernant le gang, ou le statut d'épouse qu'elle est en train de voler à sa mère ? Paola est intraitable sur ce point : Hannah n'aura ni l'un ni l'autre, et qu'elle ne continue surtout pas à essayer de faire amie-amie avec elle, cela ne marchera pas malgré cette douceur et cette tendresse qui manquent tellement à la jeune Genovese.
Christopher Doherty

protégé ≈ Hannah l'a trouvé alors qu'il venait à peine d'arriver à Birmingham, après la guerre. Il passait dans son quartier, et des filles du trottoir ont commencé à vouloir lui soutirer le peu d'argent qu'il devait avoir, car la jeune femme le remarqua tout de suite : Ce gamin était pauvre, et complètement perdu, l’œil aussi hagard que celui d'un drogué. Il n'en était pourtant pas, mais fatigué du voyage et de ses années de combat il n'aurait jamais pu se détacher de toutes ces femmes qui ne l'intéressaient pas si Hannah ne l'avait pas aidé à se sortir de son pétrin. Elle lui paya même un verre d'eau, comme une bonne samaritaine. Cela intrigua le plus jeune, un peu, comme s'il n'avait pas démontré de la curiosité pour quelque chose ou quelqu'un depuis des lustres. Et c'est ainsi qu'il se confia un peu. Non, ce n'était pas un gamin, il avait vingt-cinq ans et il était peintre. Il venait de Londres et recherchait un logement ici, sans trop savoir où exactement. Elle l'aiguilla dans ses recherches, et contre cette aide elle eut droit à un petit aperçu de la vie londonienne, qu'elle avait tant imaginée plus jeune. Ainsi naquit une amitié très bancale, basée sur l'échange équivalent : Elle lui venait en aide, lui qui avait du mal à se nourrir, et il lui racontait un peu de sa vie d'avant, faite de strass et de paillettes - il l'embellissait souvent. Plus récemment, tandis que Chris était au bord de la misère la plus totale, Hannah l'aida en lui proposant de travailler pour Amos, ce qu'il fait à présent, tout en oubliant pas de remercier cette étrange protectrice aux allures d'ange gardien.


≈ L'ENFER C'EST LES AUTRES ≈



Dernière édition par Admin le Mar 14 Avr - 15:01, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org
avatar
Le dieu imposteur

≈ ARRIVÉE : 05/04/2015
≈ IMPACTS : 141

≈ AVATAR : timothy dalton.
≈ ÂGE : -
≈ MÉTIER : cadavre pourrissant dans une tombe.
≈ DES ARMES ? : -
≈ GANG : peu importe maintenant.



MessageSujet: Re: LES SILVER SNAKES ≈ famille Genovese   Lun 6 Avr - 23:40



La vie est une roue et nous disons tous grand merci.

Un ≈ Paola est la dernière née de la famille Genovese, une fille certes, mais puisqu'il y avait déjà un garçon pour perpétuer le nom, tout le monde chérit cette petite poupée blonde comme une princesse, sa mère plus que les autres bien entendu, puisque dès le début elle entretint une relation très fusionnelle avec sa chère petite fille. Cette dernière fut donc élevée paisiblement, loin du trafic puisqu'elle restait avec sa génitrice qui n'y participait que très peu, voire pas du tout. Deux ≈ Elle avait trois ans quand son grand frère de deux ans son aîné perdit la vie d'une façon bien tragique. En effet, le jeune garçon se fit écraser par une calèche en allant rejoindre son père qui lui avait promis quelques heures en sa compagnie. Trois ≈ Trop jeune, elle ne comprit pas réellement pourquoi sa chère maman fut si dévastée, et son père aussi triste, au début du moins, car quelqu'un manqua bien vite à l'appel, et ce fut un vide qui se creusa, même pour elle. Quatre ≈ La vie reprit cependant, et Paola mit toutes ses forces à grandir. Son père lui offrit un professeur particulier, elle put donc rester dans la grande demeure Genovese, aux côtés de sa mère afin de s'en occuper, tout en étudiant en même temps. Cinq ≈ Ce fut ainsi qu'elle se passionna pour la lecture, sans aucune autre amie que sa mère pour partager ses ressentis. Elle s'en fichait bien, de toute manière, puisque les autres, Paola les voyait lors des grandes réceptions où sa famille était invitée, là où les gens beaux étaient de sortis, la haute société, qui intéressait beaucoup plus la jeune fille que tout le reste - mis à part les livres de la grande bibliothèque - celle que son père avait achetée à un collectionneur pour faire joli, ainsi que les belles robes de soirée. Six ≈ C'est à l'âge de 14 ans qu'elle apprit que tous les hommes en mesure de se battre devaient quitter l'Angleterre pour mourir dans des tranchées, et si le départ des hommes du gang ne la touchait que trop peu, celui de son père en revanche suffit à la rendre anxieuse pour quatre ans. Elle pria Dieu tous les jours, aux côtés de sa mère pour qu'Amos leur revienne sain et sauf. Sept ≈ Elle ne sut jamais si ce fut ses prières qui firent effet, mais son père revint bel et bien, avec ses hommes qui plus est. Il revint même avec un oncle qui lui était apparu comme une ombre dans la famille Genovese, et le trafic reprit de plus belle. Avec le sourire, Paola recommença à lire, et songer à quel beau et riche garçon revenu du front son père offrirait sa main, plus tard. Huit ≈ Pourtant, ce ne fut bientôt plus sa préoccupation première, car peu de temps après le retour des combattants, la tragédie survint : brusquement, sans prévenir. Paola n'était pas sur les lieux du crime, mais elle le sut rapidement : Les Moses tentait de se venger. Et ils se vengèrent en tuant sa mère - ce fut du moins tout ce qu'elle retint de la fusillade dans le QG des Silver. Ça, et le fait que cela faisait la deuxième fois que son père perdait un membre de la famille, tout comme elle. Encore aujourd'hui, elle ne sait pas qui d'eux deux à le plus de mal à encaisser cela. Neuf ≈ En effet, la jeune femme s'est, depuis ce jour malheureux, complètement refermée sur elle-même, devenant plus hautaine qu'elle ne l'était encore, incapable d'être touchée par quoi que ce soit d'autre que le portrait de sa défunte mère encore accroché dans sa chambre, lieu où il lui arrive souvent de pleurer - à peu près tous les soirs.  Dix ≈ Elle sait que la vie continue - regardez, il y a peu de temps un meurtre a encore ébranlé Birmingham ainsi que tous les gangs - mais elle s'en contrefout bien. Tout cela n'a pas d'importance. Alors elle lit, et elle attend. Elle attend que quelque chose vienne la sortir de sa léthargie, en sachant qu'elle pourrait faire un effort pour se montrer Genovese et accepter le coup du sort en faisant elle-même un pas en avant. Cependant, c'est encore assez compliqué pour le moment, et elle se sent seule, Paola, même si elle ne l'est pas.


Paola Genovese


≈ Thème du PV ≈

Nom ≈ Genovese. Prénom(s) ≈ Paola. Âge ≈ 17 ans, 18 dans un mois. Origine(s) ≈ italienne de par son père et anglaise du côté de sa génitrice. Date de naissance ≈ 1 avril 1902. Lieu de naissance ≈ Birmingham, Angleterre. Religion ≈ catholique. Statut marital ≈ célibataire. Orientation sexuelle ≈ hétérosexuelle. Métier ≈ fille de riche. Traits de caractère ≈ Hautaine, médisante, curieuse, crédule, orgueilleuse, romantique, distinguée, distante depuis la mort de sa mère. Groupe ≈ la main gantée. Avatar ≈ Chloë Moretz. Crédits ≈ charney, tumblr.



Amos Genovese

père ≈ Paola, la seule survivante de la lignée d'Amos. Il la chérit comme un joyau qu'il a peur qu'on lui vole, presque paranoïaque il se dit parfois qu'elle est tout ce qu'il lui reste d'acquis. Pourtant ce n'est pas le cas car depuis la mort de sa mère, la jeune fille a énormément changé, sans pour autant avoir mûrie. Maintenant froide et distante avec les autres qu'elle voit comme inférieur à elle, Paola se braque, s'enferme dans un mutisme que son père n’aperçoit pas tant il est obnubilé par sa vengeance personnelle et ses propres maux qu'il essaie de canaliser. Cela la blesse encore plus, elle qui est encore une adolescente et qui a perdue les deux rocs auxquels elle se raccrochait tant bien que mal. En compagnie de son père cependant, elle continue à faire bonne impression pour ne pas le déranger, bien qu'elle aimerait souvent hurler pour qu'il remarque enfin ce qu'elle cache, sans pour autant le lui montrer - un dialogue de sourds qui les mène au bord du précipice. Il faut dire que l'arrivée d'Hannah n'a pas énormément enchanté la Genovese, et dans son silence elle fait du mal à Amos mais surtout à elle-même, et au lien fort qui les unissait avant la guerre, quand tout semblait bien se passer.
Cesare Genovese

oncle ≈ Cesare connaît Paola depuis qu'elle est enfant, cependant il ne l'a vu grandir que par à-coups puisqu'il était à Londres les trois quarts du temps, ne revenant chez les Genovese que pour donner des informations au père de la jeune fille. Cette dernière, assez proche de son grand-père, s'est vue se faire inculquer l'idée que son oncle était complètement fou, et c'est hautaine qu'adolescente elle l’accueillit dans la famille, malgré les louanges de son père à l'égard du nouvel arrivant. Encore aujourd'hui, elle oscille entre un profond respect pour Cesare qui a protégé son père durant la guerre, mais un certain sentiment de supériorité qui la pousse à se montrer souvent froide avec lui, plus encore maintenant qu'elle a perdu sa mère. De plus, le drame ayant suivi l'arrivée du frère bâtard, elle n'a pas pu s'empêcher de faire le rapprochement et on pourrait dire qu'elle lui en veut pour cela, puisque trouver un coupable à porté de main est plutôt réjouissant quand on va mal. De son côté, Cesare a bien remarqué ce qui se passait, étant le spectateur des problèmes d'Amos, d'Hannah et à la fois de Paola qui semble tout à fait incomprise, quelque chose à laquelle il essaie de remédier en s'intéressant à elle, même si c'est compliqué pour lui d'entretenir une discussion à ses côtés. Cependant, il prend ses piques plutôt philosophiquement, sachant pertinemment que ce n'est qu'une façade et qu'il vaut mieux en rire qu'en pleurer - de toute manière, c'est elle, la plus touchée.
Hannah Crawford

future belle-mère ≈ On ne peut pas dire que Paola a accepté le fait que son père trompe sa défunte femme avec une vulgaire prostituée qui s'est crue un peu trop rapidement chez elle. Qu'on se le dise, la demeure des Genovese n'est faite que pour les Genovese, et la fille du dirigeant met un point d'honneur à le rappeler à tout le monde, et surtout à Hannah qui empiète un peu trop sur son espace vitale. Après tout, que veut-elle, celle-là ? L'argent d'Amos, des informations concernant le gang, ou le statut d'épouse qu'elle est en train de voler à sa mère ? Paola est intraitable sur ce point : Hannah n'aura ni l'un ni l'autre, et qu'elle ne continue surtout pas à essayer de faire amie-amie avec elle, cela ne marchera pas malgré cette douceur et cette tendresse qui manquent tellement à la jeune Genovese.
Christopher Doherty

intérêt ≈ Elle vient parfois, Paola, là où les affaires des Genovese se font, son oncle fait des pieds et des mains pour cela en tout cas, de manière à ce qu'elle ne soit pas toujours toute seule dans son immense chambre. A Christopher aussi il lui arrive de venir afin de faire ce rapport qui le blase plus qu'autre chose, mais qui lui permet de se nourrir. C'est là-bas qu'elle l'a croisé, cet étrange garçon à l'allure peu soignée, aux cernes gigantesques et aux traits enfantins. Il avait plus l'air d'un gamin des rues que des beaux jeunes hommes qui animent les réceptions que Paola appréciait tant, avant le drame. Pourtant elle l'a remarqué, mieux encore, souvent elle espère le voir, et c'est avec un peu plus d'empressement à chaque fois qu'elle accompagne Cesare, un comportement qui ne manque pas de le faire sourire. D'ailleurs, il a fait une fois l'erreur de les amener l'un vers l'autre, et c'est avec stupeur que lorsqu'en essayant d'être poli - pour une fois - Chris a adressé à la jeune fille quelques paroles anodines qu'elle l'a complètement rembarré en se montrant si hautaine qu'il ne put qu'en rire cyniquement. Pour lui, elle est juste la gamine du patron, et ce serait bien un drame qu'elle commence à lui taper sur les nerfs. Après tout, il a déjà assez de problème comme cela pour rajouter les élans romantiques d'une enfant qui ne sait plus comment se comporter.
Raffaele Riva

singulière entente ≈ Lui, c’est le mec qui traîne au QG depuis... depuis toujours. Il était là, dans son champ de vision en permanence, et elle le voyait sans le remarquer. Jusqu’au jour où sa mère est morte. C’est lui qui lui a appris la nouvelle à Paola, par la force des choses, parce qu’il n’y avait personne d’autre à ce moment-là, parce que c’était écrit. Elle a haï Raffaele, de tout son cœur, et pendant des jours. Mais il faut toujours un bouc émissaire, et elle n’est pas idiote, elle a vite compris que ce n’était pas sa faute. Alors elle a commencé à le regarder, de loin. Et puis un jour, elle l’a vu en train de lire, devant le QG. Elle s’est assise et a lu au-dessus de son épaule. Sans un mot, quelque chose est né entre eux. Depuis ce jour, s’est lié une sorte d’amitié étrange entre ces deux jeunes gens. C’est une enfant. Lui c’est un gosse qui a grandi trop vite. Elle ne trouve rien d’incroyable en lui. Si ce n’est sa rapidité, son professionnalisme et la manière dont il parvient à se hisser à la hauteur des adultes. Et mine de rien, aujourd’hui, c’est simplement son seul ami … Alors quand elle a besoin d’avoir le moral remonté, elle va le voir, il lui joue un truc au violon, ou il lui raconte des histoires. Ça brise l’isolement, le temps d’une ou deux heures.


≈ L'ENFER C'EST LES AUTRES ≈

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: LES SILVER SNAKES ≈ famille Genovese   

Revenir en haut Aller en bas
 

LES SILVER SNAKES ≈ famille Genovese

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» LES SILVER SNAKES ≈ famille Genovese
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Une famille de 78 habitants !
» grande foto de famille
» [NIE] Silver Chute Spider
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≈ AND ALL THE DEVILS ARE HERE :: ≈ EMBARQUER POUR LES BAS-FONDS :: Faites vous arnaquer-