AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur LECLA l'affreux. :gangster: :chris: :gnih:


Un topic des RPs libres a été mis en place ici ! Allez j'ter un oeil. :hin:
Nous attendons avec impatience nos bébés prédéfinis, ils sont coolish vous verrez ! :ivil: :raff:



C'est la dèche chez les Muffled Necks essayez de renflouer un peu leurs rangs. :chica: :ivil:


Partagez | 
 

 † Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 24/05/2015
≈ IMPACTS : 19

≈ AVATAR : elijah wood.
≈ ÂGE : trente-quatre ans.
≈ MÉTIER : officier de police au titre de "special constable" (est volontaire), prêtre anglican.
≈ DES ARMES ? : la prière ? la foi ? ou plutôt son grand copain le Lee-Enfield Mark "emprunté" à l'armée de sa royale majesté.
≈ GANG : une opportunité.



MessageSujet: † Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide.   Dim 24 Mai - 16:07



quand ton regard pénètre longtemps au fond d'un abîme, l'abîme, lui aussi, pénètre en toi.

≈ Thème du personnage ≈

Nom ≈ clayborn. Prénom(s) ≈ thane heathcliff. Âge ≈ trente-quatre ans. Origine(s) ≈ anglaises. Date de naissance ≈ le 26 janvier 1886. Lieu de naissance ≈ petersfield (hampshire). Religion ≈ anglicanisme. Classe sociale ≈ dans le caniveau, souvent. Statut marital ≈ célibataire sur le papier, dans les faits, depuis la naissance, jusqu'à la mort. Orientation sexuelle ≈ abstinent forcené, maladif, il lui faudrait déjà une moitié d'âme pour effleurer la question. Métier ≈ ancien aumônier militaire, il est rentré au pays special constable, un volontaire auprès de la police britannique, un renfort au même titre que ses homologues professionnels - techniquement, il est toujours prêtre (régulier) anglican. Traits de caractère ≈ solitaire, grinçant, abîmé, bienveillant, indécis, refoulé, volontaire, tourmenté, artificieux.

Groupe ≈ l'oeil du juste. Avatar ≈ elijah wood. Crédits ≈ odistole pour l'avatar, nietzsche pour la citation, sartre pour le titre.


THANE CLAYBORN


Un ≈ A l'endroit de sa clavicule droite, il y a une croix (le tav) imbibée d'encre sale. D'abord une cicatrice, il en a fait un tatouage dont le rouge de la vieille blessure s'échappe parfois. Deux ≈ Il ne fout plus un pied dans les bâtiments consacrés ; ni collerette, ni soutane ; il crache sur le déguisement de jadis qui aurait dû lui épargner la guerre ; il prie loin des offices. Trois ≈ Thane ne dort pas. C'est quelques heures, parfois. Et d'un demi sommeil. Il est alors saisi et harcelé par ses pensées confuses, ses songes infâmes et ses devoirs éteints. Quatre ≈ Question de circonstances, la guerre a fait de lui, comme d'autres, un infirmier de misère, un malhabile. Il pourrait pas ouvrir un type de la gorge au ventre pour lui retirer la moitié d'un obus... mais c'est pas faute de s'y être déjà risqué. Cinq ≈ Deux ans après la fin des conflits, il démonte encore son fusil, le nettoie et le remonte deux fois par jour. S'il a limé le numéro de série, cette attention confesse que l'arme est la sienne. C'est un rituel qui le rassure, une manie qui fige le temps. Six ≈ En principe, le diocèse loge ses prêtres et, suspendu par l'évêque, Thane n'a pas d'endroit à lui. Il arpente les troquets, le pavé, les taudis... On lui offre le gîte qu'il vante les mérites de la rue. Il a la chambre louée par son frère pour tous les choses nécessaires. Sept ≈ Il tient un journal, totalement factice. Ce n'est pas qu'il ment. C'est plutôt une fiction. Huit ≈ Il a vécu l'année 1919 dans un hôpital militaire du Hampshire, soit 365 jours de derniers sacrements. Il en est devenu incapable et n'a plus jamais dit que Dieu avait rappelé un père, un fils, un frère auprès de LuiNeuf ≈ Il porte une alliance qui ne lui appartient pas. Dix ≈ Ses tremblements sont de plus en plus difficiles à cacher et à contenir. Il se force, certains jours, à demeurer reclus, faisant que ça lui passe.



dante (on ne fait pas de jeu de mots avec cul, merci)

T'es arrivé ici comment ? ≈ d'abord, on m'en a parlé avant ouverture (la fouine), alors j'ai fureté, puis la pub Bazzart a relayé. Tu penses quoi de ce joyeux bordel ? ≈ c'est joyeux, c'est le bordel, j'trouve que c'est vendeur. Un truc à nous dire ? Une petite cassdédi ? ≈ rpz les années 20 ! la mifa ! et le tier-quar ! Le mot magique pour passer ≈ ce n'est pas personnel, c’est uniquement les affaires. :smoke: .


≈ L'ENFER C'EST LES AUTRES ≈



Dernière édition par Thane Clayborn le Lun 25 Mai - 14:24, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t149-je-ne-manque-nulle-part-je-ne-laisse-pas-de-vide http://hellisempty.forumactif.org/t170-il-faut-croire-que-je-n-etais-pas-indispensable
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 24/05/2015
≈ IMPACTS : 19

≈ AVATAR : elijah wood.
≈ ÂGE : trente-quatre ans.
≈ MÉTIER : officier de police au titre de "special constable" (est volontaire), prêtre anglican.
≈ DES ARMES ? : la prière ? la foi ? ou plutôt son grand copain le Lee-Enfield Mark "emprunté" à l'armée de sa royale majesté.
≈ GANG : une opportunité.



MessageSujet: Re: † Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide.   Dim 24 Mai - 16:07



Tu dois admettre qu’il est possible
que Dieu ne t’aime pas du tout.



Pandémonium.

« Infirmier ! » La mitraille éclabousse les corps. Le sang avec la pluie. La terre avec le sang. Un goût âcre sur les lèvres, et le visage couvert des fragments, des lambeaux, l'aumônier ridicule gueule si fort que sa gorge suffoquée le peut : « Infirmier ! » « Il est mort ! » « Infirmier ! qu'il hurle encore. » Malheureux et novice, Thane secoue le corps étendu au bout de ses mains. Terrifié par la moitié de vie qu'il reste au soldat à ses genoux, il presse sur la plaie béante. Elle est immense. Profonde. Elle dégueule tout le sang de la guerre. « Infirmier ! » « Il est mort, mon père ! » Ça vient du même endroit : un cratère quelques mètres derrière lui. S'il osait être aussi stupide qu'il se trouve terrifié, Thane se redresserait et chercherait du regard l'ultime allié qu'il sache en vie autour de lui. Mais ils sont deux. Deux et demi. Les larmes voudraient soulager l'horreur contenu dans le ventre mais l'eau manque à ces yeux qui supplient d'oublier. Ça brûle. Ça brûle à tellement d'endroits différents en lui qu'il sait qu'il vit... c'est tout ce qu'il sait. « Infirmier ! » « Ils sortent ! Une nouvelle vague ! Mon père ! Ils s - » Le dos du prêtre se courbe un peu plus lorsqu'il entend le bruit devenu familier d'une gorge qu'on tranche à la baïonnette. C'est l'hiver 1914 et Thane sait déjà distinguer une baïonnette d'un poignard au cri que chacun arrache à ses victimes. « Ils te feront la guerre, psalmodient les lèvres du prêtre contre le torse du soldat, mais ils ne te vaincront pas. » Les phalanges rougeoient de presser si fort le tissu du plastron. « Ils ne te vaincront pas, car je suis avec toi pour te délivrer, dit l'Eternel. » Le type sous lui s'agite vaguement ; il gémit. Il respire. Il grogne. Il articule quelque chose. L'aumônier doit se traîner, suintant la surprise et la peur. Il pose pratiquement l'oreille sur la bouche du martyr : « J'ai mal. » Il n'entendra rien d'autre. Pas un mot de plus. Pas même une syllabe. C'est tout ce qu'il entend. Puis il y a ce qu'il voit. Les yeux. Les yeux du soldat sont ouverts sur lui. Et c'est comme s'ils lui répétaient ces mots. J'ai mal. L'ennemi sera bientôt là, et cet homme souffrira toujours. L'ultime chose qu'il verra... Thane n'y pense plus vraiment quand des ordres d'une langue qu'il ignore soulèvent le silence derrière lui. Il fouille sa sacoche, relève la manche du misérable et plante l'aiguille à l'intérieur du coude. La morphine possède cette propriété. Elle a ce pouvoir-là. Elle éteint la douleur dans le corps éventré. Elle soulage même le guérisseur absurde. Juste un moment. Jusqu'à ce qu'on l'attrape par la nuque. Qu'on le soulève du terrier-hôpital. On le tuera sûrement bientôt. On lui mettra une balle dans le fond du crâne, ou une lame, si on a le souci de l'économie des munitions. Mais Thane fixe le regard sur le soldat achevé de bonheur ; un paradis artificiel pour toute dernière pensée, pour dernier horizon.

Ce ne sera pas le dernier. Et, d'ailleurs, l'Allemagne piétine le torse de son ennemi mourant avant qu'il n'expire seul, doucereusement, à son rythme. Mais tout ce temps, cet entre-temps, volé, arraché par morceaux, Thane s'est trouvé soulagé... un instant sans peur, un instant sans violence, un instant vide, presque tranquille. Un instant qu'il peut faire durer rien que d'imaginer la morphine filer son manège dans les veines du soldat délivré.


Lysergsäurediethylamid.

La porte ne touche pas tout à fait l'embrasure qu'il sait trop bien l'erreur qu'il vient commettre ; il le sait au sifflement approbateur que Wren balance au silence baigné de pénombre. « Putain de bordel de Dieu, Thane... » Son frère se tourne vaguement vers lui, le temps d'accrocher son regard. Certain d'être traversé de part en part par ces billes enthousiastes, l'aîné ne soutient pas l'échange et longe le mur sur sa gauche jusqu'à l'unique fenêtre du petit local. Le carreau est couvert de poussière crasse ; on n'y voit pas davantage que par une meurtrière. « Quand tu m'as dit que t'avais un truc pour moi, je pensais sermon, dettes vieilles de dix ans ou héritage merdique ramené de Londres. Je pensais pas que t'avais vraiment un truc pour moi. » Il applaudit par comédie, les lèvres pincées sur sa cigarette. « Pour un premier braquage, c'est drôlement impressionnant, mon père. » « Ferme donc ta gueule, siffle celui dont les mains se mettent à trembler (il ferme les poings), et dis-moi ce que ça vaut. » Expirant sa fumée, Wren soulève de la poussière en tournant les talons. Un rictus lui fend la lèvre. « Ce que vaut une demi tonne de morphine ? quand elle est tirée des surplus de l'armée, en plus ? Tu m'as pris pour Amos Genovese ? » « Je ne sais même pas qui c'est. » « Il dit qu'il sait même pas qui sait !... » Comme il résiste péniblement à l'envie de le cogner au visage, Thane enfonce ses phalanges dans une poche. « C'est bon, c'est bon, renifle le cadet en soulevant un pan de carton pour mieux scruter le précieux contenu. Ça t'a rendu nerveux, de t'rouler dans la boue avec les boches. » Il frappe son frère au thorax, estimant certainement qu'il s'agit d'un geste amical. Thane se contient tant qu'il le peut, cherchant de la ressource où il n'y en a plus depuis cinq ans. C'est effrayant tant ça fonctionne. Il puise. Toujours plus profond. Il émiette de son âme. De sa raison. De sa santé. Il disperse, pour tribut, tout ce qui le fait et le compose. Il ignore ce qu'il restera de lui dès le lendemain. Pire le surlendemain. Et les jours qui suivront. S'ils suivent et s'il survit. « Ecoute (Wren se gratte l'arrière de la tête), la morphine, c'est le fléau du siècle – tu vas trouver de l'aristo comme du soldat défoncé jusqu'à l'os ; je peux même pas compter la thune qu'il y a à faire avec un matos pareil. » Il s'interrompt, probablement à la recherche d'une once de satisfaction, d'excitation (Wren ménage toujours son effet, monnaie sa comédie – et Thane se montre toujours le plus stoïque de tous ses publics). « Mais pure comme elle, reprend le puîné en soupirant, c'est pas possible de la vendre comme ça. Faut la couper. La conditionner. Et une putain de demi tonne, Thane. Y'a bien quelqu'un qui va voir que ça manque. » « Ils savent déjà. » Soudain, il parle lentement et détache tous les mots.  Ses paumes restent statiques. Sa poitrine se soulève régulièrement. Et ça fait pratiquement flipper Wren, de découvrir cet aspect singulier et méconnu. « Quarante-deux soldats du navire où la morphine a disparu sont revenus vivre à Birmingham ou dans les alentours. Pour le moment, les autorités pensent que les stocks ont été volés sur le continent, avant le retour au pays. Et quand elle va réapparaître, ils mettront longtemps à remonter jusqu'à l'aumônier – ils auront déjà quarante-deux soldats à passer en revue. » « T'es un putain de génie du crime, Thane-enfoiré-Clayborn. Il me semble même que c'est contraire à douze ou cent règles de ton bouquin favori. » Sur sa poitrine, Wren dessine les deux premières lettres de bible – ça le fait marrer, un peu, et l'autre reste de marbre. Impassible. « Tu vas faire quoi de cet argent ? dit-il un peu plus sérieux, vaguement blessé qu'on n'accorde pas davantage d'attention à ses coups d'éclat. Tu fais ça pour toi, ou pour eux ? » « Je veux vendre, c'est tout. » « On a plus que de quoi vendre, bordel ! On a de quoi se faire une place, une vraie place à Birmingham ! » « Je veux pas d'une place. » « Cette demi tonne de morphine dit le contraire, s'esclaffe Wren. Cette demi tonne de morphine dit que t'es enfin prêt à te comporter comme un enculé de Clayborn ! » L'aîné se dégage avant que le cadet n'ait le temps de l'attraper à l'épaule. Il gagne la porte, chercher de l'air. Ça brûle, il crève de chaud. Il va mourir. Sûrement qu'il va mourir s'il reste plus longtemps enfermé. Wren le devance, bouscule l'entrée et lance leur échappée. Il attrape Thane par la nuque – réflexe, il se dégage, un frisson dévalant sa colonne. « Du calme, oh. » Il fait un geste vers lui sans plus rien tenter. Ce frère qu'il a laissé a bien changé. Il le battrait. Il le battrait sûrement à mort s'il osait encore quelque chose. « Ça va aller, Thane. Je vais m'occuper de ça. Je vais m'occuper de t - » Certainement qu'il gueulerait quelque chose s'il parvenait à prendre suffisamment d'air. C'est impossible. Pour le moment, il sent seulement la douleur de chaque inspiration. Wren était une mauvaise idée. Mais Wren était aussi sa seule option. Alors tant pis. « Et les autres ? que le cadet balance comme s'il voulait oublier. Ils savent que t'es un frocard ? » La croix cousue dans la doublure de son veston est étreinte dans la poche. Thane ne lève pas les yeux. Il ne dit rien. « Ça va, j'ai compris, qu'il crache sa cigarette par terre. Je parle pas du sacerdoce et je m'en tiens au baptême, c'est ça ?... »


Asereth ha-Diberoth.

Les vertèbres tirent sur la peau. S'il courbe davantage, elle rompt. La douleur, quoi que ténue, lui lèche consciencieusement l'échine. Ça lui colle un frisson dans le crâne et la nausée dans la gorge. Il s'accroche cependant aux sensations diffuses qui se répandent en lui, qui viennent et se retirent, comme le pesant ressac de la marée. A chaque soulagement succède un nouvel assaut. Quand la souffrance se suspend, le prêtre retient son souffle. Puis elle revient, et il respire. Le front aux phalanges et les mains jointes aux lèvres, il reprend le décompte : « Douglas Longton. Edwin Rickworth. Kerwan Bedingfeld. Kieran Berry. » Sa voix est un murmure ; elle confesse au silence. Ses genoux s'exaspèrent d'être maintenus au sol. Mais rien, rien plus que son dos, ne grogne de ce traitement chaque jour infligé. « Stuart Veldon. Allen Stokey. Roger Garnis. Danny Asplin. Lewis Corbett. Dick Marcheford. » Les premiers temps, ça aidait à éteindre le feu de ses souvenirs. Mais le remède s'est lentement transformé en poison, un mélange addictif et savant de remords et de flagellation. « Ryan Dale. Dave Blakeley. Rebecca Chase. Anthony Gardener. Emmett Duredent. Walter Hoare. James le Bone. Kerwan Horton. » Les premiers temps, la liste était plus courte. « Frederick Hornebolt. Alfred Milner. Juda Ardern. Les Quine. Lee Russell. » Puis Thane s'est constitué son propre mémorial. Il est devenu ce mémorial. « Nathan Litcott.. Royston Crawley. Sven Gersten. » Sans frontière. « Maik Vogler. Dieter Beick. Stefan Huber. Craig Pinnock. Dominic Wood. Spencer Draper. Wayland Stone. » Il en est resté pénitent. Il en est devenu fou.

≈ L'ENFER C'EST LES AUTRES ≈



Dernière édition par Thane Clayborn le Lun 25 Mai - 15:56, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t149-je-ne-manque-nulle-part-je-ne-laisse-pas-de-vide http://hellisempty.forumactif.org/t170-il-faut-croire-que-je-n-etais-pas-indispensable
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 24/05/2015
≈ IMPACTS : 68

≈ AVATAR : Eddie Redmayne.
≈ ÂGE : 32 ans.
≈ MÉTIER : Promis à un grand avenir... Il n'est plus grand chose, juste un prestidigitateur paumé.
≈ DES ARMES ? : C'est à peine s'il a une arme blanche.
≈ GANG : Aucun.



MessageSujet: Re: † Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide.   Dim 24 Mai - 16:11

ELIJAH OMGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGG. Bienvenue beauté fatale :hin:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 05/04/2015
≈ IMPACTS : 222

≈ UN AUTRE : eoin murdock, l'emmerdeur de service.
≈ AVATAR : cillian murphy.
≈ ÂGE : 35 plaies infectées.
≈ MÉTIER : pilier de bar, alcoolique notoire et outre ces rangs foireux, il est ouvrier dans une usine de construction de bagnoles.
≈ DES ARMES ? : un mk4 reçu il sait même plus comment, ça peut toujours servir.
≈ GANG : il est pas pour, il est pas contre, disons qu'il profite plutôt de leur système - très bien même, surtout du côté des Muffled.



MessageSujet: Re: † Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide.   Dim 24 Mai - 16:24

ELIJAH. :*-*: FRODOOON. :hin: :aw: :mih:
J'peux être ton précieux ? :chica: Bienvenue parmi nous avec ce choix de dingue, j'te souhaite bonne chance pour ta fiche. :gnih: :koeur:

_________________


et puis y'a Frida qu'est belle comme un soleil
« i know what most of you think of me, that i’m a thug, a smuggler, rebel. that i started all of this, asked for it, a drunk who never did anything with his life and has caused all this trouble for everybody. well, i’m here today to tell you… that you’re right. i am. i am all of those things, and more. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t33-samuel-le-desir-est-notre-seule-motivation-pour-avancer-au-milieu-de-toutes-ces-horreurs http://hellisempty.forumactif.org/t65-samuel-a-nos-vies-de-merde-dans-ce-monde-de-merde-qui-tire-a-sa-fin
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 22/05/2015
≈ IMPACTS : 103

≈ AVATAR : Gemma Arterton
≈ ÂGE : 33 y.o
≈ MÉTIER : Reine des catins à la tête d'une maison de plaisirs
≈ DES ARMES ? : Son corps est la plus merveilleuse des armes. Si sa tenue lui permet, elle aime sortir accompagnée de son stylet.
≈ GANG : Une alliance la lie aux Muffled Necks



MessageSujet: Re: † Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide.   Dim 24 Mai - 17:08

Eugene Altman a écrit:
ELIJAH OMGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGGG.

J'aurais pas pu dire mieux :amen: Ce choix de malade! Bienvenue et bon courage. Le personnage a l'air très intéressant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t93-live-and-breathe-under-the-moon
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 05/04/2015
≈ IMPACTS : 689

≈ AVATAR : dane dehaan
≈ ÂGE : vingt-cinq ans, on le prend encore pour un gosse
≈ MÉTIER : peintre raté, contrebandier des silver snakes
≈ DES ARMES ? : un luger, plus pour son crâne que celui des autres
≈ GANG : les serpents venimeux, pas tous cependant



MessageSujet: Re: † Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide.   Dim 24 Mai - 17:33

ELIJAH LE PSYCHOPATHE. :bril: :*-*: :chou: :laugh:
bienvenue ici et bon courage pour la suite de ta fiche sweety :coeur: si tu as des questions hésite pas :perv:

_________________

NI PUTE NI MOINS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t36-cowards-and-monsters http://hellisempty.forumactif.org/t69-meme-les-supernovas-s-eteignent-a-un-moment
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 24/05/2015
≈ IMPACTS : 19

≈ AVATAR : elijah wood.
≈ ÂGE : trente-quatre ans.
≈ MÉTIER : officier de police au titre de "special constable" (est volontaire), prêtre anglican.
≈ DES ARMES ? : la prière ? la foi ? ou plutôt son grand copain le Lee-Enfield Mark "emprunté" à l'armée de sa royale majesté.
≈ GANG : une opportunité.



MessageSujet: Re: † Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide.   Dim 24 Mai - 19:38

Eddie. Cillian. Gemma. Dane. On fait un quinté de bonnes tronches, j'trouve.   :hehe:
(un quinté fait de nous des canassons, okay, mais bon...)

Merci, vous tous. Si j'ai des questions, j'hésite pas, je racole. :perv:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t149-je-ne-manque-nulle-part-je-ne-laisse-pas-de-vide http://hellisempty.forumactif.org/t170-il-faut-croire-que-je-n-etais-pas-indispensable
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 14/05/2015
≈ IMPACTS : 110

≈ AVATAR : Thomas Brodie-Sangster
≈ ÂGE : 18 ans
≈ MÉTIER : Coursier pour les serpents italiens
≈ DES ARMES ? : un revolver planqué dans la ceinture. une mite de plomb coincée contre l'oreille. un carnet entre son coeur et sa chemise.
≈ GANG : Silver Snakes



MessageSujet: Re: † Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide.   Dim 24 Mai - 20:15

omg omg omg un aumônier, avec elijah, mais omg mais quelle idée de fou :bril: j'adore regarder les gifs de profil des gens et ... le tiens est vraiment parfait, je tiens à le dire :mdl: j'suis en amour avec l'idée du perso, je demanderais un lien mais FORCE (pour dire vrai j'ai déjà une idée, si ça t'intéresse j'te mpotte What a Face )

bienvenue parmi nous en tout cas ** :red:

_________________
FALLING SLOWLY, EYES THAT KNOW ME.
I wanted to live deep and suck out all the marrow of life. To put to rout all that was not life; and not, when I had come to die, discover that I had not lived.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t78-raffaele-close-your-eyes-think-of-something-nice http://hellisempty.forumactif.org/t83-raffaele-much-adoe-about-nothing
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 24/05/2015
≈ IMPACTS : 19

≈ AVATAR : elijah wood.
≈ ÂGE : trente-quatre ans.
≈ MÉTIER : officier de police au titre de "special constable" (est volontaire), prêtre anglican.
≈ DES ARMES ? : la prière ? la foi ? ou plutôt son grand copain le Lee-Enfield Mark "emprunté" à l'armée de sa royale majesté.
≈ GANG : une opportunité.



MessageSujet: Re: † Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide.   Dim 24 Mai - 21:21

Ouais, j'ai tiqué sur le gif. D'habitude, je le trouve cliché, tellement trop utilisé mais, pour le coup, il collait vraiment trop parfaitement au bonhomme pour pas le placer. :mdl: Et bien sûr que je suis intéressé (mpotte-moi viiite). :red: Et merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t149-je-ne-manque-nulle-part-je-ne-laisse-pas-de-vide http://hellisempty.forumactif.org/t170-il-faut-croire-que-je-n-etais-pas-indispensable
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 22/05/2015
≈ IMPACTS : 42

≈ AVATAR : s.stan
≈ ÂGE : 33 ans
≈ MÉTIER : sergent au sein des autorités anglaises
≈ DES ARMES ? : son arme de service ne le quitte jamais
≈ GANG : aucun il est plutôt du côté de ceux qui les traque...



MessageSujet: Re: † Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide.   Lun 25 Mai - 0:19

Wood en officier :pervers: j'aime :fall: nous faudra un lien :ih:

bienvenue :smoke:

_________________
In the middle of the night, when the angels scream, I don't want to live a lie that I believe. Time to do or die, I will never forget the moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 23/05/2015
≈ IMPACTS : 30

≈ AVATAR : MADS MIKKELSEN
≈ ÂGE : 49 ANS
≈ MÉTIER : Boss de l'entreprise Cox (armement) & patron du bordel "auberge rouge"
≈ DES ARMES ? : Flingue de poche (francotte); lame tranchante
≈ GANG : aucun. filles et flingues qu'il vend aux intéressés.



MessageSujet: Re: † Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide.   Lun 25 Mai - 11:00

Wow, respect :diego: Je ne vois quasiment jamais cet avatar (sauf sur des forums tolkiens, et encore, c'est pas le personnage le plus prisé ^^), donc chapeau pour ce choix :uou:
J'aime beaucoup ta plume ♥️
Un flic? J'arriverai à te corrompre :chica:
Bienvenue :string:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 23/05/2015
≈ IMPACTS : 29

≈ AVATAR : HAYLEY ATWELL
≈ ÂGE : 33 ANS • au service du royaume britannique, de sa famille, de sa patrie, mais aussi des Peaky
≈ MÉTIER : COMPTABLE • métier d'avenir, métier de secret, métier de responsabilité, c'est pas maintenant qu'il faut merder
≈ DES ARMES ? : STILETTO • couteau à cran d'arrêt qui se dissimule facilement dans une manche ou dans une poche de son sac à main
≈ GANG : PEAKY BLINDERS • fait leurs comptes, s'assure que l'argent ne disparaît pas par la fenêtre et que leurs magouilles restent apparemment légales



MessageSujet: Re: † Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide.   Lun 25 Mai - 11:50

C'est quoi ces gens qui respectent par l'armée de sa Gracieuse Majesté :beuh:
Elijah, aussi ♥️
Il a l'air d'avoir vécu ton gars, j'espère qu'on pourra se trouver un lien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t124-imitation-game http://hellisempty.forumactif.org/t157-heads-or-tails-o-bernice
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 24/05/2015
≈ IMPACTS : 19

≈ AVATAR : elijah wood.
≈ ÂGE : trente-quatre ans.
≈ MÉTIER : officier de police au titre de "special constable" (est volontaire), prêtre anglican.
≈ DES ARMES ? : la prière ? la foi ? ou plutôt son grand copain le Lee-Enfield Mark "emprunté" à l'armée de sa royale majesté.
≈ GANG : une opportunité.



MessageSujet: Re: † Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide.   Lun 25 Mai - 13:23

Oh oui, Eliott, on se trouvera quelque chose. :perv: Thane fera un officier convaincant, j'en suis sûr... on oubliera Frodon-mon-précieux, arrivé un moment. Arrow

Et viens donc me corrompre, Benedict. (mads, cette classe) :smoke:

Je trouve qu'un fusil contre quatre ans de guerre, c'est pas si cher, le respect. :mdl:
Et je nous creuserai un lien, juré (pleiiin de liens). Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t149-je-ne-manque-nulle-part-je-ne-laisse-pas-de-vide http://hellisempty.forumactif.org/t170-il-faut-croire-que-je-n-etais-pas-indispensable
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 14/05/2015
≈ IMPACTS : 110

≈ AVATAR : Thomas Brodie-Sangster
≈ ÂGE : 18 ans
≈ MÉTIER : Coursier pour les serpents italiens
≈ DES ARMES ? : un revolver planqué dans la ceinture. une mite de plomb coincée contre l'oreille. un carnet entre son coeur et sa chemise.
≈ GANG : Silver Snakes



MessageSujet: Re: † Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide.   Lun 25 Mai - 17:05



Douce euphorie qu'est la validation



Prêt à te faire castagner ?


olalah mais oh mais wow quoi :rip: j'ai vraiment eu un énorme coup de coeur pour ta fiche, thane est PARFAIT, vraiment touchant ... et j'ai été BLUFFEE par la manigance qu'il a fait pour être innocent du vol de la morphine, j'ai fait "omg trop intelligent" derrière mon pc, fin voila, mon amour pour ce perso ne cessera pas je crois bien :hin:

Bravo coco, finalement t'es pas trop mal barré pour survivre à Birmingham.  :smoke: Avant de pouvoir te la couler douce, va falloir que tu bouges tes miches ! Parce que ouais, y'a pas de salaire sans travail et tout ce foutoir - j'suppose que tu connais. Dans tous les cas, tu vas d'abord aller recenser ta tronche, parce que bon ce serait triste qu'un autre vienne te la chourer. Ensuite, la case nous informer du reste est aussi obligatoire, on veut savoir ton métier, où t'habites, ton rang si tu fais partie d'un gang ou des autorités, bref, tout ça rien que pour le plaisir de bibi.  :chris: Ensuite, tu pourras faire ta fiche de liens, un scénario seulement si t'es sage et pour terminer ; tu pourras RP. Ouais, j'sais qu t'as pris autant plaisir à m'lire que j'en ai pris à écrire.  :perv: En cas d'pépin le staff est là pour toi, va vers les autres et va pas faire ta mijaurée - dans c'te ville de toute manière t'as pas à l'être.  :frfr:

PS : ton groupe fait que t'as un QG secret, va voir dans le coin du poste de police. :ivil:


≈ L'ENFER C'EST LES AUTRES ≈


_________________
FALLING SLOWLY, EYES THAT KNOW ME.
I wanted to live deep and suck out all the marrow of life. To put to rout all that was not life; and not, when I had come to die, discover that I had not lived.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t78-raffaele-close-your-eyes-think-of-something-nice http://hellisempty.forumactif.org/t83-raffaele-much-adoe-about-nothing
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 24/05/2015
≈ IMPACTS : 19

≈ AVATAR : elijah wood.
≈ ÂGE : trente-quatre ans.
≈ MÉTIER : officier de police au titre de "special constable" (est volontaire), prêtre anglican.
≈ DES ARMES ? : la prière ? la foi ? ou plutôt son grand copain le Lee-Enfield Mark "emprunté" à l'armée de sa royale majesté.
≈ GANG : une opportunité.



MessageSujet: Re: † Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide.   Lun 25 Mai - 18:09

Oh, c'est gentil. :ouh: Merci, de la validation, des compliments, de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t149-je-ne-manque-nulle-part-je-ne-laisse-pas-de-vide http://hellisempty.forumactif.org/t170-il-faut-croire-que-je-n-etais-pas-indispensable
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: † Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide.   

Revenir en haut Aller en bas
 

† Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» † Je ne manque nulle part, je ne laisse pas de vide.
» Perdue au milieu de nulle part. Que rêver de mieux?
» GS paralysie ?
» Le topic des Mangas
» Mon départ à l'arraché mais nécessaire.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≈ AND ALL THE DEVILS ARE HERE :: ≈ EMBARQUER POUR LES BAS-FONDS :: Remplissez votre casier judiciaire :: Dossiers archivés-