AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Bienvenue sur LECLA l'affreux. :gangster: :chris: :gnih:


Un topic des RPs libres a été mis en place ici ! Allez j'ter un oeil. :hin:
Nous attendons avec impatience nos bébés prédéfinis, ils sont coolish vous verrez ! :ivil: :raff:



C'est la dèche chez les Muffled Necks essayez de renflouer un peu leurs rangs. :chica: :ivil:


Partagez | 
 

 ☾ smoke signals.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 23/05/2015
≈ IMPACTS : 21

≈ AVATAR : chloë (parfaite) moretz
≈ ÂGE : dix-sept ans, dix-huit ans d'ici un mois à peine.
≈ MÉTIER : fille à papa, quand il est là.
≈ DES ARMES ? : un petit couteau gravé, pour la forme et rassurer son père.
≈ GANG : aucun vraiment, mais elle se rangera toujours du côté des silver snakes, pour papa.



MessageSujet: ☾ smoke signals.   Sam 23 Mai - 3:47



Too late for me no reason to recover, if I should choose to rise I'm still descending, never ending, I fall, I fall.

≈ Thème du personnage ≈

Nom ≈ Genovese, le nom des gagnants. Prénom(s) ≈ Paola, Carmelita. Deux prénoms sur lesquels elle cracherait volontiers si ils ne lui venaient pas de feu sa mère. Âge ≈ dix-sept ans, dix-huit dans peu de temps. Origine(s) ≈ papa est italien, maman était anglaise. un mélange tant étonnant que passionnant. Date de naissance ≈ premier avril mil neuf-cent deux. la plus belle blague jamais créée. Lieu de naissance ≈ Birmingham. là où tout a commencé, là où tout finira. Religion ≈ catholique. l'idée d'un dieu la rassure en un sens, l'effraie dans un autre. une croyance à double tranchant. Classe sociale ≈ bourgeoise, ça va de soi, elle le porte sur elle. Statut marital ≈ célibataire, mais il n'est pas rare que son cœur s'emballe devant une paire d'yeux bleus. Orientation sexuelle ≈ hétérosexuelle. l'homosexualité, ça ne doit concerner que la bas de la société. c'est là-bas que l'on trouve tous les impurs après tout. Métier ≈ fille de riche, la plus hautaine du quartier à plein temps. Traits de caractère ≈ hautaine, médisante, curieuse, crédule, orgueilleuse, romantique, distinguée, distante depuis la mort de sa mère. Groupe ≈ la main gantée. Avatar ≈ chloë moretz. Crédits ≈ alaska.


Paola Genovese


Un ≈ comme si c'était une partie de sa carapace, Paola a le besoin d'être parfaite. Elle se balade bien souvent un livre à la main, les cheveux tombants en boucles parfaites et un trait noir pour faire ressortir ses yeux de biches. Deux ≈ la nuit, Paola éteint les lumières de sa chambre et allume une simple bougie. Qu'elle ait un livre ou une plume à la main, elle ne se couche pas avant que celle-ci ne se soit éteinte. Trois ≈ depuis petite, Paola nourrit une véritable passion pour le piano. elle apprend avec la plus grandes minutie les chef d'oeuvres de Vivaldi et Rachmaninov, les jouant souvent sur le grand piano de la maison. La musique lui donne des frissons qu'elle ne retrouve nulle part ailleurs. Quatre ≈ la littérature est une magie bien réelle aux yeux de la demoiselle. L'idée qu'une seule phrase puisse l'émouvoir à en pleurer, en rire, en être triste ou enragée la fait rêver. Cinq ≈ plus récemment, elle a pu découvrir le cinéma. Une invention incroyable, qui la convainc qu'ils sont faits de la même matière que les rêves. les acteurs doivent être des anges - oui, des anges, c'est ça ! comment expliquer sinon qu'un être bien humain puisse passer sur un écran ? c'est la magie, elle le sait. et un jour, elle sera à son tour magicienne. Six ≈ bien qu'elle se soit contenté de prier sagement et de pleurer ses pertes, Paola se doute bien que la nature de son père la rattrapera tôt ou tard. Elle aura peut-être fini la première moitié de sa vie d'ici-là, mais elle le sait. Un jour, vengeance sera faite. Sept ≈ monter dans un avion est l'une des choses qui la rendrait la plus heureuse. si une chose devait lui arriver d'ici à ce qu'elle meure, elle voudrait aller voir de l'autre côté des nuages. Huit ≈ de bons enfants et un adorable mari qui plaira à son père, c'est la vie dont elle rêverait sans jamais en parler. A en croire les voix qui font écho dans la ville, la pauvre finira seule, drapée dans sa fierté et son orgueil. Neuf ≈ sa mère lui manque, bien plus que tout au monde, et Paola rêve sans cesse à son retour chez les vivants. Mais elle sait que ces quelques années de souffrance loin d'elle ne seront que peu de choses comparées à l'éternité qu'elle passera, après, à ses côtés. Dix ≈ les habitudes sont des repères rassurants pour Paola. Ainsi, chaque jour à quinze heures, le thé est versé dans une tasse délicatement ornée de fleurs et d'arabesques dorés, légèrement sucré et saupoudré d'un nuage de lait. Aussi doux qu'un baiser dans une tasse.



songbird, chloé, dix-huit ans

T'es arrivé ici comment ? ≈ une elfe m'a traîné derrière elle. Tu penses quoi de ce joyeux bordel ? ≈ ma présence en dit bien assez, non ? :uou: Un truc à nous dire ? Une petite cassdédi ? ≈ je suis trop belle. poussez-vous. faites place. :pervers::laugh: Le mot magique pour passer ≈ c'est pas personnel, c'est uniquement les affaires. :aw: (allez vous faire pour votre smiley qui fume, je suis une princesse moi, je mets que des smiley de princesse. :mih:)


≈ L'ENFER C'EST LES AUTRES ≈


_________________
elle a les yeux revolver.

The men in the room suddenly realized that they didn't want to know her better. She was beautiful, but she was beautiful in the way a forest fire was beautiful: something to be admired from a distance, not up close.
And as she held her sword, she smiled like a knife.


Spoiler:
 


Dernière édition par Paola Genovese le Mar 26 Mai - 1:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t111-smoke-signals
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 23/05/2015
≈ IMPACTS : 21

≈ AVATAR : chloë (parfaite) moretz
≈ ÂGE : dix-sept ans, dix-huit ans d'ici un mois à peine.
≈ MÉTIER : fille à papa, quand il est là.
≈ DES ARMES ? : un petit couteau gravé, pour la forme et rassurer son père.
≈ GANG : aucun vraiment, mais elle se rangera toujours du côté des silver snakes, pour papa.



MessageSujet: Re: ☾ smoke signals.   Sam 23 Mai - 3:47



The redhaired woman in the corner of the hotel bar was the most successful war correspondent in the world. She now had a passport in the name of Carmine Zuigiber; and she went where the wars were.
Well. More or less.
Actually she went where the wars weren't. She'd already been where the wars were.



Histoire


maman,

(wind)

« Est-ce qu'il ne fait pas trop froid là-bas, est-ce que tu sais les fleurs sur le toit de toi, est-ce que tu sais pour l'arbre que l'on va devoir couper, est-ce que tu sais pour le vont qui agite les volets de la cuisine et secoue ton ombre sur le carrelage ? (…)
Tu reçois des lettres, on les donne à lire à tes vêtements, ça ne les déplie pas. Est-ce que je peux t'envoyer un peu d'Espagne, du bon champagne et deux, trois livres, maintenant qu'ils te foutent la paix avec leurs tuyaux dans le nez et le ventre, que tu n'as plus à te forcer à manger et à décrocher le téléphone ? (…)
Est-ce que tu es partie te cacher dans un caillou, un plat à tartes, un nouveau-né, un tissu, un œuf, une broderie et comment c'est maintenant (…) ?
Est-ce que ça va mieux, est-ce que c'est léger comme une bulle de laisser son corps juste là, tel un bêtement abîmé que l'on ne peut plus porter ? C'est fini ce poids qui écrasait ton sourire ? qui écrasait ton ventre, qui t'écrasait ? Tu as pu t'échapper, dis ? Avec ton sourire en poche maintenant (…) ?
Même les yaourts aux fruits dans le frigo ont un goût de fané. On a beau se mettre de la limonade toute neuve, du genre geyser de goulot tendre comme un orage de sucre, dans l’œsophage, rien. Un cimetière de plus, de la nuit, du froid et encore une nouvelle couche de nuit. Nous on voit rien, on te voit plus, on n'y voit rien, on ne sait pas grand-chose. On marche dans la nuit et on ne te trouve pas, faut dire qu'on les confond toutes ces nuits, noires, épaisses comme du tissu, pas beaucoup d'étoiles, tout se ressemble.
Il y a bien les souvenirs, mais quelqu'un les a électrifiés et connectés à nos cils, dès qu'on y pense on a les yeux qui brûlent.
Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi. »


L'encre traverse parfois le papier à la fin des mots. Paola tremble, au moins autant que la flamme de sa bougie. Les lettres, elle les lit, elle ne les écrit pas. Elle n'a jamais réellement entretenu une correspondance avec qui que ce soit. Aujourd'hui encore, les seules lettres qu'elle écrit s'entassent dans le tiroir le plus haut du secrétaire qui avait appartenu à feu sa mère. Elle se contient, ne pouvant pas contrôler sa main aussi bien que son apparence, et joue avec son collier de la main droite. Son esprit lui hurle de se reprendre avant de craquer, mais elle ne peut pas. Tout est si compliqué, maman. Un sourire retourne ses lèvres avant de se cacher derrière une main bien pâle. Elle reprendre une grande inspiration, le regard fixé sur ce stylo qui ne lui obéit plus autant qu'il le faisait, avant. Je suis désolée de n'avoir rien écrit depuis des jours. Une thérapie sans en porter le nom, voilà ce que c'était. Des lettres qu'elle ne pouvait envoyer, des secrets qu'elle ne pouvait pas confier. Paola était seule, avant tout. Seule. C'était un mot très laid, qui la définissait autant qu'il lui déplaisait. Les ombres bougeaient gracieusement autour d'elle, sur les murs et le plafond, dans la moquette posée au sol mais elle n'y prêtait aucune attention. Les ombres comme les esprits ne feraient que la tourmenter un peu plus, lui montrer des évidences où il n'y en avait pas. La rendre encore plus solitaire qu'elle ne l'est.
La pénombre gagnait du terrain dans sa grande chambre, faisant dangereusement danser la flamme qui l'éclairait. Certaines soirées comme celles-ci lui étaient nécessaires. Elle fermait la porte de sa chambre avec précaution, à la nuit tombée, fermait les grands rideaux et allait s'asseoir à la seule lueur de sa bougie. Aucune lampe, personne d'autre. Seulement elle et ses papiers, ses maux, ses problèmes. Les lettres étaient formées lentement, précisément comme une science à laquelle elle s'intéressait depuis des siècles. La précision chirurgicale. Et puis, le poids des mots reprenait sa place en une tornade et l'emportait loin, loin. Paola s'envolait à des milliers de kilomètres, et un torrent n'aurait pas eu raison d'elle.
Des livres à propos de jeunes orphelines, elle en avait lu des tonnes. Elle avait lu en long et large les descriptions de morts lentes tant que fulgurantes, des russes et des anglaises et des françaises qui se mourraient d'amour et de solitude et de déception. Elle connaissait tous les jolis mots et les expressions savantes qui décrivaient la perte d'un être cher, du chien de famille à l'enfant tant chéri, mais il n'est pas un mot qui puisse rivaliser avec le néant qui la composait depuis le malheur. Il n'y avait pas de mot, il n'y avait que des absences de mots. Des vides infinis et des néants sans fond, des puits dans lesquels plonger sans jamais sortir du précédent.
C'est froid, depuis que tu es partie. C'est froid, partout, même sous le soleil, c'est froid même au coin de la cheminée. J'ai mal même sous les draps, j'ai mal même en dormant. J'ai mal, Maman, et je ne sais pas si je suis malade ? Je suis peut-être malade de ton absence, malade de ne pouvoir qu'attendre que l'une de nous revienne vers l'autre. Je suis malade en mangeant, en jouant, en lisant, en mangeant et même sans bouger.
C'est laid, depuis que tu es partie. Tout est si fade, même les visages,  et je prie pour que ce soit Dieu qui ait prit la beauté de chez nous pour l'emporter avec toi. J'espère que tu nous enverras une carte, ou deux, juste à Papa et moi. Pour nous rappeler que tu nous aimes.

Avec amour,
Paola.

La bougie s'éteint, et Paola s'effondre.

papa,

(wind)

La table était pleine à craquer, comme toujours. Les gens de cuisine s'affairaient toujours, à longueur de journée, à faire des gâteaux et des tartes et des poulets et des cakes, à remplir la table harmonieusement, décorer les plats, assortir les assiettes et le vin aux mets du jour. Les serviettes changeaient de jour en jour, rouges, bleues, vertes, mauves, ainsi que les ornements sur la vaisselle, tous plus précis les uns que les autres, et faits à la main. La cheminée allumée pendant les jours froids, mais l'ambiance toujours aussi glaciale. Paola, les mains sur ses jambes à un bout de la table en chêne, décorée de blanc ce jour-là. Amos, à l'autre bout, avalant déjà ses premières bouchées, parce qu'il n'attendait jamais. Le temps c'est pas de l'argent, ici. Le temps, c'est des vies. Une par heure à certains moments, une par minute à d'autres. Une vie, seulement, mais une vengeance, surtout. C'est ça. Le temps qu'il passe là, c'est le temps qu'il n'a pas à se venger. Alors il mange, vite, en choppe le hoquet parfois, et se dépêche de repartir. Le temps qu'on serve les plats et le dessert, il fait mine de s'intéresser à la vie de sa princesse, hochant la tête avec un air compréhensif sans même chercher plus loin. Les seuls mots qui attirent son attention pourraient être « garçon » et « amoureuse », des mots qu'il n'a, Dieu merci, jamais entendu ces dernières années de la bouche de Paola. Il n'en entend plus beaucoup, de ses mots, à vrai dire. Mais c'est peut-être parce que ce temps en famille, il passe sa vie à le fuir.
Quelle famille ? On est pas une famille. Le joyau d'Amos tourne ses deux perles brillantes vers l'intruse, celle qui s'est accroché comme une sangsue sans que personne ne juge bon de l'en enlever, et la dévisage. Un frisson lui parcourt le corps, comme si elle s'électrifiait sur place tant elle la hait. Il n'y aura pas de famille tant que cette chienne-là dort sous leur toit. Paola n'est que la fille du patron, mais se considère seule femme de la famille. Le dernier mot, ce sera le sien. Et son dernier mot, c'est Dégage.  C'est elle, la catin, le problème, le fléau. Mais quand à l'autre bout de la table s'éveille la voix du paternel, elle détourne un regard qu'elle s'empresse d'adoucir.
C'est devenu une habitude, depuis que l'essence de leur famille s'en est allée. Paola ne grogne que dans le dos de son père, et agit comme la lady qu'il a toujours voulu qu'elle soit devant lui. Elle se coiffe bien, ne porte pas un seul pli sur ses robes et respecte même les règles de bienséance à table. Sa serviette blanc cassé est déjà tachetée de traces de lèvres rouge vif, avant qu'elle ne prenne la parole, la voix bien plus douce qu'elle ne l'est vraiment. J'avais seulement prévu de faire un tour à la librairie de Monsieur Pulsifer. Elle arbore un sourire légèrement fané dont s'échappent quelques pétales, avant de prendre une bouchée de rôti, qu'elle avale avant de continuer. J'ai lu dans le journal d'hier que l'auteur que Maman aimait tant sortait un nouveau livre. Parler de sa mère était toujours un sujet délicat, mais elle aimait rappeler à son père l'existence de cette femme qu'il avait tant aimé. Elle aimait que se mêle à sa tristesse continuelle une once d'amour qu'elle ne voyait que peu souvent. Alors Paola évoquait souvent les bons souvenirs, les fou rires et ces soirs où sa mère faisait servir le thé au salon avant de leur lire sa dernière trouvaille. C'était elle qui remplissait la bibliothèque de la maison, et tous les livres ont encore son odeur. Son image. Elle sait que malgré le peu de temps qu'il s'accorde, son père en garde toujours un ou deux dans leur chambre, emmenant un peu d'elle çà et là avec lui, et sa bague toujours fixée autour du cou. C'est maintenant à Paola de remplir ce rôle, d'être le vie autour de ces livres, de lire les histoires au coin du feu. Seulement, on ne fait ça qu'en famille. Je suis déjà passée à la librairie ce matin, Monsieur Pulsifer m'a dit que tu passerais sûrement l'acheter de toute manière alors je l'ai prit pour toi. Il est déjà dans la bibliothèque. La fourchette déjà à mi-chemin entre son assiette et sa bouche, Paola la reposa dans son assiette, les jointures de la main blanches de trop se serrer. Qui t'a permit de faire ça ? Je suis certaine que tu ne sais même pas lire. Son père soupire, à l'autre bout de la table. Elle ne montre aucune détresse et se contrôle toujours pour rester aussi douce et humble qu'il l'a connue jusque là, mais dès que la sorcière ouvre la bouche, ça part en guerre, souvent en pleurs. Tu n'as déjà rien à faire ici, il est hors de question que tu entre dans notre bibliothèque. Elle mord sa lèvre, alors que les sourcils bien haussés de l'autre blonde traduisent une surprise forcée. Tu ne crois pas que c'était suffisant, de t'imposer comme si tu appartenais à notre monde ? De rage, Paola se lève, abandonne sa serviette sur la table sans écouter les plaintes de son père qui tente de la calmer. Mais il ne fera rien, elle le sait, trop tiraillé entre cette femme et sa fille – tellement qu'elle en viendrait à se demander laquelle il préfère. Va faire ta catin loin de notre famille, et sois un ange, si tu ne peux pas disparaître, tais-toi. Ses chaussures claquent sur le parquet et les tapis, alors que son père l'appelle d'une grosse voix.
Revenant sur ses pas pour repasser la tête dans la salle à manger, Paola se retient de peu de cracher au visage de Hannah. Si le monde était bien fait, c'est elle qui serait dans une tombe.



≈ L'ENFER C'EST LES AUTRES ≈


_________________
elle a les yeux revolver.

The men in the room suddenly realized that they didn't want to know her better. She was beautiful, but she was beautiful in the way a forest fire was beautiful: something to be admired from a distance, not up close.
And as she held her sword, she smiled like a knife.


Spoiler:
 


Dernière édition par Paola Genovese le Mar 26 Mai - 0:58, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t111-smoke-signals
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 18/05/2015
≈ IMPACTS : 85

≈ AVATAR : clémence poesy
≈ ÂGE : trente-et-un an, mon chaton.
≈ MÉTIER : couturière.
≈ DES ARMES ? : elle avait déjà songé, fut un temps, à allourdir son sac à main d'une brique rouge, mais au final, une voix stridente qui hurle au secours, ça passe pas mal aussi.
≈ GANG : aucun.



MessageSujet: Re: ☾ smoke signals.   Sam 23 Mai - 9:14

EEEEEH SALOPETTE. :hin:
(si.tu.savais.mes.feels.de.te.revoir.en.moretz.) (je meurs) (tu fais chier) (:kyu: ) (épouse-moi) (stp) (oui, encore) (:kyu:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t86-let-your-colours-bleed-mina http://hellisempty.forumactif.org/t166-mina-all-these-sorrows-i-have-seen
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 14/05/2015
≈ IMPACTS : 110

≈ AVATAR : Thomas Brodie-Sangster
≈ ÂGE : 18 ans
≈ MÉTIER : Coursier pour les serpents italiens
≈ DES ARMES ? : un revolver planqué dans la ceinture. une mite de plomb coincée contre l'oreille. un carnet entre son coeur et sa chemise.
≈ GANG : Silver Snakes



MessageSujet: Re: ☾ smoke signals.   Sam 23 Mai - 9:39

HAN C'EST TOI :red:
EN PAOLA :red:
AMIGOOOOOOOOOOO :red: :red:
J'AI HATE QUE T'AI FINI :red:

_________________
FALLING SLOWLY, EYES THAT KNOW ME.
I wanted to live deep and suck out all the marrow of life. To put to rout all that was not life; and not, when I had come to die, discover that I had not lived.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t78-raffaele-close-your-eyes-think-of-something-nice http://hellisempty.forumactif.org/t83-raffaele-much-adoe-about-nothing
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 05/04/2015
≈ IMPACTS : 222

≈ UN AUTRE : eoin murdock, l'emmerdeur de service.
≈ AVATAR : cillian murphy.
≈ ÂGE : 35 plaies infectées.
≈ MÉTIER : pilier de bar, alcoolique notoire et outre ces rangs foireux, il est ouvrier dans une usine de construction de bagnoles.
≈ DES ARMES ? : un mk4 reçu il sait même plus comment, ça peut toujours servir.
≈ GANG : il est pas pour, il est pas contre, disons qu'il profite plutôt de leur système - très bien même, surtout du côté des Muffled.



MessageSujet: Re: ☾ smoke signals.   Sam 23 Mai - 12:22

:hin: :perv: :mih: :pervers: :think: :koeur: :plz: :raff: :fall: :kitty: :siffly: :hehe: :nyu: :ih: :laugh: :*-*: :diego:

_________________


et puis y'a Frida qu'est belle comme un soleil
« i know what most of you think of me, that i’m a thug, a smuggler, rebel. that i started all of this, asked for it, a drunk who never did anything with his life and has caused all this trouble for everybody. well, i’m here today to tell you… that you’re right. i am. i am all of those things, and more. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t33-samuel-le-desir-est-notre-seule-motivation-pour-avancer-au-milieu-de-toutes-ces-horreurs http://hellisempty.forumactif.org/t65-samuel-a-nos-vies-de-merde-dans-ce-monde-de-merde-qui-tire-a-sa-fin
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 05/04/2015
≈ IMPACTS : 689

≈ AVATAR : dane dehaan
≈ ÂGE : vingt-cinq ans, on le prend encore pour un gosse
≈ MÉTIER : peintre raté, contrebandier des silver snakes
≈ DES ARMES ? : un luger, plus pour son crâne que celui des autres
≈ GANG : les serpents venimeux, pas tous cependant



MessageSujet: Re: ☾ smoke signals.   Sam 23 Mai - 12:31

CHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAATON :plz: :red: :bwag: :hin: :*-*: :bril: :kyu: t'es parfaite en chloé (hihi, normal aussi Arrow) dépêche de finir :chou:

_________________

NI PUTE NI MOINS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t36-cowards-and-monsters http://hellisempty.forumactif.org/t69-meme-les-supernovas-s-eteignent-a-un-moment
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 23/05/2015
≈ IMPACTS : 21

≈ AVATAR : chloë (parfaite) moretz
≈ ÂGE : dix-sept ans, dix-huit ans d'ici un mois à peine.
≈ MÉTIER : fille à papa, quand il est là.
≈ DES ARMES ? : un petit couteau gravé, pour la forme et rassurer son père.
≈ GANG : aucun vraiment, mais elle se rangera toujours du côté des silver snakes, pour papa.



MessageSujet: Re: ☾ smoke signals.   Sam 23 Mai - 12:53

annamonamour je t'épouse une infinité de fois :kyu: (TU LE SAIS QUE JE VAIS TE HARCELER POUR UN DC HEIN, TU LE SAIS ? Arrow:kyu:)
raffaele, je sais je suis parfaite :aw:Arrow CHEF OUI CHEF :red:
laura t'es bonne, jte fais des bbs :*-*:I love you
lo, forcément que je suis parfaite en chloë, LA BASE. Arrow mais tu vas te calmer tout de suite et faire une peinture en hommage à moi, sinon je pleure et je finis pas, je préviens. :uou:

_________________
elle a les yeux revolver.

The men in the room suddenly realized that they didn't want to know her better. She was beautiful, but she was beautiful in the way a forest fire was beautiful: something to be admired from a distance, not up close.
And as she held her sword, she smiled like a knife.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t111-smoke-signals
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 18/05/2015
≈ IMPACTS : 85

≈ AVATAR : clémence poesy
≈ ÂGE : trente-et-un an, mon chaton.
≈ MÉTIER : couturière.
≈ DES ARMES ? : elle avait déjà songé, fut un temps, à allourdir son sac à main d'une brique rouge, mais au final, une voix stridente qui hurle au secours, ça passe pas mal aussi.
≈ GANG : aucun.



MessageSujet: Re: ☾ smoke signals.   Sam 23 Mai - 13:07

JE LE SAIS, ET JE L'ASSUME. JE T'AIME BIEN TROP POUR CELA. :kyu: :kyu:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t86-let-your-colours-bleed-mina http://hellisempty.forumactif.org/t166-mina-all-these-sorrows-i-have-seen
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 22/05/2015
≈ IMPACTS : 103

≈ AVATAR : Gemma Arterton
≈ ÂGE : 33 y.o
≈ MÉTIER : Reine des catins à la tête d'une maison de plaisirs
≈ DES ARMES ? : Son corps est la plus merveilleuse des armes. Si sa tenue lui permet, elle aime sortir accompagnée de son stylet.
≈ GANG : Une alliance la lie aux Muffled Necks



MessageSujet: Re: ☾ smoke signals.   Sam 23 Mai - 16:35

Ce choix de pv :amen: Chloé la magnifique :fall:
Bienvenue et bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t93-live-and-breathe-under-the-moon
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 23/05/2015
≈ IMPACTS : 21

≈ AVATAR : chloë (parfaite) moretz
≈ ÂGE : dix-sept ans, dix-huit ans d'ici un mois à peine.
≈ MÉTIER : fille à papa, quand il est là.
≈ DES ARMES ? : un petit couteau gravé, pour la forme et rassurer son père.
≈ GANG : aucun vraiment, mais elle se rangera toujours du côté des silver snakes, pour papa.



MessageSujet: Re: ☾ smoke signals.   Lun 25 Mai - 15:16

mina :kyu:I love you
merci beaucoup gene :perv::coeur:

_________________
elle a les yeux revolver.

The men in the room suddenly realized that they didn't want to know her better. She was beautiful, but she was beautiful in the way a forest fire was beautiful: something to be admired from a distance, not up close.
And as she held her sword, she smiled like a knife.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t111-smoke-signals
avatar
Les rois du royaume branlant

≈ ARRIVÉE : 05/04/2015
≈ IMPACTS : 689

≈ AVATAR : dane dehaan
≈ ÂGE : vingt-cinq ans, on le prend encore pour un gosse
≈ MÉTIER : peintre raté, contrebandier des silver snakes
≈ DES ARMES ? : un luger, plus pour son crâne que celui des autres
≈ GANG : les serpents venimeux, pas tous cependant



MessageSujet: Re: ☾ smoke signals.   Mar 26 Mai - 6:31



Douce euphorie qu'est la validation



Prêt à te faire castagner ?


je t'aime, t'es parfaite  :plz: et puis mes feels, gurl  :chris: :fall: :amen: allez, file dans ta chambre  :coeur:

Bravo coco, finalement t'es pas trop mal barré pour survivre à Birmingham.  :smoke: Avant de pouvoir te la couler douce, va falloir que tu bouges tes miches ! Parce que ouais, y'a pas de salaire sans travail et tout ce foutoir - j'suppose que tu connais. Dans tous les cas, tu vas d'abord aller recenser ta tronche, parce que bon ce serait triste qu'un autre vienne te la chourer. Ensuite, la case nous informer du reste est aussi obligatoire, on veut savoir ton métier, où t'habites, ton rang si tu fais partie d'un gang ou des autorités, bref, tout ça rien que pour le plaisir de bibi.  :chris: Ensuite, tu pourras faire ta fiche de liens, un scénario seulement si t'es sage et pour terminer ; tu pourras RP. Ouais, j'sais qu t'as pris autant plaisir à m'lire que j'en ai pris à écrire.  :perv: En cas d'pépin le staff est là pour toi, va vers les autres et va pas faire ta mijaurée - dans c'te ville de toute manière t'as pas à l'être.  :frfr:


≈ L'ENFER C'EST LES AUTRES ≈


_________________

NI PUTE NI MOINS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t36-cowards-and-monsters http://hellisempty.forumactif.org/t69-meme-les-supernovas-s-eteignent-a-un-moment
avatar
Les teignes au pain rassis

≈ ARRIVÉE : 23/05/2015
≈ IMPACTS : 21

≈ AVATAR : chloë (parfaite) moretz
≈ ÂGE : dix-sept ans, dix-huit ans d'ici un mois à peine.
≈ MÉTIER : fille à papa, quand il est là.
≈ DES ARMES ? : un petit couteau gravé, pour la forme et rassurer son père.
≈ GANG : aucun vraiment, mais elle se rangera toujours du côté des silver snakes, pour papa.



MessageSujet: Re: ☾ smoke signals.   Mar 26 Mai - 11:51

merci chéri What a Face:coeur:

_________________
elle a les yeux revolver.

The men in the room suddenly realized that they didn't want to know her better. She was beautiful, but she was beautiful in the way a forest fire was beautiful: something to be admired from a distance, not up close.
And as she held her sword, she smiled like a knife.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hellisempty.forumactif.org/t111-smoke-signals
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ☾ smoke signals.   

Revenir en haut Aller en bas
 

☾ smoke signals.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» ☾ smoke signals.
» Figurines el greengo
» [MALIFAUX] Sorties
» bug de joueur absent au coup d'envoi
» [Résolu] Question installation de skin.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
≈ AND ALL THE DEVILS ARE HERE :: ≈ EMBARQUER POUR LES BAS-FONDS :: Remplissez votre casier judiciaire :: Dossiers archivés-